HYPERMNESTRE de GERVAIS (1716), recréation baroque à Budapest

 György Vashegyi : le Baroque Français au sommetEN DIRECT sur internet, le 18 sept 2018, GERVAIS : recréation de Hypermnestre, à 19h30. En direct sur le site de la salle de spectacle de Budapest, le MUPA (Palace of Arts de Budapest), le chef hongrois György Vashegyi réalise une première mondiale, la première représentation de la tragédie lyrique Hypermnestre de Charles-Hubert Gervais (1716), disparue depuis plus de 250 ans. Une probable redécouverte majeure que l’on jugera sur pièces.

 

 

EN DIRECT sur INTERNET : VISIONNER Hypermnestre en direct sur www.mupa.hu

 

 

Hypermnestre Danaides gervais opera france par classiquenews 800px-Danaides_Waterhouse_1903

 

Avant Les Danaïdes, opéra néoclassique, invraisemblable et pompeux de Salieri (1784), le sujet des Danaïdes a inspiré ainsi Charles-Hubert Gervais dont l’Hypermnestre est créée sous la Régence, en 1716. Fille du roi Danaos, Hypermnestre (l’aînée de toutes) est la seule parmi ses sœurs sanguinaires (50 au total), a épargné son époux, Lyncée (car le soir de leurs noces, il a su épargner sa virginité). Lyncée vengea le meurtre de ses frères en assassinant toutes les Danaïdes qui en furent les criminelles, ainsi que l’ordonnateur du massacre, le roi Danaos (qui était pourtant le protégé d’Athéna). Lyncée devint roi d’Argos

Après Gervais, d’autres auteurs abordent, cette figure du pardon, le compositeur Lemierre (1758) et le chorégraphe Noverre (1764). Epargné par Hypermnestre, Lyncée fut le pilote pendant l’expédition des Argonautes, capable d’une vue exceptionnellement acérée (d’où l’expression, « l’oeil de lynx). Malgré l’aide de son frère Idas, Lyncée est tué par l’un des Dioscures, Pollux (lequel fut tué à son tour par Idas, mais ressuscité par Jupiter).  Illustration : Les Danaïdes par John Waterhouse (aux enfers, les 49 filles de Danaos sont condamnées à remplir éternellement un vase troué)

 

 

 

—————————————————————————————————————————————————

Grand succès à l’Académie royale de musique de Paris au XVIIIè, Hypermnestre incarne les denrières évolutions esthétiques lyrique en France, à la fin du règne de Louis XIV (qui vient de mourir en 1715). Inspiré comme François Couperin, par les Goûts réunis (poétique synthèse entre les styles italiens et français), le compositeur Gervais est un proche du nouveau politique, le Régent Philippe d’Orléans, et bénéficie alors d’une reconnaissance unique. Cette faveur lui permet de faire représenter nombre de pièces aujourd’hui à redécouvrir…

gyorgy vashegyi gervais mupa Hypermnestre © János Posztós, Müpa Budapest

 

 

Gervais charles hubert A-4118529-1417030532-1386.jpegHypermnestre de Charles-Hubert GERVAIS est présentée par les producteurs de cette recréation attendue telle la « meilleure tragédie lyrique entre la mort de Lully (1686) et l’avènement de Rameau, et son scandaleux premier opéra, aussi est aussi trait de génie, Hippolyte et Aricie de 1733. Qu’en sera-t-il ? RV sur le site du MUPA ce mardi 18 septembre à partir de 19h30. La recréation est le fruit du travail des Hongrois, remarquablement investis à recréer des perles oubliées du patrimojne baroque français, un investissement aujourd’hui incarné par l’excellent chef local Gyorgyi Vashegyi, qui a déjà à son crédit plusieurs recréations majeures (dont entre autres, la recréation d’Isbé du méconnu et écarté compositeur français, Mondonville (recréation de mars 2016), ou au disque de superbes et récents Grands Motets de Rameau)… A suivre.

 

 

 

—————————————————————————————————————————————————

Hypermnestre de Charles-Hubert Gervais (1716)
Avec Katherine Watson, Mathias Vidal, Thomas Dolié, Juliette Mars, Chantal Santon-Jeffery, Manuel Nunez-Camelino, Philippe-Nicolas Martin, Purcell Choir et Orfeo Orchestra

Hypermnestre © János Posztós, Müpa Budapest.jpg

Comments are closed.