Rendez-vous de Rochebonne (Theizé, 69). Du 18 au 20 septembre 2009

Rendez-vous de Rochebonne

(Theizé, 69). Du 18 au 20 septembre 2009
5e festival, musique de chambre

Au Pays des Pierres Dorées Beaujolaises, un court « festival » de début d’automne, où pour la 5e année des musiciens amoureux de ce paysage proposent la musique de chambre en dominante XIXe. Sous la houlette des pianistes Hervé Billaut et Philippe Cassard, de la violoniste Marie Charvet, des violoncellistes Roland Pidoux et Patrick Gabard.

Et ça commence par o…

Les Pierres Dorées, au pays d’Oingt, … le sont-elles vraiment ? Des peintres hyper-coloristes pourraient discuter à perte de vue cavalière et téléscopique : selon la lumière, l’heure, la saison, l’emploi (état brut et naturel, empilements géologiques ou constructions humaines -, c’est en effet parfois de l’or, mais aussi de l’orangé, de l’ocre et d’autres commençant par o mais ne viennent pas instantanément à l’esprit. A inventer par mélanges sur la palette ? Cela se passe en Pays de Beaujolais aussi, et si possible pas vers les cuves du Beaujolais-Bercy, comme on appelait dans Paris ce qui se proposait trop abondant pour être honnête… Pays où la terre vous fait « pousser » de véritables excellentes vignes , où il fait assez bon vivre, et pas si loin de la métropole lyonnaise où certains citadins ont pu se possessionner sur le terrain, et où d’autres ont pu revenir au lieu de leurs origines familiales… En tout cas, fin septembre, pourquoi ne pas ajouter aux jeux de lumière, tantôt un peu mélancoliques, tantôt encore ardents, d’autres jeux sonores, le temps d’un samedi-dimanche ? C’est ainsi qu’il y a cinq ans une équipe de musiciens et de mélomanes amoureux des Pierres Dorées a lancé le pari d’un mini-festival en « vendanges(presque)tardives ».

Transmissions de savoirs

Cela s’appelle les Rendez-vous de Rochebonne, autour de Theizé (en Beaujolais, ne pas confondre avec l’œcuménique Taizé de plus-au-nord !) : noms de château et d’église sur les collines du Pays d’Oingt. En équipe, donc : le pianiste Hervé Billaut (Grand Prix Marguerite Long cuvée 83, au disque albenizien célèbre), directeur artistique, une enfant du pays, la violoniste Marie Charvet (élève de Szering et Menuhin, intégrée aux répertoires 2e2m, Ars Nova et Itinéraire), Philippe Cassard (on ne présente plus celui qui a bien voulu se porter au parrainat de Rochebonne), une cohorte de violoncellistes (Valérie Aimard, qui n’est pas seulement la sœur d’un certain Pierre-Laurent), Patrick Gabard (élève de Pierre Fournier, soliste chez Paillard ou Corboz), Alain Brunier (Quatuor Debussy), Benjamin Carat… Beaucoup de ces Lyonnais de naissance, de cœur, d’activité enseignent dans les Conservatoires de la Ville-aux-deux-collines (CNSMD, CRR), ont transmis leur culture musicale – ainsi Patrick Gabard à Luc Dedreuil-Monet, Alain Brunier ou Noémi Boutin, Hervé Billaut à Guillaume Coppola -, et transmettront à leur tour (la pianiste Chrystel Saussac)… Aimable chaîne qui relie l’invité aîné – le violoncelliste Roland Pidoux – au doublement Benjamin (Carat) et à Guillaume Coppola…

Le jeu à 8 violoncelles et un virtuel fétiche

Pas de thématique bien perceptible ou en tout cas directrice : plutôt le plaisir de conversations en musique selon affinités instrumentales – on pourrait aussi évoquer un « pack à 8 » dans l’équipe violoncelle de Rochebonne, en musique on dit plutôt un octuor, et…surprise pour le programme -, restant évident que le XIXe domine. Ainsi Guillaume Coppola sera lisztien(pour fêter la sortie de son 1er c.d.), un Trio de Mendelssohn et une Sonate de Chopin (après Trio de Haydn) seront revisités par Marie Charvet, Patrick Gabard et Chrystel Saussac, Philippe Cassard et Hervé Billaut clôtureront en gloire la session à 4 mains du côté de chez Schubert, Brahms et Dvorak (avec pré-écho de Mozart). Des « nouveaux talents » (étudiants du CR de Lyon) vont même faire un petit tour en Lettonie contemporaine ((Peteris Vasks), ce n’est pas si loin des rivages est-baltiques où l’on ramasse l’ambre doré, et le très inventif Piano Ambulant amusera par deux fois avec sa théâtralisation de » « Petrouchka Fantaisie Foraine », tandis que François Castang aidera musiciens et public à se mieux rencontrer. En primes encore plus actives, randonnées en Pays, ou plus gastronomiques, vendanges beaujolaises (enfin, leur fruit), ou d’imagerie artistique (exposition de photos, signature des disques, librairie). On pourrait signer un souhait au Livre… d’Or : que les Rencontres incluent prochainement le superbe Mana d’André Jolivet, où figure l’objet-fétiche Beaujolais, « bon buveur » et hommage à Varèse. Pianistes , à vos claviers !

5e Rencontre de Rochebonne (Theizé, 69) Du 18 au 20 septembre 2009. Vendredi 18, 14h et 21h ; samedi 19, 11h, 14h, 18h et 21h ; dimanche 20, 11h, 15h, 17h. Information et réservation : T. 04 74 62 28 00 ; www.rdv-rochebonne.fr

Comments are closed.