CD. Franco Fagioli : Arias for Caffarelli (1 cd Naïve)

CLICK_classiquenews_dec13Premier récital lyrique du jeune contre-ténor assoluto Franco Fagioli. Un must absolu. Il y a en qui se mesure aux airs tissés pour Farinelli (Philippe Jaroussky et surtout l’excellent jeune David Hansen, récente révélation mémorable), et d’autres comme le divo ” Bartolo ” (le masculin de Bartoli) qui, vocalises agiles et flexibles, aigus mordants et timbrés, ose se confronter à l’autre castrat légendaire : Caffarelli lequel doit sa légende exceptionnelle comme interprète favori entre autres de Haendel.
Avouons d’emblée que Fagioli appartient aux nouveaux champions des contre ténors immensément doués et pleins d’ardeur dramatique, de la trempe de son confrère et contemporain, David Hansen (cd DHM, ” Rivals “, qui a suscité l’enthousiasme de la rédaction cd de classiquenews).

 
 

nouveau divo assoluto :
il Bartolo double ” ff ” (Franco Fagioli)

 
 

Fagioli_franco_caffarelli_arias_for_cd_naiveMême sens du risque, même musicalité, surtout exigence artistique délectable qui compose in fine un programme des plus jubilatoires.
Le chanteur argentin renouvelle la performance de son semblable récemment révélé : voici un style franc, immédiat, claironnant comme une trompette qui tourne définitivement la page des pionniers tels Deller ou Bowman, adeptes de l’élégance et de la langueur hédoniste d’un beau son, parfois réducteur.
Ici, en plus de la musicalité, le contre-ténor new style, ajoute la flexibilité, l’expressionnisme qui écrase totalement le mythe habituel du castrat au métal étriqué. De la rondeur, du tempérament, de la suavité généreuse et onctueuse même, une richesse harmonique naturelle, l’Argentin en a à revendre. L’agilité pétarandante dont est capable Fagioli l’assimile sans peine à ce que fit une Bartoli à ses débuts tout aussi prometteurs et spectaculaires (d’où le surnom du contre-ténor, baptisé ” Bartolo “). Ici ressuscite l’immense champion du chant haendélien (quand Farnielli était plutôt défenseur du style concurrent de … Porpora) : Caffarelli en personne (1710-1783). Serviteur ou vedette des compositeurs baroques tels Pergolesi, Hasse, Leo, surtout les méconnus pourtant très habiles Cafaro (L’Ipermestra), Sarro (Valdemarro), Manna (Lucio Vero et Lucio Papiro)… sans omettre Porpora décidément incontournable.

Du début à la fin, on reste médusé par l’aplomb vocal, la sûreté technique, l’aisance interprétative d’un soliste né fin musicien. Quand la virtuosité égale la subtilité, le résultat est tout simplement à couper le souffle. Et ce n’est pas l’accompagnement tout en relief et en finesse d’Il Pomo doro (Ricardo Minasi, direction) qui abaisse la note générale du cd. Un must absolu.
Voici avec David Hansen, le contre-ténor le plus passionnant de l’heure.

 

Franco Fagioli : Arias for Caffarelli. Il Pomo d’oro. Ricardo Minasi, direction. Livre cd de 76 pages avec une riche notice de présentation comportant un dossier intitulé ” Naples et la musique “. Enregistrement réalisé à Vicence (Italie) en août et septembre 2012. 1 cd Naïve

 
 

Comments are closed.