jeudi, décembre 8, 2022

Dietrich Buxtehude: Intégrale de l’oeuvre pour orgue par Bernard FoccroulleBruxelles, Cathédrale des Saints Michel et Gudule, du 4 au 6 mai 2007

A ne pas rater

Après sa récente parution en cd chez Ricercar, c’est live que Bernard Foccroulle vient, en ce début mai 2007, interpréter l’intégrale de l’oeuvre d’orgue du maître de Lübeck à la Cathédrale Saint-Michel de Bruxelles.

L’année 2007 est une année Dietrich Buxtehude, puisqu’on commémore le 370e anniversaire de sa naissance et le 300e anniversaire de son décès. C’est bien évidemment à Lübeck où Buxtehude occupa l’office d’organiste titulaire de l’église Sainte-Marie de 1668 à sa mort, que sont programmées les célébrations les plus ambitieuses, donnant lieu à un véritable Festjahr Buxtehude 2007 qui, de concerts en cours d’interprétations et de conférences en ateliers, s’est donné pour mission de mettre en lumière la vie et l’oeuvre de la personnalité musicale la plus célèbre de la ville hanséatique.

La France n’est pas en reste avec notamment les trois journées que l’Ensemble baroque de Nice, dirigé par Gilbert Bezzina, consacre à la musique vocale et à la musique de chambre de Buxtehude, les 20, 21 et 22 avril 2007.

Bruxelles, quant à elle, a choisi de présenter en ce début mai 2007, l’oeuvre d’orgue de Buxtehude et pour ce faire un interprète de choix s’est tout naturellement imposé, dans le prolongement de son récent enregistrement, engagé et inventif, paru en cd chez Ricercar: Bernard Foccroulle. Directeur général du Théatre de la Monnaie pour quelques mois encore avant de rejoindre Aix-en-Provence où il prendra les rennes du Festival d’Art Lyrique, Bernard Foccroulle est surtout un artiste curieux, découvreur, spécialiste de la musique ancienne, compositeur, pédagogue, mais également – et peut-être avant tout – organiste de grand talent.

Alors que l’intégrale parue en cd a été enregistrée sur divers instruments dispersés entre l’Allemagne du Nord (Norden), les Pays-Bas (Groningen), la Suède, le Danemark (Helsingborg) et la Belgique (Hoogstraten), c’est en un lieu unique (à tous les sens du terme), la Cathédrale des Saints Michel et Gudule, que Bernard Foccroulle concentrera sa présentation bruxelloise. La cathédrale de Bruxelles qui ne possède pas moins de trois orgues, peut s’enorgueillir d’être équipée d’un magnifique instrument neuf, construit en 2000 par le facteur catalan d’origine allemande Gerhard Grenzing, à la faveur de l’importante campagne de restauration de l’édifice. Cet instrument, imposant par sa grandeur et sa beauté plastique, est placé non pas au-dessus du portail d’entrée mais – comme souvent dans les cathédrales gothiques – dans la nef. Cette localisation « en nid d’hirondelle », que l’on retrouve à Chartres, à Strasbourg … se justifie par les contraintes acoustiques particulières aux vastes cathédrales de l’époque gothique.

Agenda et programme
Bruxelles, Cathédrale des Saints Michel et Gudule (organisation Bozar Music)
Le 4 mai 2007 à 20h
Le 5 mai 2007 à 20h
Le 6 mai 2007 à 16h et 20h

Dietrich Buxtehude: Intégrale de l’oeuvre pour orgue

Approfondir
Découvrez le programme des célébrations du tricentennaire de Buxtehude à Lübeck (en allemand): http://www.buxtehude2007.de
Découvrez le site du facteur d’orgue Gerhard Grenzing: http://www.grenzing.com

Crédit photographique
Bernard Foccroulle (DR)

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CRITIQUE CD événement. José de BAQUEDANO : Musique pour la Cathédrale de Santiago (1 cd Lauda Musica LAU 022...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img