Centenaire DEBUSSY 2018. Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE

Classiquenews.com

recevez l'info en continu: inscrivez vous ici

dépêches

  • RADEMANN-BACH-JS-cantate-bwv-127-bachfest-leipzig-critique-concert-classiquenews

    CRITIQUE, LIVE STREAMING, BACHFEST Leipzig, 15 juin 2021. Thomaskirche / live – HIMMELFAHRT UND PFINGSTEN. JS BACH : BWV 11, 34, 74, 127. Mields, … Rademann (direction). Dernier concert du Festival Bach de Leipzig, dans l’église que connut le Cantor / Director musices et pour laquelle il a tant Ĺ“uvré… Saluons la grande cohĂ©rence du programme sur le thème de l’Ascension et de la PentecĂ´te. Chaque cantate est prĂ©alablement commentĂ©e par une citation du Nouveau Testament, contextualisant l’action sacrĂ©e. Il est juste d’articuler la rĂ©alisation musicale ainsi, Ă  l’appui du texte (dit par le comĂ©dien Ulrich Noethen), car il s’agit…

  • TON-KOOPMAN-bachfest-leipzig-2021-critique-passion-Matthieu-critique-review-critique-classiquenews

    CRITIQUE, live streaming concert. LEIPZIG, BACHFEST, Gewandhaus, groĂźer Saal, le 14 juin 2021. JS BACH : Passion selon Saint-Matthieu. Ton Koopman. Après une somptueuse entrĂ©e en matière, dont le dĂ©tail jamais ne sombre sous la grandeur, Ton Koopman inscrit la Passion dans l’intimitĂ© et une progression toute en douceur. La gravitĂ© tragique des dernières heures de la vie de JĂ©sus est Ă©voquĂ©e, prĂ©sente par le chant très expressif du contre tĂ©nor Maarten Engeltjes ; puis c’est la soprano (Ilse Eerens) au timbre claire, Ă©merveillĂ© qui touche immĂ©diatement ; son air « Blute nur, du liebes Herz!” : affirme la dĂ©termination…

  • 17ème LILLE PIANO(S) FESTIVAL : 18, 19, 20 juin 2021

    LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2021 : la 17è Ă©dition plus flamboyante Ă©clectique que jamais ! Les pianistes Lucas Debargue en ouverture, CĂ©dric Tiberghien en clĂ´ture : le 17è LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2021 affiche ses couleurs flamboyantes les 18, 19 et 20 juin prochains, soit 3 jours d’évĂ©nements musicaux continus qui mettent le piano et tous les claviers Ă  l’honneur. Le choix est vaste et chacun selon son profil et ses goĂ»ts trouvera ce qu’il est venu chercher, dĂ©couvrir, partager… Des parcours thĂ©matiques, des ateliers divers, des spectacles pour la famille, des rĂ©citals symphoniques, de nouvelles … L’Orchestre National de Lille a…

  • SIMON-BOCCANEGRA-verdi-opera-de-rouen-Allemandi-critique-opera-classiquenews

    CRITIQUE, OpĂ©ra. OpĂ©ra de Rouen, le 9 juin 2021. VERDI : Simon Boccanegra. Dario Solari, Klara Kolonits, Otar Jorjikia, Jongmin Park, Kartal Karagedik… P. Himmelmann / A. Allemandi. De tous les opĂ©ras de la « seconde pĂ©riode » de Verdi, Simon Boccanegra reste le plus mĂ©connu. Son intrigue passablement compliquĂ©e et les invraisemblances de son livret, associĂ©es Ă  une musique qui est presque continue et d’oĂą ne se dĂ©tachent quasiment pas d’airs spectaculaires et destinĂ©s Ă  servir les chanteurs, en font une Ĺ“uvre encore difficile pour le grand public – on connaĂ®t les dĂ©boires de sa crĂ©ation et sa rĂ©vision,…

