Centenaire DEBUSSY 2018. Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • ONLILLE-Alexandre-Bloch-Nemanja-Radulovic-concert-critique-annonce-classiquenews-juin-2021

    LILLE, ON LILLE, concert ven 25 juil 2021, 20h. Alexandre Bloch, directeur musical de l’ON LILLE Orchestre National de Lille, retrouve (depuis 2016) un partenaire privilégié le violoniste Nemanja Radulovic dans le Concerto pour violon n°2 de Prokofiev. Avec les instrumentistes de l’orchestre lillois, Alexandre Bloch joue aussi la Symphonie n°38 dite « Prague » de Mozart. La virtuosité trépidante du Concerto n°2 de Prokofiev exige des qualités extrêmes au soliste comme à l’orchestre, en particulier dans le finale enflammé et virtuose. Le soliste requis doit impérativement maîtriser chant et souplesse. L’opus 63 en sol mineur, contemporain du ballet Roméo…

  • demos orchestre national de lille lucie leguay alex bloch classiquenews

    LILLE, concerts Démos, merc 23 juin 2021, 15h, 18h30. Plus que jamais, et plus inventif qu’avant, l’Orchestre National de Lille a redoublé d’efforts pour maintenir le travail avec les enfants instrumentistes de Démos, ce malgré les interruptions et la communication à distance, covid oblige. Toute l’équipe de DÉMOS MEL#2 (intervenants artistiques, référents sociaux…) est restée mobilisée pour poursuivre le travail et assurer la continuité de la pratique musicale. Il n’est pas d’école plus formatrice que le jeu en orchestre pour écouter, jouer, partager ensemble.
    Les sessions en orchestre ont été adaptées pour travailler en petits groupes. Les chefs Lucie Leguay…

  • Mozart Wolfgang portrait par classiquenews -by-Croce-1780-81

    ARTE, ven 9 juillet 2021, 22h30. MOZART : Le Nozze di Figaro, L de Beer, Th Hengelbrock (Aix 2021). Depuis le Théâtre de l’Archevêché, l’opéra de Mozart mis en scène par Lotte de Beer et dirigé par Thomas Hengelbrock,  est présenté comme « l’évènement du festival d’Aix 2021 ». Il est vrai que depuis ses débuts, Aix qui a souhaité devenir le Salzbourg français, programme chaque année au moins un opéra mozartien. Avec la soprano Julie Fuchs (Susanna), le très convaincant Andrè Schuen (baryton dans le rôle titre de Figaro), la mezzo-soprano venue du baroque, Lea Desandre (dans le rôle…

  • naissance venus lully benserade deborah cachet cyrille auvity talens lyriques critique cd classiquenews

    CD critique. LULLY : Le Ballet royal de la Naissance de Vénus LWV 27 (1665). Les Talens Lyriques. 1 cd Aparté, enregistré en janvier 2021 à Paris. Dans les années 1660, Lully livre au jeune Louis XIV, cette musique langoureuse, extatique, vénusienne, où chacun séduit et danse ; où l’équilibre des parties marque un premier âge d’or du divertissement de cour à la Cour du Roi Soleil… Avant de concevoir l’opéra français ou tragédie en musique à partir de 1673 (Cadmus et Hermione), Lully expérimente les possibilités du genre dramatique et lyrique pendant 13 années d’un apprentissage progressif où il…

  • bachfest-leipzig-canate-BWV21-magnificat-thomasnerchor-juin21-critique-review-concert-classiquenews

    CRITIQUE, LIVE STREAMING, concert. LEIPZIG, BACHFest, le 20 juin 2021. BWV 21; Magnificat BWV 243. Dernier concert du Festival BACH de Leipzig 2021, dans la ville même et dans le lieu emblématique de l’activité de BACH comme directeur musical, l’église Saint-Thomas. Depuis le XVIIIè, la maîtrise de garçons (Thomanerchor Leipzig) perpétue l’activité chorale dont le Cantor à son époque était responsable : divisés en 3 chœurs, les garçons encadrent le chef ; à sa droite et à sa gauche, les plus jeunes d’entre eux, se formant, se familiarisant avec l’expérience du jeu collectif en public ; engagés, vivants, leur tenue…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • RADIO CLASSIQUE, le 20 juin 2021, 21h. Mozart, Brahms. Enregistré le 1er juin à Lille, le concert mêle airs d’opéras de Mozart interprétés par Sandrine Buendia et une « nouvelle symphonie » de Brahms, à savoir le Quintette avec piano opus 34 transcrit pour orchestre (par Henk de Vlieger)., une œuvre passionnée et tendre que Clara Schumann affectionnait particulièrement, lui reconnaissant dès sa création en tant que partition chambriste, une ampleur irrésistible aux couleurs symphoniques… Invité par l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Picardie (Arie Van Beek, direction) relève les multiples défis du programme lyrique et symphonique.
    EN LIRE plus…

