mercredi 12 juin 2024

ENTRETIEN avec Patricia COTTAVOZ, présidente du Festival des Grandes Heures de CLUNY (20 juil, 1er – 10 août 2024)

A lire aussi

Patricia Cottavoz, nouvelle présidente depuis 2021, pilote une nouvelle direction pour le Festival des Grandes Heures de Cluny : soutien aux jeunes artistes (dont la venue du 1er Prix du Concours de Genève), coopération avec les acteurs culturels clunisois, gratuité pour les moins de 18 ans, offres multipliées au public pour cultiver l’échange, la proximité, le partage, festival OFF… l’offre artistique sait se diversifier avec entre autres la venue pour la 3ème fois, côté danse, de la Raven Squid Ballet Compagnie… CLUNY devient une ruche artistique ouverte à toutes les générations, dont le déploiement des concerts fusionne étroitement avec le site de l’Abbaye, ensemble patrimonial singulier et enchanteur (cette année jusqu’aux jardins, avec la collaboration des musiciens Mâconnais…). Architecture, musique mais aussi dégustation des vignobles du Mâconnais et du Chalonnais renforcent l’attrait exceptionnel d’une expérience à vivre impérativement à CLUNY cet été… 

___________________________________

 

CLASSIQUENEWS :  Comment a évolué le Festival, pour offrir son fonctionnement actuel ? Qu’est ce qui fonde la singularité de cet événement ?

Patricia COTTAVOZ : Depuis ma prise de fonction en novembre 2021, une nouvelle direction a été amorcée. Tout d’abord en donnant l’opportunité à de jeunes artistes en devenir de se produire dans un festival qui fêtera en 2024 ses 57 ans avec un rayonnement national et international. Nous avons décidé de mettre en place la gratuité pour les moins de 18 ans pour inciter le public à venir en famille. Ainsi des ponts établis entre le public toutes générations confondues et les artistes s’avère porteur de jeunesse et d’enthousiasme.

Notre festival Off propose des animations scolaires, des masterclasses, des répétitions publiques, des bords de plateau avec un dialogue privilégié entre le public et les artistes et, cette année, une conférence sur Gabriel FAURE dont nous fêtons le centième anniversaire de sa disparition. Ces « Petites Minutes », renforçant le partenariat établi avec l’Ecole de Musique Danse Théâtre du Clunisois, attirent désormais un public familial avec des actions pédagogiques et artistiques ouvertes à tous et gratuites.

 

CLASSIQUENEWS :   Comment réalisez-vous l’association si spécifique ici des différents sites du domaine et des concerts ? Quelle est la nature de cette expérience artistique particulière proposée au public ?

Patricia COTTAVOZ : Le Festival des Grandes Heures de Cluny vise à célébrer le classique sous toutes ses formes artistiques au sein des bâtiments historiques dont dispose Cluny. Nous avons le privilège de bénéficier d’un patrimoine exceptionnel et enchanteur. Entendre un concert dans le Farinier des Moines est un cadre privilégié très apprécié des artistes et du public.

Le partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux et l’abbaye de Cluny va nous permettre cette année de programmer dans les jardins de l’abbaye 70 choristes du Mâcon Symphonies accompagnés de 10 solistes de l’Orchestre Symphonique de Mâcon et de 2 solistes sopranos.L’église Saint Marcel du XIe siècle et l’Eglise Notre Dame, édifice gothique du XIIIe siècle, accueilleront également des événements de qualité. Musique, chant et danse seront à l’honneur pour un voyage artistique à la portée de tous avec après les concerts, des dégustations conviviales offertes par nos partenaires viticoles du Mâconnais et du Chalonnais.

 

Michiaki Ueno au Farinier des Moines © Roger Cripps

 

CLASSIQUENEWS :   Sur le plan artistique, quels sont les critères d’après lesquels vous choisissez tel artiste plutôt que l’autre ? Y-a-t-il des compagnonnages qui au fil des éditions se sont précisés ? Quelles formes de concerts, quels répertoires privilégiez-vous ?