  • FRANCE-MUSIQUE-MICRO-grille-programme-france-musique

    FRANCE MUSIQUE : grille d’étĂ© 2021 : 5 juil – 29 aoĂ»t 2021. L’étĂ© sera chaud et mĂŞme bouillonnant sur France Musique. A croire que la chaleur multiplie les initiatives crĂ©atives euphorisantes. Pour preuve, la grille d’étĂ© des mois de juillet et aoĂ»t 2021 fait de la chaĂ®ne radiophonique, l’une des offres les plus prometteuses de cet Ă©tĂ© de dĂ©confinement progressif et souhaitons-le total… Voici notre sĂ©lection des programmes et retransmissions les plus inspirants.
    ECOUTEZ ici FRANCE MUSIQUE
    https://www.francemusique.fr
     
     
     
    CHAQUE SAMEDI et DIMANCHE Ă  10h
    _____________________________________
     
     
    QUEL SCANDALE !
    (16 x 1h) Les samedi et…

lire toutes les dépêches

à ne pas manquer

    radio

    tous les programmes accéder au mag radio
  • RADIO CLASSIQUE, le 20 juin 2021, 21h. Mozart, Brahms. EnregistrĂ© le 1er juin Ă  Lille, le concert mĂŞle airs d’opĂ©ras de Mozart interprĂ©tĂ©s par Sandrine Buendia et une « nouvelle symphonie » de Brahms, Ă  savoir le Quintette avec piano opus 34 transcrit pour orchestre (par Henk de Vlieger)., une Ĺ“uvre passionnĂ©e et tendre que Clara Schumann affectionnait particulièrement, lui reconnaissant dès sa crĂ©ation en tant que partition chambriste, une ampleur irrĂ©sistible aux couleurs symphoniques… InvitĂ© par l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Picardie (Arie Van Beek, direction) relève les multiples dĂ©fis du programme lyrique et symphonique.
    EN LIRE plus…

  • FRANCE MUSIQUE, sam 15 mai 2021, 20h. BRITTEN : PETER GRIMES. Madrid, Teatro Real, avril 2021. Le premier drame abouti du britannique Benjamin Britten, crĂ©Ă© après la guerre (1945) incarne l’esthĂ©tique rĂ©aliste et onirique de son auteur : alors que les sublimes interludes marins (jouĂ©s sĂ©parĂ©ment en concert comme les Ă©lĂ©ments d’un polyptique orchestral particulièrement puissant et original, inscrivent l’action dans le paysage marin dĂ©vastĂ© et Ă©pique tant chĂ©ri par l’auteur, l’intrigue mĂŞle le cas d’un marginal honni, dĂ©criĂ©, pourchassĂ©, inquiĂ©tĂ© par la foule imbĂ©cile et le poids d’un secret terrible…
    Qui est Peter ?
    Le hĂ©ros du premier opĂ©ra…


    télé

    tous les programmes accéder au mag télé
  • ARTE, dim 18 avril 2021, 23h40. EDDA MOSER. Voix mozartienne absolue (c’est la Reine de la nuit idĂ©ale), la soprano berlinoise Edda Moser nĂ©e en 1938, tĂ©moigne de sa carrière, brillante, cĂ©lĂ©brĂ©e dans les annĂ©es 1960 et 1970 ; Sa Reine de la Nuit (personnage clĂ© de l’opĂ©ra de Mozart, La FlĂ»te enchantĂ©e) est enregistrĂ©e sous la baguette de l’excellent wagnĂ©rien Sawalisch elle figure aussi dans le film Don Giovanni de Losey (1979 / direction musicale : Lorin Maazel) oĂą sa noblesse naturelle, son port de reine offre une nouvelle incarnation de Donna Anna, Ă  la fois Ă©tincelante et humaine…

  • ARTE, dim 18 avril 2021, 18h45. REQUIEM, Bartabas. Mozart au Manège des rochers : l’équation est magique ; elle s’est imposĂ©e au Festival de Salzbourg 2017. DĂ©jĂ  en 2015, pour un autre ouvrage de Mozart (celui lĂ  propre Ă  la jeunesse et moins connu : Davide Penitente), le fondateur du ballet Ă©questre Ă  Versailles, Bartabas avait scĂ©nographiĂ© la partition mozartienne, ciselant les figures des chevaux, exploitant aussi le vaste espace du Manège aux rochers, Ă©crin singulier dĂ©sormais emblĂ©matique du Festival de Salzbourg. Instrumentistes, chanteurs et chĹ“ur sont placĂ©s dans les galeries cintrĂ©es qui entourent l’espace clos. La lecture restitue au…