  • FRANCE MUSIQUE, sam 15 mai 2021, 20h. BRITTEN : PETER GRIMES. Madrid, Teatro Real, avril 2021. Le premier drame abouti du britannique Benjamin Britten, créé après la guerre (1945) incarne l’esthétique réaliste et onirique de son auteur : alors que les sublimes interludes marins (joués séparément en concert comme les éléments d’un polyptique orchestral particulièrement puissant et original, inscrivent l’action dans le paysage marin dévasté et épique tant chéri par l’auteur, l’intrigue mêle le cas d’un marginal honni, décrié, pourchassé, inquiété par la foule imbécile et le poids d’un secret terrible…
    Qui est Peter ?
    Le héros du premier opéra…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, ven 9 juillet 2021, 22h30. MOZART : Le Nozze di Figaro, L de Beer, Th Hengelbrock (Aix 2021). Depuis le Théâtre de l’Archevêché, l’opéra de Mozart mis en scène par Lotte de Beer et dirigé par Thomas Hengelbrock,  est présenté comme « l’évènement du festival d’Aix 2021 ». Il est vrai que depuis ses débuts, Aix qui a souhaité devenir le Salzbourg français, programme chaque année au moins un opéra mozartien. Avec la soprano Julie Fuchs (Susanna), le très convaincant Andrè Schuen (baryton dans le rôle titre de Figaro), la mezzo-soprano venue du baroque, Lea Desandre (dans le rôle…

  • ARTE, dim 18 avril 2021, 23h40. EDDA MOSER. Voix mozartienne absolue (c’est la Reine de la nuit idéale), la soprano berlinoise Edda Moser née en 1938, témoigne de sa carrière, brillante, célébrée dans les années 1960 et 1970 ; Sa Reine de la Nuit (personnage clé de l’opéra de Mozart, La Flûte enchantée) est enregistrée sous la baguette de l’excellent wagnérien Sawalisch elle figure aussi dans le film Don Giovanni de Losey (1979 / direction musicale : Lorin Maazel) où sa noblesse naturelle, son port de reine offre une nouvelle incarnation de Donna Anna, à la fois étincelante et humaine…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • LILLE : les 7, 8 et 10 juillet 2021. OFFENBACH : La Belle-Hélène. L’Orchestre National de Lille poursuit sa passion du lyrique et offre à présent chaque été, une nouvelle production lyrique, dans le cadre de son cycle estival incontournable « Les Nuits d’été ». Après la délirante et touchante MASS de Bernstein (2018), Carmen (prise de rôle d’Aude Extrémo) en 2019, voici La Belle-Hélène, subtile parodie d’après la mythologie, ciselée en 1864 par Jacques Offenbach. Poésie, facétie, délire… tout œuvre à séduire et faire rire. La légèreté d’Offenbach égale sa tendresse et son élégance,… une équation qui fonde son…

  • LILLE, le 1er juin 2021. CONCERT Mozart, Brahms. En clôture de sa saison 20 21, l’ON LILLE invite une phalange voisine, l’Orchestre de Picardie et le chef Arie Van Beek dans un programme lyrique et symphonique réjouissant : airs pour soprano extraits des opéras Nozze di Figaro, Cosi fan tutte, Don Giovanni mais aussi Idomeneo de Mozart ; puis plus original, version pour orchestre du Quintette avec piano en fa mineur opus 34 de Brahms (transcription de Henk de Vlieger).
    La jeune soprano française Sandrine Buendia relève le défi de ce parcours dramatique qui brosse comme un portrait éloquent, contrasté…

