Cyprin KATSARIS joue BEETHOVEN

katsaris beethoven piano beethoven 2020PARIS, Fondation L Vuitton, le 10 janv 2019. Katsaris joue Beethoven. Cyprien Katsaris ne serait-il pas notre grand virtuose du piano, injustement méconnu en France ? Il a le look d’un savant à la Einstein : un penseur qui aurait conservé son âme d’enfant. Né à Marseille le 5 mai 1951, le jeune Katsaris éprouve une attirance viscérale pour le piano qu’il transforme en vocation ; formé au Conservatoire de Paris dès 1965, l’interprète reste fasciné par ses modèles : György Cziffra, Wilhelm Kempff, Vladimir Horowitz. Grand technicien à la digitalité aussi éloquente qu’embrasée, le sorcier Katsaris ajoute sous ses doigts véloces et crépitants, le souffle de la passion et de l’âme, et aussi un don pour l’improvisation dans la lignée des grands compositeurs et interprètes romantiques : Liszt, Saint-Saëns… Des qualités qui vont admirablement à la carrure tendre mais charpentée de Beethoven. Sous son propre label, « PIANO 21 », – créé en 2001, le pianiste lègue une vision aussi personnelle que puissante des Å“uvres de Ludwig van (en coffret événement de 6 cd).

beethoven-ludwig-concertos-piano-symphonies-dossier-beethoven-2020-classiquenewsL’avis de notre rédacteur Hugo Papbst, auteur de la prochaine critique du coffret BEETHOVEN : une odyssée chronologique / Cyprien Katsaris (6 cd PIANO 21) : « Sur le plan de l’interprétation, l’approche reste aussi fine que déterminée. Quel pianisme percussif et remarquablement articulé ; avec un sens des nuances et des phrasés justes, comme le souci d’établir dans leur gradation enchaînée voire leur confrontation contrastée, chaque caractère de chaque séquence… Outre l’originalité de la sélection qui ressuscite des partitions méconnues, oubliées, à tort estimées mineures. De toute évidence, voici une odyssée chronologique dont l’acuité et la pertinence font sens. D’autant plus en cette année des 250 ans de Beethoven où les vrais grandes éditions seront rares. 

Cyprien Catsaris maîtrise la lyre beethovénienne : il en détaille le sens du tragique maîtrisé ; la langue ciselée grâce à une technique digitale d’une précision et souplesse uniques. Jamais dur ni sec, toujours sculpté dans la soie émotionnelle la plus noble, continument élégante, le jeu restitue toute l’ampleur de la pensée d’un Ludwig qui souffre mais assume ; le geste est large, la conscience affûtée ; le regard embrasse chaque œuvre comme une géographie élargie, traversée, explorée avec un recul qui ouvre et englobe en un souffle synthétique, fédérateur… jusqu’à l’universel. »

 

 


katsaris-cyprien-piano-portrait-piano-critique-concert-classiquenews

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

PARIS, fondation Louis VUITTONboutonreservation
Vendredi 10 janvier 2020
20h30, Auditorium
RÉSERVEZ VOTRE PLACE :
https://www.fondationlouisvuitton.fr/fr/musique/concert/recital-cyprien-katsaris.html

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

Programme Beethoven :

 

 

Ludwig van Beethoven
9̬me symphonie РAdagio
(transcription par Richard Wagner)

Ludwig van Beethoven
7̬me symphonie РAllegretto
(transcription par Franz Liszt)

Transcriptions et improvisations sur des Å“uvres de :

Jean-Sébastien Bach
Vincenzo Bellini
Franz Schubert
Camille Saint-Saëns
Frédéric Chopin

Comments are closed.