vendredi, décembre 9, 2022

Felix Mendelssohn: Intégrale pour piano Marie-Catherine Girod, piano (8 cd Saphir Productions)

A ne pas rater
Sommet mendelssohnien

Marie-Catherine Girod aime les défis. Son esprit défricheur qui sait mesurer les risques tout en appréciant s’y frotter réalise ici, dans cette intégrale événement, un véritable tour de force, qui vient à poings nommés, célébrer l’anniversaire Mendelssohn 2009 (bicentenaire de la naissance du musicien romantique) et en fin d’année, offrir une conclusion stimulante aux célébrations de tout ordre. On connaît évidemment bien le Mendelssohn symphoniste, génie shakespearien doué d’une fantaisie libre et éclatante (voir son chef d’oeuvre Le songe d’une nuit d’été…). Riccardo Chailly vient chez Decca de dévoiler de nouveaux pans sur le compositeur décidément passionnant… (Mendelssohn discoveries, 1 cd Decca).

La pertinence de l’entreprise portée par le label Saphir et la pianiste engagée, dévoile pour nous, l’ensemble des partitions pour piano, instrument romantique par excellence dont on s’étonne qu’il n’ait pas été plus mis en lumière dans le cas de Mendelssohn.
La pianiste inspirée qui a mené cette intégrale depuis décembre 2004 s’entend à merveille pour dégager un nouveau portrait de Mendelssohn; d’une cohérence mésestimée, à l’inspiration fluide et lumineuse, sans véritable modèle (peut-être parfois une vague inspiration à la Weber…), sans véritable descendance. Chez Mendelssohn, il y a bel et bien une souveraine liberté d’un naturel saisissant dont la genèse souligne encore les dons précoces du compositeur. Le divin Félix n’attendit pas le poids des années ni l’accumulation des expériences musicales pour trouver son chemin: ces 8 cd nous le montrent sans réserve. Le tempérament est indiscutable et les dons de mélodistes comme de poète, véritablement immenses.
L’interprète se distingue par un jeu au naturel permanent, léger, aérien, volubile même, qui sait être immédiatement profond. Ni appui ni affect surligné mais une digitalité continûment allante qui se fait caressante et parfois schubertienne: c’est dire l’approfondissement superlatif de la lecture. Conçue pendant presque 5 années, l’intégrale qui au départ n’en devait pas être une, enchante par son unité et ses multiples miroitements. Fuges, Sonates, bien sûr Romances sans paroles (regroupées dans les deux premiers cd), Préludes et fugues, Fantaisies, superbes Pièces caractéristiques (cd4), … l’apport est déconcertant tant l’immense Mendelssohn pianiste se révèle à nous sous les doigts enchanteurs de Marie-Catherine Girod. Coffret événement, indispensable.

Félix Mendelssohn: intégrale pour piano. Marie-Catherine Girod, piano. Coffret 8 cd Saphir Productions, 2004-2009. Outre l’apport des 8 cd, l’éditeur ajoute un riche livret comportant un texte passionnant, présentant le contenu des 8 cd, rédigé par la spécialiste de Mendelssohn, Brigitte François-Sappey. 12 pages dans chaque langue (français, anglais, allemand).

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CD, portrait. Dimitri Naïditch, pianiste – compositeur (SoLiszt, Ukraine)

DIMITRI NAÏDITCH... C’est un artiste inclassable qui ressuscite les figures emblématiques de la virtuosité romantique. Quand on lui demande...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img