  • PARIS, Gaveau. Récital JN DIATKINE, le 17 juin 2021, 20h30. Jean-Nicolas Diatkine vient de publier chez Solo Musica un recueil discographique réunissant les Sonates n°7, 23 et 28 de Beethoven : nouvelle offrande d’un cheminement mené sur le long terme et qui ne cesse toujours et encore d’interroger la matière musicale conçue par Ludwig. « Beethoven représente à la fois le sommet et la base de toute ma vie musicale ; le sommet parce que son exploration ouvre sans cesse de nouveaux paysages, de nouveaux espaces, à l’infini. La base, car il a été un point originel dans mon éveil…

  • ORLÉANS. Orchestre Symphonique, 12, 13 juin 2021. Retrouvailles symphoniques à Orléans ! Le programme Fauré initialement programmé ne pouvant pas être maintenu, l’Orchestre Symphonique d’Orléans affiche en juin, pour ses retrouvailles avec le public, un programme 100% français, où l’éclat des couleurs, la transparence et la clarté, suggestives, devraient emporter l’adhésion des spectateurs. Intitulé « Réjouissance », le cycle des 3 œuvres choisies est un vrai défi pour les instrumentistes orléanais, sous la direction de leur chef Marius Stieghorst.
     
     
     

     
     
     
    CONCERTS « RÉJOUISSANCE »
    Orchestre Symphonique d’Orléans
    Direction : Marius Stieghorst
    Samedi 12 juin 2021…

  • PARIS, Cortot. MUSIKFEST PARISIENNE, 25, 27, 29 mai 2021. Autour de la violoniste Liya PETROVA, sa fondatrice, une vingtaine de tempéraments instrumentistes se retrouvent et partagent leur passion musicale : ainsi la Musikfest parisienne affiche pour sa 2è édition en mai 2021, force et tendresse de la musique de chambre de Johannes Brahms, soit 3 soirées Salle Cortot, incontournables. Les œuvres abordées expriment la richesse d’une relation continue, celle du jeune Brahms avec Clara Schumann, devenus amis jusqu’à la mort. L’auditeur peut se délecter du jeu en partage des instrumentistes les plus aguerris de l’heure, invités à jouer ensemble de…

  • LILLE PIANO(S) FESTIVAL : 18, 19, 20 JUIN 2021. Programmation événement à Lille. L’Orchestre National de Lille affiche fièrement sa nouvelle édition du LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2021, soit 3 jours de fêtes et de célébrations musicale, les 18, 19 et 20 juin 2021 qui sonnent comme un retour à la vie, au public dans les salles, au partage détendu, apaisé, libéré des contraintes du confinement et de l’isolement. En juin 2020, le Festival avait été le premier à diffuser toute sa programmation en ligne, réalisant un tour de force digital exemplaire (que classiquenews a suivi pas à pas, rendant compte…

  • FESTIVAL INVENTIO 2021 : 6 juin – 30 sept 2021. « Écouter voir », la (déjà) 6ème édition du Festival INVENTIO en Seine et Marne cultive et diffuse sa passion de la musique de chambre en sollicitant tous les sens ; plusieurs sites patrimoniaux seine-et-marnais deviennent le temps de la programmation, écrins pour une expérience musicale inédite. Autour du violoniste et compositeur Léo Marillier, directeur artistique du Festival, les jeunes instrumentistes parmi les plus prometteurs jouent le grand répertoire et « des pépites musicales inédites », les piliers de la musique chambriste et aussi plusieurs œuvres contemporaines qui ouvrent de…

  • STREAMING opéra. DRESDE, 21 mai 2021. R. STRAUSS : Capriccio. Sous la direction de Christian Thielemann, l’Opéra de Dresde diffuse en streaming, le dernier opéra de Richard Strauss, subtile réflexion sur la forme lyrique, entre texte et musique, composé et créé pendant la guerre. L’opéra de Saxe, familier des œuvres straussiennes, présente ainsi sa 4è production de l’ouvrage, depuis sa création à Dresde en 1944 (pendant la 2è guerre mondiale), suivie de deux productions en 1964 puis 1993. Ce nouveau Capriccio marque aussi la seconde collaboration du maestro Christian Thielemann avec la Staatskapelle Dresden.
    La mise en scène de Jens-Daniel…