    concerts et opéras

    voir notre agenda accéder au mag concerts et opéra
  • LILLE : les 7, 8 et 10 juillet 2021. OFFENBACH : La Belle-HĂ©lène. L’Orchestre National de Lille poursuit sa passion du lyrique et offre Ă  prĂ©sent chaque Ă©tĂ©, une nouvelle production lyrique, dans le cadre de son cycle estival incontournable « Les Nuits d’été ». Après la dĂ©lirante et touchante MASS de Bernstein (2018), Carmen (prise de rĂ´le d’Aude ExtrĂ©mo) en 2019, voici La Belle-HĂ©lène, subtile parodie d’après la mythologie, ciselĂ©e en 1864 par Jacques Offenbach. PoĂ©sie, facĂ©tie, dĂ©lire… tout Ĺ“uvre Ă  sĂ©duire et faire rire. La lĂ©gèretĂ© d’Offenbach Ă©gale sa tendresse et son Ă©lĂ©gance,… une Ă©quation qui fonde son…

  • LILLE, le 1er juin 2021. CONCERT Mozart, Brahms. En clĂ´ture de sa saison 20 21, l’ON LILLE invite une phalange voisine, l’Orchestre de Picardie et le chef Arie Van Beek dans un programme lyrique et symphonique rĂ©jouissant : airs pour soprano extraits des opĂ©ras Nozze di Figaro, Cosi fan tutte, Don Giovanni mais aussi Idomeneo de Mozart ; puis plus original, version pour orchestre du Quintette avec piano en fa mineur opus 34 de Brahms (transcription de Henk de Vlieger).
    La jeune soprano française Sandrine Buendia relève le dĂ©fi de ce parcours dramatique qui brosse comme un portrait Ă©loquent, contrastĂ©…

  • PARIS, Gaveau. RĂ©cital JN DIATKINE, le 17 juin 2021, 20h30. Jean-Nicolas Diatkine vient de publier chez Solo Musica un recueil discographique rĂ©unissant les Sonates n°7, 23 et 28 de Beethoven : nouvelle offrande d’un cheminement menĂ© sur le long terme et qui ne cesse toujours et encore d’interroger la matière musicale conçue par Ludwig. « Beethoven reprĂ©sente Ă  la fois le sommet et la base de toute ma vie musicale ; le sommet parce que son exploration ouvre sans cesse de nouveaux paysages, de nouveaux espaces, Ă  l’infini. La base, car il a Ă©tĂ© un point originel dans mon Ă©veil…

  • ORLÉANS. Orchestre Symphonique, 12, 13 juin 2021. Retrouvailles symphoniques Ă  OrlĂ©ans ! Le programme FaurĂ© initialement programmĂ© ne pouvant pas ĂŞtre maintenu, l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans affiche en juin, pour ses retrouvailles avec le public, un programme 100% français, oĂą l’éclat des couleurs, la transparence et la clartĂ©, suggestives, devraient emporter l’adhĂ©sion des spectateurs. IntitulĂ© « RĂ©jouissance », le cycle des 3 Ĺ“uvres choisies est un vrai dĂ©fi pour les instrumentistes orlĂ©anais, sous la direction de leur chef Marius Stieghorst.
     
     
     

     
     
     
    CONCERTS « RÉJOUISSANCE »
    Orchestre Symphonique d’Orléans
    Direction : Marius Stieghorst
    Samedi 12 juin 2021…

  • PARIS, Cortot. MUSIKFEST PARISIENNE, 25, 27, 29 mai 2021. Autour de la violoniste Liya PETROVA, sa fondatrice, une vingtaine de tempĂ©raments instrumentistes se retrouvent et partagent leur passion musicale : ainsi la Musikfest parisienne affiche pour sa 2è Ă©dition en mai 2021, force et tendresse de la musique de chambre de Johannes Brahms, soit 3 soirĂ©es Salle Cortot, incontournables. Les Ĺ“uvres abordĂ©es expriment la richesse d’une relation continue, celle du jeune Brahms avec Clara Schumann, devenus amis jusqu’à la mort. L’auditeur peut se dĂ©lecter du jeu en partage des instrumentistes les plus aguerris de l’heure, invitĂ©s Ă  jouer ensemble de…

