jeudi, décembre 8, 2022

Henri Dutilleux: Le temps l’Horloge (création mondiale) Paris, TCE. Jeudi 7 mai 2009 à 20h

A ne pas rater

Henri Dutilleux
Le temps l’horloge
, 2007

René Fleming, soprano
Seiji Ozawa, direction
Orchestre National de France
Création mondiale du cycle complet

Jeudi 7 mai 2009 à 20h
Paris, Théâtre des Champs Elysées

Concert retransmis en direct sur France Musique
à partir de 20h


Boucler le temps

« Le Temps l’horloge », d’Henri Dutilleux (93 ans, le 22 janvier 2009) a été créé au Japon, en septembre 2007. C’est depuis sa création nippone, une partition majeure du XXI ème siècle dont le défi est relevé par la soprano américaine Renée Fleming et le chef d’orchestre Seiji Ozawa. Les deux interprètes qui ont travaillé avec l’auteur pour cette oeuvre très attendue, ont interprété un ouvrage créé pour eux. La commande en a été triple: commande du Festival de Saito Kinen (qu’Ozawa a créé en 1992 à Matsumoto), de l’Orchestre symphonique de Boston et de Radio France.

En vérité, la totalité du cycle originel, n’étant pas pleinement achevé pour la création du 6 septembre 2007, seules trois des quatre mélodies initiales, livrées in extremis par le musicien, ont ainsi été créées. Le prochain concert parisien (TCE, le 7 mai 2009) s’annonce d’autant plus mémorable qu’il s’agit de créer enfin l’oeuvre dans sa conception intégrale… presque deux ans après sa « première » japonaise. La partition de Dutilleux est couplée avec des oeuvres de
Ravel et Debussy. Programme français donc.


Enivrez-vous!

Dutilleux, amateur de poésie, a choisi avec la minutie d’un maître horloger chacun des poèmes: et d’abord cleui qui donne le titre au nouvel opus, « Le Temps l’Horloge » d’après Jean Tardieu, et relie aujourd’hui « Dernier poème » d’Henri Desnos à l’ultime, de Baudelaire, « Enivrez vous« … le maître des climats orchestraux nous livre dans sa dernière composition enfin achevée, une nouvelle manière dévolue à la mélodie française. Puissance et ciselure de l’orchestration, amour des timbres et de la magie des alliances de textures, Dutilleux reste un contemplatif, la tête dans les étoiles, et aujourd’hui, un passeur captivant, comme peut l’être son cadet si proche en écriture, Einojuhani Rautavaara, son contemporain finnois. Le maître scrute les étoiles, délivre pour nous le message du cosmos. C’est un visionnaire qui maîtrise le temps… et nous dit, au sommet de son inspiration: « Enivrez-vous ».

Programme

Ravel : Ma mère l’Oye, ballet
Dutilleux : Le Temps l’Horloge (création mondiale de l’oeuvre intégrale)
Berlioz : Roméo et Juliette (extraits symphoniques)

Radio
Du 4 au 8 mai 2009, France Musique consacre son magazine quotidien, « Grands compositeurs », à l’oeuvre et à la personnalité d’Henri Dutilleux (« Henri Dutilleux et le temps »). Portrait musical, chaque jour à 13h

Illustration: Henri Dutilleux (DR)

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE, concert. MONTE-CARLO, Auditorium Rainier III, le 4 déc 2022. Arcadi Volodos (piano)

CRITIQUE, concert. MONTE-CARLO, Auditorium Rainier III, le 4 déc 2022. Arcadi Volodos (piano). Œuvres de Mompou et Scriabine   -  ...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img