samedi, février 4, 2023

POITIERS, TAP. Orchestre des Champs-Élysées : Mendelssohn, Schubert – Francesca Dego (jeu 2 fév 2023)

A lire aussi

Schubert, Mendelssohn sur instruments d’époque. Le son spécifique des instruments historiques conjugués à l’acoustique – exceptionnelle- du TAP Poitiers contribuent à faire de chaque concert de l’Orchestre des Champs-Élysées, – phallange en résidence au TAP- une expérience symphonique mémorable. Au programme de ce soir, deux romantiques germaniques Schubert et Mendelssohn.

 

 

La neuvième et dernière symphonie de Schubert est un hommage à la neuvième de Beethoven, figure spectaculaire à Vienne, à l’ombre de laquelle pourtant Schubert édifie son propre édifice symphonique. Le génie de la petite forme, intimiste, ciselée (lieder, sonates pour piano, et musique de chambre…) dévoile un tempérament autant inspiré et visionnaire à l’orchestre. Sa 9è Symphonie égale en dimension, profondeur, ambition spirituelle… celle de Beethoven.

La 9è Symphonie dite « La grande », totalise le meilleur de Schubert, sur un mode plus maîtrisé où les forces sont plus organisées que jaillissantes, dans un cadre plus classique, d’où ce passage du si mineur (8è) à l’ut majeur (9è), expression lumineuse d’un nouvel équilibre dans lequel le Schubert introverti du lied transpose sans se déjuger, sa quête d’intériorité dans le format symphonique ; l’accomplissement est d’autant plus méritoire que la 9è qui résout les tensions de la 8è, succède à la 9è de Beethoven (créée le 7 mai 1824). Schubert qui a amorcé et quasi fini son opus courant 1825, peaufine encore jusqu’en 1827, et assiste à la création en 1827 comme « exercice d’élèves » de la Gesellschaft Musikfreunde de Vienne. En réalité, la 9è sera officiellement jouée et créée posthume, au Gewandhaus de Leipzig par Mendelssohn le 21 mars 1839, après que Schumann n’en souligne la très haute valeur…
LIRE notre critique complète de la 9è Symphonie de Schubert par Jordi Savall : https://www.classiquenews.com/critique-cd-schubert-transfiguration-symph-8-et-9-concert-des-nations-jordi-savall-2-cd-alia-vox/ / CLIC de classiquenews automne 2022.

 

Justement Mendelssohn, compositeur mais aussi chef d’orchestre, figure aussi au programme à Poitiers, grâce à la violoniste italienne Francesca Dego interprète du célébrissime Concerto pour violon en mi mineur. Dans la liberté chantante de l’archet s’inscrit une mélodie irrésistible, franche et simple, entre candeur et insouciance, emblème du lumineux Mendelssohn. Incontournable.

 

 

_____________________

POITIERS, TAP Auditorium
Jeudi 2 février 2023, 19h30
Réservez vos places directement sur le site du TAP POITIERS
https://www.tap-poitiers.com/spectacle/schubert-mendelssohn/

Places numérotées
Durée : 1h30 avec entracte

 

 

Programme :

Felix Mendelssohn
Concerto pour violon en mi mineur op. 64
Francesca Dego, violon

Franz Schubert
Symphonie n° 9 en do majeur D. 944 « La Grande »

Orchestre des Champs Elysées
Philippe Herreweghe, direction

 

Photo Francesca Dego, violon © David Ecerati
OCE crédit © Arthur Péquin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Précédent programme / concert au TAP POITIERS, coup de cœur de CLASSIQUENEWS :
Toujours plus proche du public… Le TAP, cette saison, permet d’approcher au cœur du travail des artistes en résidence. Ce 7 janvier, voici le pianiste Cédric Tiberghien au travail ; en 2022, avec l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, il avait révélé sa fougue dans le Concerto n°2 de Saint-Saëns ; début 2023, voici une étape d’un cheminement à long terme, – sur 3 années, qui interroge la puissance expressive et le développement musical des 33 Variations que Beethoven composa entre 1819 et 1823, d’après un thème d’Anton Diabelli (valse) ; inspiré, curieux, défricheur, Cédric Tiberghien ambitionne un passionnant programme dont le contenu comprenant aussi des compositeurs du 16è au 21è, clarifie la notion de « variations ». Outre des concerts au TAP, l’approche devrait se concrétiser par 6 cd à venir, recueillant les apports et confrontations de ce cycle singulier. Photo : Ben Ealovega – grand format : © JB Millot

 

 

_____________________

TAP POITIERS, Auditorium
Samedi 7 janvier 2023, 17h
Durée : 40 mn – entrée gratuite

Cédric Tiberghien / travail autour des Diabelli de Beethoven
https://www.tap-poitiers.com/spectacle/cedric-tiberghien-vous-ouvre-les-portes-de-sa-residence/

 

 

 

 

Approfondir

_________________________________________

 

Visitez le site de Cédric Tiberghien : https://www.cedrictiberghien.com/

Vidéo : Cédric Tiberghien joue Beethoven
/ Beethoven, 7 Variations on ‘God save the King’ in C WoO. 78 :

 

 

 

 

 

Les Diabelli au TAP…

En 2016 déjà, Jean-François Heisser  au TAP jouait les Diabelli de Beethoven en interrogeant aussi l’œuvre en écho de Hans Zender (2011) – LIRE notre dossier de présentation des Diabelli de Beethoven : « Audace, expérimentation, saut dans l’inconnu »… 

Les Diabelli de Beethoven au piano et à l’orchestre par Jean-François Heisser

 

 

 

 

 

 

Prochain Concert Beethoven au TAP : sam 25 février 2023. Festival PIANO PIANOS / Récital Anne Queffélec, piano – Beethoven : Sonate n° 31 en la bémol op. 110, Sonate n° 32 en do mineur op. 111 :

https://www.tap-poitiers.com/spectacle/anne-queffelec-3/

 

 

 

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo

Prix de Lausanne 2023. Palmarès des Lauréats 2023 : 2 Premiers Prix ex-aequo : Millán de Benito (Espagne, 15...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img