CD, coffret. BEETHOVEN, BELCEA QUARTET : the complete string quartets / Intégrale des quatuors à cordes (8 cd Alpha)

BELCEA strings quartet complete string quartets beethoven cd review critique classiquenewsCD, coffret. BEETHOVEN, BELCEA QUARTET : the complete string quartets / IntĂ©grale des quatuors Ă  cordes (8 cd Alpha). Alors que le coffret Ă©vĂ©nement le seul consistant et complet cĂ©lĂ©brant l’annĂ©e Beethoven 2020, Ă©ditĂ© par Deutsche Grammophon, sĂ©lectionne les remarquables Emerson, TakĂĄcs, Hagen, pour les Quatuors Ă  cordes de Ludwig, Alpha rĂ©Ă©dite les non moins passionnants instrumentistes du Quatuor Belcea dont voici l’intĂ©grale en 8 cd. Depuis leurs dĂ©buts (Londres, 1994), Beethoven inspire et structure la complicitĂ© des Belcea. C’est ce qui ressort de leur premiĂšre intĂ©grale en 2011 / 2012, jouĂ©e en concert, Ă  la fois premier accomplissement et aussi rĂ©vĂ©lation d’une passion partagĂ©e par les 4 instrumentistes. La voici cette rĂ©volution du langage musical rĂ©alisĂ© par Ludwig sur 30 annĂ©es, en 16 Quatuors. OĂč mĂȘme les silences sont mĂ©tamorphosĂ©s par le surcroĂźt de sens exprimĂ© dans la musique. L’acuitĂ© des nuances, le souffle, la respiration, la hauteur de vue qui Ă©claire chaque Quatuor comme pris de dessus, rĂ©vĂ©lant son architecture formelle et son flux intĂ©rieur, surprennent, saisissent, convainquent. La maĂźtrise et lâ€˜Ă©coute, Ă©videntes, sont souples ; ni sĂ©cheresse, ni duretĂ©, mais un chant continu qui respire et s’exalte. Dans la profondeur, l’intensitĂ©, la gravitĂ© aussi. Les musiciens chauffent la matiĂšre sonore tels les forgerons d’une lave matricielle dont la vibration lumineuse ouvre au delĂ  du XIXĂš, vers Ligeti et les sĂ©rialistes. Nous voici confrontĂ©s puis immergĂ©s dans le chaudron de la modernitĂ© la plus pure. Le cadre formel se dissout, atteint un degrĂ© de conscience exacerbĂ©e, et nous parle d’avenir. La puissance et la finesse s’accordent pour exprimer ce jaillissement continu de l’expĂ©rimentation.