Les Timbres : le Carnaval (Baroque) des animaux

les-timbres-portrait-noi-et-blanc-classiquenewsFestival Musique et MĂ©moire. Les Timbres : Carnaval des animaux : le 18 juillet 2015, 21h. A LURE (Haute SaĂ´ne) : un Carnaval baroque inĂ©dit : Le Carnaval des Animaux. Avant Camille Saint-SaĂ«ns, les Baroques ont cultivĂ© l’évocation musicale des tempĂ©raments animaux… Les Timbres proposent donc un spectacle inĂ©dit qui compose une satire du genre humain, tantĂ´t tendre et moqueuse, tantĂ´t piquante et interrogative : et si nous Ă©tions tous des animaux ? L’humeur, le caractère, le tempĂ©rament, l’acuitĂ© et l’expression du regard fondent ici une recherche comparĂ©e de vĂ©ritĂ© et de justesse. L’on pense Ă©videmment aux confĂ©rences physiognomoniques de Charles Lebrun et de Lavater oĂą le visage de l’homme selon sa morphologie est apparentĂ©e par un dessin très abouti et caractĂ©risĂ© aux animaux : chat, chouette, chameau, cheval, aigle… ou lion, c’est selon. Ce parallèle offre des sĂ©quences Ă©loquentes et expressives propres Ă  la quĂŞte d’une rhĂ©torique idĂ©ale depuis le XVIème siècle.

Un texte Ă©crit par Jana RĂ©mond, met en scène diffĂ©rents aspects des caractères de l’homme sous la forme de saynètes mĂ©taphoriques, illustrĂ©es par des oeuvres du rĂ©pertoire baroque français inspirĂ©es par les animaux.

les timbres ensemble classiquenews.comlevasseur lebrun etudes tetes physiognomoniquesCe Carnaval est une fantaisie baroque construite sur un répertoire musical du XVIIIe siècle prenant comme thématique les animaux – Les Fauvettes Plaintives de Couperin, La Poule de Rameau, Le Dragon de Michel de la Barre… Les pièces dialoguent avec des textes d’inspiration baroque, offrant une galerie de portraits aussi cyniques que comiques. Dans cette vie en perpétuel changement, à quoi peut-on se raccrocher ? Pour trouver des réponses, le narrateur part à la rencontre d’animaux qui ont chacun leur mot à dire sur la question. Incarnant tour à tour les différents animaux des pièces musicales, le comédien est à la fois dragon, rossignol, papillon, moucheron…. Le dialogue entre texte et musique rend complices l’acteur et les musiciens, qui se font aussi partenaires de jeu. Gageons que nos interprètes défendent surtout des affinités analogiques avec les volatiles : de la Poule de Rameau aux Rossignols de Couperin et Caix d’Hervelois, sans omettre les Tourterelles de Monteclair, le chant des oiseaux inspirent particulièrement les instruments… Durée : environ 45 min ou 1h. LIRE notre présentation complète de la résidence des Timbres au Festival Musique et Mémoire 2015.

Programme
Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764) : La Poule
François COUPERIN (1668-1733) : Les Fauvettes plaintives ; Le Moucheron ; Les Satyres ; Le Rossignol en Amour ; Le Rossignol Vainqueur
Louis de CAIX d’HERVELOIS (1680-1759) : Rossignol ; Papillon
Michel PIGNOLET de MONTECLAIR (1667-1737) : Les Tourterelles ; Les Nayades

visuel festival Musique et MĂ©moire 2015Festival Musique et MĂ©moire 2015
Week end 1 : résidence Les Timbres
7 Concerts les 17, 18 et 19 juillet 2015
RĂ©servations sur le site du Festival Musique et MĂ©moire
www.lestimbres.com

 

 

Comments are closed.