jeudi, décembre 8, 2022

Dominique Garban évoque Jacques Rouché Entretien vidéo avec Dominique Garban (5/12): Jacques Rouché au Théâtre des Arts

A ne pas rater


Dominique Garban évoque Jacques Rouché

Entretien vidéo avec Dominique Garban, auteur (5/12): Jacques Rouché au Théâtre des Arts (1910-1913)

Dominique Garban évoque Jacques Rouché (5/12)


En décembre 2007, Dominique Garban, auteur d’un ouvrage sur la vie et l’oeuvre de Jacques Rouché (1862-1957), directeur de l’Opéra de Paris, à partir de 1913, (« Jacques Rouché, l’homme qui sauva l’Opéra« , Somogy 2007), nous a réservé une série d’entretiens au cours desquels il évoque la figure du mécène des arts de la scène, son oeuvre comme directeur de l’Opéra de Paris.

Au Théâtre des Arts, Jacques Rouché produit trois saisons musicales, alternant dès la première programmation de 1910, pièces de théâtre, ballets et opéras. Les oeuvres alors créées montrent la valeur des choix et la pertinence de cet homme doué du génie du discernement: en défricheur de talents, Jacques Rouché montre non seulement qu’il ne manque pas d’ambition, mais surtout qu’il développe un goût infaillible: Dolly de Fauré, Adélaïde ou le langage de fleurs et Ma Mère l’Oye de Maurice Ravel, Le Festin de l’Araignée d’Albert Roussel… Ce sont aussi dans le volet dramatique, purement théâtral, Fantasio de Musset et surtout l’adaptation des Frères Karamazov de Jacques Copeau, d’après Dostoïevski…

Visionner les autres vidéo

Entretien n°1: Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Avant de produire trois saisons musicales au Théâtre des Arts, puis de
prendre la tête du Palais Garnier, pendant près de 30 ans, Jacques Rouché est
tout d’abord un homme d’affaires brillant qui fait fortune dans le
milieu du parfum. Très tôt, il se passionne pour les arts de la scène,
regroupe autour de lui, artistes, écrivains, critiques et essayistes,
invités à écrire sur les sujets qu’ils souhaitent… Entretien avec Dominique Garban (1/12): Jacques Rouché et la Grande Revue

Entretien n°3:
Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Né en 1862, Jacques Rouché
est d’abord un génie des affaires. Son
oeuvre de mécène débute en 1907 (il a 45 ans) quand il rachète et
dirige la Grande revue. Puis, passionné par les arts de la scène, il
conçoit trois saisons musicales au Théâtre des Arts (à partir de 1910),
s’impose ensuite sur la scène parisienne comme directeur de l’Opéra de
Paris, à partir de 1913. L’homme met sa fortune au service de ses
ambitions pour le Théâtre parisien… Entretien avec Dominique Garban (3/12): Jacques Rouché, mécène des arts de la scène

Entretien n°4 : Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Avant de produire trois saisons musicales au Théâtre des Arts, puis de
prendre la tête du Palais Garnier, pendant près de 30 ans, Jacques Rouché est
tout d’abord un homme d’affaires brillant qui fait fortune dans le
milieu du parfum. Le jeune polytechnicien choisit sa future femme et
négocie lui-même son mariage: il épouse Berthe Pivert en 1893 et prend
la direction de l’entreprise du père de son épouse, Louis Toussaint
Pivert. En s’associant l’expertise des jeunes chimistes de
Polytechnique, le jeune patron modernise l’entreprise familiale… Entretien avec Dominique Garban (4/12): Jacques Rouché et les parfums L.T. Pivert

