VIDEO. Grandeur et décadence. Romantisme français

VIDEO. Namur, juillet 2012. Néoclacissisme romantique (Gluck, Cherubini, Spontini)

CNC2_video_namur_gandeur_572Le Palazzetto Bru Zane avant même l’inauguration véritable du festival “Antiquité, mythologie et romantisme” (le prochain 22 septembre à Venise), a bel et bien commencé son cycle de redécouvertes fécondes autour du thème de l’Antiquité acclimatée par les Romantiques français. A Namur (concert repris à Liège ce 13 juillet puis le 22 septembre à Venise), il s’agit surtout des premiers romantiques, ceux dont l’oeuvre parfois solennelle et grandiose sait articuler le français en une déclamation noble, naturelle et frénétique, haletante même, osant égaler les vertiges déclamatoires des plus grands tragiques, Corneille et Racine. Au XIXè, Gluckiste dans l’âme, Spontini avant Berlioz, offre un nouvel âge d’or du vers tragique français à l’opéra. Récital lyrique par Jennifer Borghi,mezzo soprano (© photo classiquenews 2012)

Comments are closed.