vendredi, décembre 9, 2022

Musheng Chen: Yunnan Capriccio, 2008 (Création mondiale) Tours, Grand Théâtre. Les 8 et 9 mars 2008

A ne pas rater

Musheng Chen
Yunnan Capriccio
, 2008

Création mondiale


Tours, Grand Théâtre
Samedi 8 mars 2008 à 20h
Dimanche 9 mars 2008 à 17h


Le programme du concert de l’OSRC-T (Orchestre Symphonique Région Centre-Tours) placé sous la baguette de son chef et fondateur, Jean-Yves Ossonce, marque l’éventail artistique défendu avec ardeur par la phalange régionale: répertoire classique avec Beethoven (Symphonie Pastorale), sensibilité pour le XX ème siècle grâce à Ramifications de Ligeti, enfin, création contemporaine, en liaison avec le concours international de composition Henri Dutilleux dont l’Orchestre de Tours créée en première mondiale, l’oeuvre du jeune auteur chinois Musheng Chen (né en 1971), lauréat du Premier Prix du Concours Dutilleux 2004, Yunnan Capriccio qui est un concerto pour piano et orchestre.

Musheng Chen
Né en 1971, dans la province de Zhejiang (Sud Est de la Chine), Musheng Chen étudie la composition et la calligraphie traditionnelle. Elève au conservatoire de Shanghai, il compose très rapidemment de nombreuses pièces pour la radio de Shanghai ainsi que pour la télévision, la danse et le cinéma. A partir de 2000 (octobre), le compositeur asiatique gagne l’Europe pour approfondir son style compositionnel: à Genève (classe de composition d’Eric Gaudibert), Lugano (masterclass de Klaus Huber), enfin Paris, où entre 2004 et 2005, il est compositeur en résidence à la cité internationale des arts. La création de Ch’an (Suite) en janvier 2002 à Berne à la radio DRS2, a dévoilé son écriture auprès d’une large audience. Depuis, le compositeur qui assume à présent pleinement sa sensibilité, affirme une esthétique personnelle et singulière fondée sur l’art d’une seule note selon les fondamentaux de la musique chinoise traditionnelle.
Devenu professeur de composition au Conservatoire de Shanghai, le jeune musicien compose la partition de Yunnan Capriccio à la suite d’un voyage réalisé en Chine, en mai 2005, après avoir quitté Paris. L’auteur recueille les chants populaires traditionnels dans la province du Yunnan (au Sud Ouest de la Chine), au travers d’un périple de 6 mois. La partition témoigne des cultures locales très riches (25 minorités indigènes) nées du voisinnage de la province traversée, avec le Vietnam, la Birmanie, le Laos. L’oeuvre est en trois parties, selon le choix des trois mélodies traditionnelles, développées à partir de la « métamorphose des intervalles caractéristiques des chansons populaires »: Chant montagnard, Poésie de l’eau, Dance de Naxi. La composition, commande de la Fondation alfred Reinhold (Allemagne), est dédiée à Henri Dutilleux.

Programme

György Ligeti (1923-2006)
: Ramifications, pour cordes

Musheng Chen (1971)
: Yunnan Capriccio, concerto pour piano et orchestre. Création mondiale

Ludwig van Beethoven
: Symphonie n°6 « Pastorale » en fa majeur opus 68


Georges Pludermacher
, piano

Orchestre Symphonique Région Centre-Tours (OSRC-T)
Jean-Yves Ossonce
, direction

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, livre. Jean-Louis Bachelet : Les codes secrets de la musique (Buchet Chastel)

CRITIQUE, livre. Jean-Louis Bachelet : Les codes secrets de la musique (Buchet Chastel) - ce que les grands compositeurs...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img