  • LIVE STREAMING concert, LILLE, JC Casadesus : merc 12 mai 2021, 20h. Suite de l’offre digitale de l’ON LILLE Orchestre National de Lille. Après 7 mois d’absence, le chef fondateur de l’ONL – Jean-Claude Casadesus – dirige l’une des plus célèbres pages classiques : la 5ème Symphonie de Beethoven.  Pom pom pom pooooooooooooooom ! Qui ne connaît pas ce début ? Cette œuvre, qui semble si fluide à l’écoute, a pourtant été écrite en plusieurs années, le compositeur devant faire face à d’autres commandes au même moment. Ainsi, lors du concert du 22 décembre 1808 à Vienne, le programme offrait…

  • PARIS, Opéra Garnier : Dalbavie, 21 mai-13 juin 2021. Le Soulier de Satin (création). Réouverture ce 21 mai 2021 de l’Opéra national de Paris avec la création au Palais Garnier du Soulier de satin, composé et dirigé par Marc-André Dalbavie d’après la pièce Paul Claudel : 5 représentations du 21 mai au 13 juin 2021. L’ouvrage est après Trompe la mort de Francesconi d’après Balzac (créé dans le même lieu en mars 2017), la 3ème des créations commandées par l’Opéra national de Paris de son cycle lyrique inédit sur la littérature française.
    A la façon d’un théâtre du monde, miroir…

  • LILLE, Opéra. 3 juin 2021. PUCCINI : Tosca. ON LILLE, Orchestre National de Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH (photo ci dessous, DR). Les retrouvailles de l’Orchestre et de son chef Alexandre Bloch avec le public se réaliseront lors du LILLE PIANO(S) Festival (18, 19 et 20 juin 2021 au Nouveau Siècle à Lille) mais aussi avant, grâce à la nouvelle production de l’opéra TOSCA de Puccini (mise en espace : Olivier Fredj).
    PUCCINI : Tosca
    Initialement prévue fin mai 2021, la production a été adaptée pour accueillir l’Orchestre National de Lille et ne permettra pas de convier le public…

  • MONTPELLIER. AL. SCARLATTI : Il Primo Omicidio, 16 mai – 1er juin 2021. Oratorio fulgurant, d’une poésie lyrique d’une ineffable sensualité, Il Primo Omicidio évoque le meurtre d’Abel par Caïn. Sujet de la haine fratricide, de la jalousie destructrice, ce « Premier Homicide » dévoile le génie dramatique et lyrique du père de Domenico : Alessandro Scarlatti. Sa langue d’un raffinement exceptionnel cisèle et embrase la violence du drame biblique, créant aussi un défi vocal pour les solistes. Les personnages des deux fils opposés Caïn et Abel, le portrait de leurs parents Adam et Eve, l’intercession de Dieu, l’œuvre de…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • STREAMING EVENEMENT : LEIPZIG BACH FEST. Dès le 11 juin, suivez les concerts événement du Festival BACH de LEIPZIG, jusqu’au 15 juin 2021. Les cantates de JS Bach résonneront ainsi sur votre écran d’ordinateur dans des captations de qualité dès ce soir 11 juin, 20h (live), depuis les 2 églises pour lesquelles Bach a composé l’essentiel de ses œuvres : la Nikolaikirche et la Thomaskirche, aujourd’hui emblématiques de son génie musical et spirituel. Les grands interprètes et leurs phalanges sont conviés à cette fête de la ferveur où le chant des instruments, du choeur et des solistes chanteurs subliment la…

  • Opéra, critique. R. STRAUSS : Capriccio, Dresde. Nylund, Thielemann, le 23 mai 2021. Production ambitieuse qui met en scène l’époque contemporaine et celle baroque des protagonistes : les deux artistes créateurs, le poète et le compositeur, Olivier et Flamand, en dialogue et conversation avec leur mécène, la comtesse Madeleine. Strauss exploite toutes les ressources de l’opéra pour aborder le thème récurrent (dans toute l’histoire du genre), de la primauté entre paroles et musique. Qui doit conduire l’autre ? Qui prévaut ? le sous titre pourtant donne un indice : « Prima la musica e poi le parole » / D’abord…