Patricia COTTAVOZ : Notre festival 100% classique propose des concerts allant du solo à l’ensemble orchestral ou chœur. Tous les instruments sont représentés avec cette année 1 duo, 2 trios, 2 quatuors, 1 sextet, 2 chœurs et de nombreux ensembles.

Depuis le festival 2022, la danse classique est très attendue. La Raven Squid Ballet Compagnie revient pour la 3ème année consécutive. Le théâtre est aussi représenté soit par des concerts lecture soit comme pour l’édition 2024, une lecture du texte de Francis Blanche pour le Carnaval des Animaux de Saint Saëns. De même, le Concours International de Genève nous permet de financer conjointement la venue de leur 1er prix qui sont de jeunes talentueux musiciens.

 

CLASSIQUENEWS :  Qu’a de spécifique cette édition 2024 ? Y a-t-il des propositions nouvelles pour le public ?

Patricia COTTAVOZ : L’édition de cette année 2024 sera une édition très spéciale dans une formule plus resserrée dans le temps. Des actions gratuites en faveur des jeunes se sont déroulées début avril au collège Prud’hon de Cluny pour les animations scolaires, à l’EMDT du Clunisois pour les masterclasses et au Théâtre des Arts pour un concert tout public du Quatuor Quoi. Puis le 20 juillet, un récital Grands Chœurs d’Opéra sera donné dans le parc de l’Abbaye en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux, l’abbaye de Cluny et le Conservatoire Edgar Varèse de Mâcon.

Le reste du festival d’une grande variété musicale se déroulera du 1er au 10 août avec un partenariat avec le Concours International de Genève nous permettant de recevoir leur 1er prix 2023, le Novo Quartet danois. Mais avant, les 3 et 4 août, nous avons décidé d’accompagner une résidence aboutissant à une création musicale A MON SEUL DESIR de Gabriel Mattei basé à Cluny et chorégraphique de Grégory Cianci dont la première aura lieu le 4 août à l’Eglise Saint Marcel à Cluny avec la Raven Squid Ballet Compagnie, compagnie de danse tremplin pour de jeunes danseurs sortis d’écoles supérieures internationales. Enfin, nous avons un nouveau partenariat avec la Librairie Le Jardin Secret à Cluny, qui offre 5% sur les achats en librairie sur présentation d’un billet d’entrée au festival 2024.

 

Japart Ensemble © Roger Cripps

 

CLASSIQUENEWS :   Depuis la COVID, avez-vous noté une évolution dans le comportement du public ? En termes de choix de spectacles et de réponses à la billetterie ? 

Patricia COTTAVOZ : Depuis la Covid 19, nous avons remarqué que plus de 60% des réservations se font au dernier moment et principalement les 2 derniers jours avant le concert. Les personnes à mobilité réduites ainsi que les séniors sont très demandeurs et nous avons décidé de leur offrir des tarifs préférentiels ainsi qu’un accompagnement par nos bénévoles pour les aider à venir aux spectacles. En 2023, le public était composé de 60 % venant de toute la région et de 40% de touristes nationaux ou étrangers, toutes générations confondues. Le public international est revenu en nombre après les confinements.

Propos recueillis en mai 2024
Grande photo : le Japart Ensemble, Jardins de l’Abbaye de CLUNY © R Cripps

 

Événement chorégraphique dans la rue de la Filaterie à Cluny © R Cripps

 

 

LIRE aussi notre présentation du 57ème festival Les grandes Heures de CLUNY 2024 sur CLASSIQUENEWS ici :

https://www.classiquenews.com/cluny-abbaye-57emes-grandes-heures-de-cluny-20-juillet-1er-10-aout-2024/

 

CLUNY (Abbaye). 57èmes Grandes Heures de Cluny : 20 juillet > 1er – 10 août 2024. l’Orchestre et le Chœur de Mâcon, Gabriel Mattei, Grégory Cianci, Quatuor Novo, Choeur de la Cité de Lausanne, Trio Moreau…

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

ENTRETIEN avec Gabriel TCHALIK, à propos du récent cd du Quatuor TCHALIK  : Ravel / Lyatochynsky…

Aux défis techniques et expressifs du génial Quatuor de Ravel, la fratrie TCHALIK associe l'écriture de l'ukrainien Boris LYATOSHYNSKY,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img