CD, compte rendu, critique. TELEMANN : oeuvres concertantes pour flûte, deux chalumeaux… Il Giardino Armonico. Giovanni Antonini, direction, 1 cd Alpha

telemann giovanni antonini cd alpha concerto suite chalumeau review critique cd classiquenews 3760014192456_600CD, compte rendu, critique. TELEMANN : oeuvres concertantes pour flûte, deux chalumeaux… Il Giardino Armonico. Giovanni Antonini (1 cd Alpha). Voici en cette fin d’année 2016 et préludant à l’année Telemann 2017 (250ème anniversaire de la mort : LIRE notre dossier spécial Telemann 2017), un disque miraculeux, dédié aux talents multiples du compositeur de Hambourg, lequel dans sa biographie paru dans la ville hanséatique en 1740, alors qu’il en est le directeur de la musique, c’est l’un des postes les plus enviables en Europe-, précise qu’il a « appris avec enthousiasme à jouer des instruments à clavier, du violon, de la flûte. Et à présent, je me consacre à l’apprentissage du hautbois, de la flûte traversière, du chalumeau, de la viole de gambe et même de la contrebasse et du trombone ». Rien de moins. Telemann doué en tout, accomplit des trésors d’inspiration et de raffinement, maître incontesté de l’écriture pour chacun des instruments. Célébrant les facettes multiples du génie de Hambourg, le cd piloté et conçu par le directeur du Giardino Armonico (fondé en 1985, soit il y a plus de 30 ans à présent), Giovanni Antonini rayonne d’un feu raffiné inouï, lui-même à la flûte, dans l’exceptionnellement éclectique et européenne, Suite TWV 55:A2, dont chaque danse et séquence est caractérisée avec une fluidité amoureuse (Air à l’italien : sublime de lâcher prise et d’élégance naturelle) par un orchestre d’une palpitante expressivité : la musicalité rayonnante et nuancée du Giardino Armonico est à son meilleure ; mais aussi le Concerto TWV 51:C1, ou l’ultime Concerto di camera, toujours pour flûte (traverso / recorder), TWV 43:G3. L’intelligence le dispute à l’intériorité ; l’élégance à l’éloquence. Le déconcertant car audacieux morceau pour deux Chalumeaux (ancêtre de la clarinette où le chef doué lui aussi pour les instruments, – il assure  la partie de chalumeau ténor), indique une autre corde à l’arc fabuleusement doué de Telemann :
l’expérimentation esthétique. Telemann innove (pour créer mais en vain, un mythique et toujours inaccessible style germanique : en fait, il synthétise et produit de l’inédit), il ose, et réussit là des alliances de timbres, des frottements expressifs, des climats aussi, d’une poésie remarquable. Voilà en cette fin d’année 2016, un autre joyau musical à classer dans notre rayonnage des incontournables, d’autant plus indiqués pour la prochaine année Telemann 2017. Remarquable.

 ____________________

CLIC_macaron_2014CD, compte rendu, critique. TELEMANN : oeuvres concertantes pour flûte, deux chalumeaux… Il Giardino Armonico. Giovanni Antonini, direction, 1 cd Alpha classics « baroque », 1h14mn, Alpha 245. Enregistré en 2012 et 2013. CLIC de CLASSIQUENEWS.

 

One thought on “CD, compte rendu, critique. TELEMANN : oeuvres concertantes pour flûte, deux chalumeaux… Il Giardino Armonico. Giovanni Antonini, direction, 1 cd Alpha

  1. Pingback: CD, compte rendu critique. HAYDN 2032 : VOL 5. Symphonies / Kraus / L’homme de génie. Kammerorchester Basel. Giovanni Antonini (1 cd Alpha, 2016) | Classique News