  • LILLE, Opéra. 3 juin 2021. PUCCINI : Tosca. ON LILLE, Orchestre National de Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH (photo ci contre © Ugo Ponte / ONL ). Les retrouvailles de l’Orchestre et de son chef Alexandre Bloch avec le public se réaliseront lors du LILLE PIANO(S) Festival (18, 19 et 20 juin 2021 au Nouveau Siècle à Lille) mais aussi avant, grâce à la nouvelle production de l’opéra TOSCA de Puccini (mise en espace : Olivier Fredj). DIFFUSION en direct sur la chaîne YOUTUBE de l’ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – VOIR l’opéra TOSCA par Alexandre BLOCH…

  • STREAMING, opéra. RAMEAU : Hippolyte et Aricie, sam 1er mai 2021, 19h – HIPPOLYTE à MANNHEIM, entre passé et présent : un éclectisme convaincant ? Baroque et modernité viennent se heurter de plein fouet dans la première production d’Hippolyte et Aricie au Nationaltheater Mannheim : un choc semblable à celui du public qui, il y a près de 300 ans, découvrait en 1733, dans son premier opéra, avec surprise et stupéfaction la nouveauté et la richesse des harmonies révolutionnaires de l’écriture de Rameau.
    Dans sa mise en scène, Lorenzo Fioroni fait sauter les barrières entre passé et présent. De même,…

  • STREAMING BAROQUE : dim 21 mars 2021. Concerts et opéras pour la Journée européenne de musique ancienne (donc baroque). Cette année, la violoniste Rachel Podger (après Skip Sempé) est l’ambassadrice officielle de la journée musicale à l’échelle européenne. Voici les meilleurs programmes retransmis ce 21 mars 2021, à ne pas manquer :
     
     
     
     
    17h
    ________________________________________________________________________________________________
    RAMEAU : Acanthe et Céphise, version 1751
    Extraits, version de concert
    VOIR ici
    https://www.youtube.com/watch?v=cTNUPRRjxvE
    Avec Sabine Devieilhe, Cyrille Dubois, David Witczak, Judith Van Wanroij, Les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles, Les Ambassadeurs – La Grande Ecurie / Alexis Kossenko,…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • CINEMA, Anna Netrebko chante AIDA de Verdi, les 25 juin et 2 juillet 2020. Retour de l’opéra dans les salles obscures. Dans le cadre de l’opération Viva l’opéra !, à 19h30 pour les deux dates, revivez la magie d’une production convaincante grâce au nerf expressif du chef Riccardo Muti, au timbre charnel blessé de la soprano Anna Netrebko dans le rôle d’Aida, esclave à la cour de Pharaon et dont est épris le général victorieux Radamès… Pour autant, la fille de Pharaon, Amneris (ample contralto sombre) jalouse Aida car elle aime aussi Radamès. Anna Netrebko était alors diva verdienne, ayant…

  • CINÉMA, Fidelio le 17 mars 2020, 18h. Jonas Kaufmann chante Florestan dans les salles obscures… Célébrez le 250ème anniversaire de Mudwig Beethoven, grâce à la diffusion en live de la nouvelle production du Royal Opera Fidelio, avec dans le rôel de Florestan, le prisonnier, victime de l’arbitraire tyranique, JONAS KAUFMANN dont le timbre rauque, de félin blessé, la puissance et la finesse devraient renouveler l’interprétation du personnage, dans le sillon d’un John Vickers avant lui.
    Fidelio narre le parcours de Léonore, qui sous les traits d’un homme (Fidelio), entend sauver son mari Florestan, prisonnier politique détenu par le tyran Don…

  • CINEMA, en direct du MET : HAENDEL, AGRIPPINA. Le 29 fév 2020. Joyce DiDonato, impératrice haendélienne chante la mère de Néron, prête à tout pour que l’empereur Claude son époux, nomme comme son successeur le fils qu’elle a eu en premières noces. Néron ne pouvait trouver mère plus ambitieuse et travailleuse, et manipulatrice, d’une obsession quasi maladive… au bord de la folie. ERATO vient de publier l’intégrale d’AGRIPPINA avec le très fougueux Maxym Emelyanychev pilotant la nervosité expressive de son ensemble Il Pomo d’Oro. A New York, dans la nouvelle production événement à New york (déjà vue à Bruxelles), David…