Entretien n°5
: Dominique Garban évoque Jacques Rouché au Théâtre des Arts
(1910-1913)… Au Théâtre des Arts, Jacques Rouché produit trois
saisons musicales,
alternant dès la première programmation de 1910, pièces de théâtre,
ballets et opéras. Les oeuvres alors créées montrent la valeur des
choix et la pertinence de cet homme doué du génie du discernement: en
défricheur de talents, Jacques Rouché montre non seulement qu’il ne
manque pas d’ambition, mais surtout qu’il développe un goût infaillible: Dolly de Fauré, Adélaïde ou le langage de fleurs et Ma Mère l’Oye de Maurice Ravel, Le Festin de l’Araignée d’Albert Roussel… Entretien avec Dominique Garban (5/12): Jacques Rouché au Théâtre des Arts (1910-1913)


Entretien n°6
: Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Au Théâtre des Arts, Jacques Rouché affine sa connaissance des
possibilités scénographiques de son temps: il voyage, approche les
meilleurs scénographes de l’heure: Edward Gordon Craig, Adolphe Apia,
Max Reinhardt, Emile Jacques-Dalcroze, Constantin Stanislavski,
Datchenko… L’exigence qui l’anime le place alors dans l’élan de la
modernité. Sa curiosité et son désir de produire à Paris, ce qui peut
se faire de mieux, explique le succès de son entreprise… Entretien avec Dominique Garban (6/12): Jacques Rouché et les scénographes


Entretien n°7
: Dominique Garban évoque Jacques Rouché (7/12) : Jacques Rouché et les ballets… Jacques Rouché favorise
l’éclat de la musique française à son époque. Il commande ainsi aux
jeunes talents de son temps (compositeurs et peintres), ballets et
décors. C’est aussi l’opportunité pour les plasticiens de se confronter
en décorateurs nouveaux aux contingences de la scène. Ainsi à titre
d’exemple, Jacques Rouché commande en avril 1912, quatre ballets aux
musiciens Ravel (Adélaïde), D’indy (Ishtar), Dukas (La Péri)… Entretien avec Dominique Garban (7/12) : Jacques Rouché et les ballets.

Entretien n°8 : Dominique Garban évoque Jacques Rouché…
A l’Opéra Garnier, Jacques Rouché
réorganise la place de la danse dans la programmation du Théâtre
parisien. Au démarrage, le directeur fait appel aux Ballets Russes,
mais aussi à des compagnies privées comme celle d’Ida Rubinstein,
commanditaire du Boléro de Maurice Ravel… Pour réaliser son ambition,
il fait appel également à de nombreux chorégraphes et maîtres à danser… Entretien avec Dominique Garban (8/12): Jacques Rouché et la danse

Entretien n°9 : Dominique Garban évoque Jacques Rouché…
Avec le jeune et volontaire Serge Lifar, ancien premier danseur de la troupe des Ballets Russes, Jacques Rouché réforme
en profondeur le Ballet de l’Opéra de Paris. Il demande au chorégraphe
d’assainir la Maison des usages hérités du XIXème siècle, comme la
tradition de laisser aux abonnés la liberté de rejoindre après le
spectacle, les danseuses de l’Opéra, dans le Foyer… pratique suspecte
que Degas a reproduit… Entretien avec Dominique Garban (9/12): Jacques Rouché et Serge Lifar


Entretien n°10
: Dominique Garban évoque Jacques Rouché…
Depuis sa nomination comme directeur de l’Opéra de Paris, Jacques Rouché diversifie la programmation des oeuvres lyriques, montant et les chefs d’oeuvres romantiques telle La Damnation de Faust de Berlioz, ou commandant aux auteurs de son temps, comme Maurice Ravel dont il aura à coeur de réaliser la production de L’Enfant et les sortilèges, d’après un livret de Colette, pour la mort du compositeur… en 1937. Entretien avec Dominique Garban (10/12): Jacques Rouché, metteur en scène

Entretien n°11 : Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Entretien avec Dominique Garban
Entretien n°12 : Dominique Garban évoque Jacques Rouché… Entretien avec Dominique Garban

Crédit photographique: Jacques Rouché © DR

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

Cinéma. Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche (7 déc 2022) 

Cinéma. Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche (7 déc 2022)  -  Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img