BAYREUTH 2017 : Le Ring de Marek Janowski

wagner-portrait-bayreuth-opera-dossier-wagner-ring-sur-classiquenewsFrance Musique, Bayreuth. WAGNER : Der Ring. M. Janowski, les 14,15, 16 août 2017. Présence attendue du chef wagnérien Marek Janowski dans la fosse de Bayreuth pour une tétralogie musicalement intéressante. Il s’agit pourtant d’une mise en scène déjà ancienne… En août 2013 (bicentenaire du compositeur), Bayreuth en peine d’incarner l’excellence du chant wagnérien dans le monde, ose des mises en scène décalées, souvent hideuses, pourtant toujours sollicitées pour « régénérer » le théâtre de Richard. Contradiction flagrante et parfois criminelle : celui qui a laissé des indications très précises (didascalies) pour réussir son idéal de théâtre total, est aujourd’hui sur la Colline Verte, (site, dispositif, théâtre, qu’il a lui-même conçu), remodelé de fond en comble… pour des résultats souvent indigents. Où le gadget l’emporte sur la vision globale ; et l’effet sur… le sens. Pas facile pour Bayreuth au XXIè de se réinventer, poursuivre l’héritage dramaturgique initialement théorisé et conçu par le fondateur, tout en se renouvelant. D’autant que contrairement au vivant de Wagner, Bayreuth, loin s’en faut, n’a plus le monopole des opéras du compositeur. On a même souvent constaté qu’ailleurs, hors de Bayreuth, les meilleurs chanteurs, et les mises en scènes les plus pertinentes avaient lieu loin d’Allemagne. Dur réalité. LIRE notre mise en contexte : un festival en quête de vrais scénographes… 

 

BAYREUTH-wagner-RING-par-Marek-Janowski-bayreuth-2017-par-classiquenewsMAREK JANOWSKI A BAYREUTH 2017. 4 ans plus tard, prenez la même production mais avec un autre chef : et quel chef. Vilipendé, contesté, – trop lisse et efficace, ou apprécié à l’inverse, pour sa rondeur articulée, un sens naturel du drame, Marek Janowski, vétéran actuel de la baguette, reprend la direction de cette Tétralogie visuellement inaboutie (et bien laide), mais orchestralement certainement aussi passionnante que celle de Petrenko. C’est la nouvelle direction attendue à Bayreuth cet été, et l’occasion de réévaluer la direction d’un grand maestro dramaturge qui a déjà enregistrer le Ring (en particulier avec la Staatskapelle de Dresde chez RCA red steal / Sony, 1981-1983, intégrale majeure et décisive même avec le recul, car au geste sûr du maestro répond l’excellence d’une distribution pour certains personnages, particulièrement convaincante – plusieurs chanteurs parmi les wagnériens les mieux diseurs des années 1980 : Jessye Norman en Sieglinde, Peter Shreier subtil et délirant Mime et Loge… sans omettre l’époustouflant Albérich, celui de la vengeance final, le plus ambigü et manipulateur, dans l’ultime Journée ou Le Crépuscule des dieux : l’incarnation qu’en donne Siegmund Nimsgerm est … exemplaire. Le sens du drame, le relief du verbe, le souffle d’une épopée d’abord symphonique, … le choix de chanteurs véritablement acteurs… font de l’intégrale Janowski, un must à réinvestir. – Ecoutez ainsi les somptueux intermèdes orchestraux, densément et subtilement psychologiques, précisément ceux du Crépuscule des Dieux… voilà une wagner janowski der ring des nibelungen 14 cd coffret box review cd critique cd par classiquenews synthese et pertinence artistique classiquenewsvision aussi intéressante et architecturée que celle de Böhm, aussi fine et scrupuleuse du texte donc du théâtre que celle de Karajan. Quant à l’orchestre, l’onctuosité et l’expressivité valent sans réserve les Thielemann ou Petrenko actuels. L’intégrale RCA / SONY fut la première conçue pour le studio et l’enregistrement, après celle légendaire de Solti (DECCA, 19858-1964). Les français connaissent Marek Janowski qui a dirigé le Philharmonique de Radio France avec un style impeccable (1984-2000), hissant la phalange à un sommet encore mémorable, qu’il s ‘agisse des cycles symphoniques ou de l’opéra. Direction à suivre donc. Et pour préparer l’écoute, classiquenews vous recommande la (re)découverte du Ring enregistré avec la Staatskapelle Dresden au début des années 1980 – coffret de 14 cd – compilation de 14h05mn) – Grande critique sur classiquenews. Feuilleton Der Ring à venir à l’occasion de la Tétralogie de Wagner par Marek Janowski à Bayreuth 2017