  • Cinéma, ballet. Coppélia, mardi 10 décembre 2019 en direct du ROH, Londres. Coppélia, grand classique du Royal Ballet à Covent Garden (londres), est ainsi projeté en direct dans les cinémas partout en France, ce 10 décembre 2019 (20h15). Fantastique et poétique, le ballet Coppélia bénéficie d’une musique raffinée, conçue par Léo Delibes. A Londres, la partition est devenue un pilier du répertoire de la troupe de danseurs britanniques depuis qu’elle a été chorégraphiée par la fondatrice du Royal Ballet, Dame Ninette de Valois. Inspiré des Contes d’Hoffmann, l’action fait paraître une poupée mécanique plus vraie que la vie, charmant jusqu’à…

  • LILLE, ONL. STAR WARS, 14 et 15 fév 2019. Ciné-concert de rêve à Lille… La saga Star Wars de George Lucas n’aurait jamais eu son retentissement ni sa puissance dramatique sans le chant de l’orchestre qui sert de résonateur, d’amplificateur à sa formidable action interstellaire. John Wiliams a composé l’une des musiques de films les plus envoûtantes, inscrites dans le mystère voire la terreur (quand l’infâme Dark Vador paraît), mais aussi dans le drame et l’onirisme des étoiles… L’Orchestre National de Lille joue la carte du grand écran et de la magie orchestrale en proposant pendant deux soirs, les 14…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • PARIS, Exposition : « SAINT-SAËNS, un esprit libre » : 25 juin – 10 oct 2021. Le Palais Garnier à PARIS, à travers la Bibliothèque Musée de l’Opéra célèbre le centenaire de la mort (1921 – 2021) du plus grand romantique français de la seconde moitié du XIXè : Camille Saint-Saëns (1835 – 1921), jamais couronné par le Prix de Rome ni reconnu à sa juste valeur par les institutions étatiques ; aux côtés de Massenet, Saint-Saëns offre un visage différent du romantisme à la française grâce à son sens du drame (ses opéras Samson et Dalila ou Ascanio récemment…

  • EXPO, Paris. Les Musiques de Picasso à la Philharmonie, jusqu’au 3 janvier 2021 : c’est l’expo événement de cette rentrée post confinement. La musique chez Picasso est d’autant plus passionnante à mesurer et découvrir que le sujet fut source de passion et de déclarations spectaculaires voire définitive de la part du peintre. S’il a déclaré qu’il n’aimait pas la musique, Picasso comme Victor Hugo avait une idée trop haute de la création musicale et des citations instrumentales pour accepter leur dévoiement. Pas une toile ou une composition de Picasso qui en représentant un instrument ou un instrumentiste, n’ait été minutieusement…

  • CONFINEMENT. EXPOS et musées virtuels à visiter.
    Et si le confinement était tout simplement le temps des musées et des expos ? Comme pour l’opéra, les ballets et les concerts en ligne désormais, l’offre culturelle muséale comme les expositions enrichissent considérablement leurs contenus. Les parcours et programmes virtuels sont en plein essor. CLASSIQUENEWS vous propose sa sélection des sites les plus captivants. Le monde de demain a déjà commencé : ce ne sont pas les programmes culturels ci après sélectionnés qui infirmeront cette évolution sociétale et culturelle. Il faut à présent envisager de nouvelles manières d’accéder aux œuvres, de vivre…

  • ARTE, dim 5 avril 2020, 17h45. JAMES TISSOT L’étoffe d’un peintre – Portraitiste de la haute société britannique et parisienne, le nantais James Tissot (1836-1902) portraiture les mondanités et les rituels sociaux comme les mutations de son temps, en particulier celui de l’Angleterre à l’âge industriel quand il se fixe à Londres (1871) après la guerre de 1870.
    S’il a renié son prénom (Jacques-Joseph) fleurant bon la bourgeoisie provinciale (nantaise) du XIXe siècle succombant à l’anglomanie ambiante (l’Angleterre victorienne, celle du musicien Elgar, est la première puissance européenne), « James » Tissot, né à Nantes en 1836, a conservé le…

  • PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musée de l’Opéra / BNF – Opéra national de Paris. Histoire de la mise en scène de la Tétralogie en France, de la fin du 19e siècle à aujourd’hui. Au début des années 1890, Charles Lamoureux s’investit plus que tout autre pour faire écouter les opéras de Wagner dont Lohengrin et Tristan und Isolde. Mais le Ring wagnérien créé à Bayreuth en août 1876 s’imposera plus tard encore sur la scène de l’Opéra national. Il est vrai que le contexte de la première…


Centenaire DEBUSSY 2018. Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE

debussy-a-la-plage-exposition-saint-germain-par-classiquenewsDEBUSSY A LA PLAGE… Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE, archéologie d’un album photographique », actuellement au Domaine national de Saint-Germain en Laye (78) ; et jusqu’au 15 décembre 2018. Qu’a à faire Claude Debussy à l’été 1911 sur les plages et bords de mer normand, à Houlgate précisément, appareil photographique à la main, arpentant les lieux de vie, parfois mondains, souvent familiaux, promenades et jetées, près du Casino et des cabines de bain ? Rémy Campos soulève le voile et révèle la passion ou plutôt l’œil photographique d’un Debussy viscéralement sauvage et solitaire, quelques années avant la déclaration de guerre…

 

 

 

 

CNC / CLASSIQUENEWS : De tout le corpus photographique que vous avez visualisé, quels détails ou facettes – ainsi révélés ou découverts- de Debussy vous ont surpris, ébloui, enchanté ?

Rémy CAMPOS / RC : Il y a d’abord eu la découverte de documents inédits. Pour un historien, c’est évidemment un moment palpitant. Seules quatre ou cinq images du séjour des Debussy à Houlgate avaient été régulièrement reproduites depuis les années 1920. Toutes les images représentant Emma et sa mère avaient jusqu’ici dormi dans les albums de familles conservés à la Bibliothèque nationale de France. Ceux-ci contenaient aussi un très grand nombre de clichés pris dans le jardin de l’hôtel particulier des Debussy (avenue du Bois – aujourd’hui avenue Foch). Dans ces images intimes, on voit beaucoup Chouchou, la fille du couple, et on découvre aussi le quotidien d’une famille bourgeoise avec nurse anglaise, domestiques, visites familiales et réception d’amis.
Et puis il y a eu l’aventure documentaire amorcée par la découverte fortuite de photographies que le jeune Jacques Henri Lartigue avait prises de la famille Debussy, sans savoir toujours qui passait devant son objectif. L’enquête nous a entraîné loin, jusqu’à des trouvailles inattendues comme cette photographie de presse prise aux courses à Longchamp où l’on découvre Emma et sa fille parmi les dames élégantes présentes ce jour-là au bord des pistes.
De fil en aiguille, les images rassemblées ont suscité une réflexion inattendue sur le rapport des Debussy à l’image photographique.

 

 

 

 

CNC : Quelle est la relation de Debussy à la société, à la plage ou à Paris, ces clichés rassemblés nous révèlent-ils ?

debussy a la plage catalogue gallimard livre CLIC de classiquenews critique livre par classiquenewsSi on le compare à Gabriel Fauré ou à Igor Stravinsky, pour ne prendre que deux de ses contemporains, Claude Debussy est un créateur solitaire, surtout dans la dernière partie de sa carrière. L’accès à l’hôtel particulier de l’avenue du Bois est strictement limité à la famille des deux époux et à un cercle très étroit d’amis. Rares seront les journalistes à pouvoir approcher le compositeur et les importuns sont tenus à distance. Les photographies témoignent de cet isolement recherché. Ce sont toujours les mêmes personnes que l’on retrouve dans les images. Aucun cliché ne montre des réunions mondaines comme il en existe du temps où Debussy fréquentait Ernest Chausson dans les années 1890. Les témoignages de ses proches vont dans le même sens. Raoul Bardac, fils du premier mariage d’Emma et élève en composition de Claude Debussy, témoigne du goût de la solitude du musicien.
Le séjour à Houlgate en août 1911, voulu par sa femme, est par conséquent une terrible épreuve pour Claude Debussy qui se trouve plongé dans la trépidante vie mondaine que les Parisiens séjournant sur la côte normande, transportent avec eux le temps d’un été. La station est parmi les plus élégante de l’époque mais on y trouve tout ce que Claude Debussy déteste : les musiques faciles des casinos, les clients envahissants d’un Grand-Hôtel cosmopolite, l’obsession du paraître, etc.

 

 

 

CNC :Comment expliquer cette “passion” photographique, de la part de Debussy ?

L’intérêt de Claude Debussy pour la photographie ne nous est connu qu’en creux. Le musicien n’a jamais écrit un article où il se serait enthousiasmé pour cet art encore jeune, sa correspondance n’y fait allusion que de façon sporadique et il ne semble pas qu’il ait possédé dans les années 1880-1900 le coûteux appareillage nécessaire aux prises de vues. Pendant sa jeunesse, le musicien a pour plus proche ami Pierre Louÿs, écrivain ayant la passion de la photographie, qui le mettra en scène dans des images très soignées, comme on en produisait alors dans les milieux artistiques (Edgard Degas ou Pierre Bonnard, par exemple, ont consacré beaucoup de temps à fabriquer des images photographiques qui entendaient dialoguer avec la peinture).
Durant les vingt dernières années de sa vie en revanche, Claude Debussy et sa femme Emma ont été des photographes amateurs comme il en existait alors des milliers. Séduits par la facilité d’usage des appareils de type Kodak et de développement des clichés que l’on peut alors confier à un détaillant, la famille Debussy réalise un très grand nombre d’images, dont beaucoup sont d’ailleurs mal cadrées ou peu éclairées. La photographie est alors une pratique en passe de devenir banale. Les Debussy ne se distinguent pas dans ce domaine de leurs contemporains.

 

 

 

CNC : Savons-nous sur quelles partitions Debussy travaillait-il pendant ses étés à la plage ?

Dès les premières années de vie commune, le couple Debussy part tous les étés en vacances au bord de la Manche. En 1904 à Pourville où Claude corrige des épreuves d’imprimerie, en 1905 à Eastbourne où il travaille à la première série des Images pour piano, en 1906 près de Dieppe où il emporte ses Images pour orchestre en cours d’écriture et en 1907 de nouveau à Pourville où il songe à un Tristan qui ne verra jamais le jour.
Le voyage à Houlgate qui est au cœur du livre Debussy à la plage est le seul à avoir lieu entre 1908 et 1914. Pendant ce séjour en août 1911, Claude Debussy travaille à l’orchestration de la Rhapsodie pour clarinette originellement composée pour les concours du Conservatoire de Paris avec un accompagnement de piano. Ou plutôt, il promet à son éditeur un arrangement auquel il ne se consacrera que de retour à Paris en septembre. Le moment houlgatais est celui d’un grand désarroi artistique.
En pleine guerre, la villégiature à Pourville de juillet à octobre 1915 fait exception. Claude Debussy n’habite pas dans un de ces hôtels internationaux dont il dit tant de mal dans sa correspondance mais dans la villa « Mon coin », éloignée du rivage et donc des touristes. Dans cette maison prêtée par des amis, la Manche n’est visible qu’au loin. Parce qu’il n’est pas astreint aux obligations mondaines d’une station balnéaire, Claude Debussy parvient à écrire pendant les quatre mois de ce dernier séjour normand plusieurs de ses ultimes chefs-d’œuvre : En blanc et noir, les deux livres d’Études pour piano, la Sonate pour flûte, alto et harpes.
Lors des deux vacances maritimes suivantes – au Moulleau, près d’Arcachon, pendant l’été 1916 puis à Saint-Jean-de-Luz en 1917 –, Claude Debussy sera gravement malade et n’écrira plus de musique.
Malgré la véritable fascination de Debussy pour la mer, le musicien aura finalement peu écrit près des rivages. Ultime paradoxe : on sait aujourd’hui que le musicien a commencé la composition de la Mer à Bichain dans l’Yonne pendant les vacances de l’été 1903…

 

 

Propos recueillis en octobre 2018.

 

 

 

 

——————————————————————————————————————————————————
 

Comments are closed.