 

 

——————————

 

 

Festival de Bayreuth 2017
Der Ring des Nibelungen
Tétralogie : L’Anneau des Nibelungen

 

 

 

 

L’Or du Ring, les 29 juillet, 8 et 23 août 2017, 18h
https://www.bayreuther-festspiele.de/en/programme/schedule/das-rheingold/
Wotan, Iain Paterson
Loge, Roberto Sacca
Alberich, Albert Dohmen
Mime, Andreas Conrad
Fasolt, Günther Groissböck

 Les 3 dernières Journées sont diffusées sur France Musique :

La Walkyrie, les 30 juillet, 9, 18, 24 août 2017
https://www.bayreuther-festspiele.de/en/programme/schedule/die-walkuere/
Hunding, Georg Zeppenfeld
Camilla Nylund, Sieglinde
Christopher Ventris, Siegmund
Brünnhilde, Catherine Foster

Siegfried, les 1er, 11, 26 août 2017, 16h
https://www.bayreuther-festspiele.de/en/programme/schedule/siegfried/
Stefan Vinke, Siegfried
Andreas Conrad, Mime
Thomas J. Mayer, Der Wanderer
Albert Dohmen, Alberich
Brünnhilde, Catherine Foster

Götterdämmerung / Le Crépuscule des Dieux
Les 3, 13, 28 août 2017 à 16h
https://www.bayreuther-festspiele.de/en/programme/schedule/goetterdaemmerung/

Stefan Vinke, Siegfried
Albert Dohmen, Alberich
Brünnhilde, Catherine Foster
Gunther, Markus Eiche
Hagen, Stephen Milling
Gutrune, Allison Oakes

__________

RADIO 

logo_france_musique_DETOUREQue donnera réellement la direction de Marek Janowski, chef allemand d’origine polonaise ? Nul doute que le maestro né à Varsovie en 1939, presque octogénaire, ne défende une vision personnelle, réfléchie autant que dramatiquement aboutie du Ring… Diffusion sur France Musique, enregistré à Bayreuth 2017, des 3 dernières Journées du RING 2017 :
Le 14 août 2017, 20h : La Walkyrie
Le 15 août 2017, 20h : Siegfried
Le 16 août 2017, 20h : Le Crépuscule des Dieux

 

__________

LIRE aussi : Der Ring de Wagner par Marek Janowski :

CD. Le Crépuscule incontournable de Marek Janowski (Dresde, 1983). 4 cd Sony Eurodisc / Wagner : Götterdämmerung (Janowski, 1983) — Critique du Crépuscule des Dieux par Marek Janowski, parution de l’opéra seul par SONY (2013)

CONCERT, radiodiffusé, janvier 2013 — Marek Janowski dirige des extraits du Crépuscule des Dieux et de Parsifal – présentation du programme révélant le Wagner le plus tardif, celui musicalement le mieux construit et le plus profond

 

COMPRENDRE LE RING DE WAGNER : quels enjeux, quelles situation pour le dernier volet : Le Crépuscule des Dieux / Gotterdämmerung ?

http://www.classiquenews.com/wagner-le-crepuscule-des-dieux/

Comments are closed.