  • LILLE PIANO(S) FESTIVAL : 18, 19, 20 JUIN 2021. Programmation Ă©vĂ©nement Ă  Lille. L’Orchestre National de Lille affiche fièrement sa nouvelle Ă©dition du LILLE PIANO(S) FESTIVAL 2021, soit 3 jours de fĂŞtes et de cĂ©lĂ©brations musicale, les 18, 19 et 20 juin 2021 qui sonnent comme un retour Ă  la vie, au public dans les salles, au partage dĂ©tendu, apaisĂ©, libĂ©rĂ© des contraintes du confinement et de l’isolement. En juin 2020, le Festival avait Ă©tĂ© le premier Ă  diffuser toute sa programmation en ligne, rĂ©alisant un tour de force digital exemplaire (que classiquenews a suivi pas Ă  pas, rendant compte…

  • FESTIVAL INVENTIO 2021 : 6 juin – 30 sept 2021. « Écouter voir », la (dĂ©jĂ ) 6ème Ă©dition du Festival INVENTIO en Seine et Marne cultive et diffuse sa passion de la musique de chambre en sollicitant tous les sens ; plusieurs sites patrimoniaux seine-et-marnais deviennent le temps de la programmation, Ă©crins pour une expĂ©rience musicale inĂ©dite. Autour du violoniste et compositeur LĂ©o Marillier, directeur artistique du Festival, les jeunes instrumentistes parmi les plus prometteurs jouent le grand rĂ©pertoire et « des pĂ©pites musicales inĂ©dites », les piliers de la musique chambriste et aussi plusieurs Ĺ“uvres contemporaines qui ouvrent de…

  • STREAMING opĂ©ra. DRESDE, 21 mai 2021. R. STRAUSS : Capriccio. Sous la direction de Christian Thielemann, l’OpĂ©ra de Dresde diffuse en streaming, le dernier opĂ©ra de Richard Strauss, subtile rĂ©flexion sur la forme lyrique, entre texte et musique, composĂ© et crĂ©Ă© pendant la guerre. L’opĂ©ra de Saxe, familier des Ĺ“uvres straussiennes, prĂ©sente ainsi sa 4è production de l’ouvrage, depuis sa crĂ©ation Ă  Dresde en 1944 (pendant la 2è guerre mondiale), suivie de deux productions en 1964 puis 1993. Ce nouveau Capriccio marque aussi la seconde collaboration du maestro Christian Thielemann avec la Staatskapelle Dresden.
    La mise en scène de Jens-Daniel…

  • LIVE STREAMING concert, LILLE, JC Casadesus : merc 12 mai 2021, 20h. Suite de l’offre digitale de l’ON LILLE Orchestre National de Lille. Après 7 mois d’absence, le chef fondateur de l’ONL – Jean-Claude Casadesus – dirige l’une des plus cĂ©lèbres pages classiques : la 5ème Symphonie de Beethoven.  Pom pom pom pooooooooooooooom ! Qui ne connaĂ®t pas ce dĂ©but ? Cette Ĺ“uvre, qui semble si fluide Ă  l’écoute, a pourtant Ă©tĂ© Ă©crite en plusieurs annĂ©es, le compositeur devant faire face Ă  d’autres commandes au mĂŞme moment. Ainsi, lors du concert du 22 dĂ©cembre 1808 Ă  Vienne, le programme offrait…

  • PARIS, OpĂ©ra Garnier : Dalbavie, 21 mai-13 juin 2021. Le Soulier de Satin (crĂ©ation). RĂ©ouverture ce 21 mai 2021 de l’OpĂ©ra national de Paris avec la crĂ©ation au Palais Garnier du Soulier de satin, composĂ© et dirigĂ© par Marc-AndrĂ© Dalbavie d’après la pièce Paul Claudel : 5 reprĂ©sentations du 21 mai au 13 juin 2021. L’ouvrage est après Trompe la mort de Francesconi d’après Balzac (crĂ©Ă© dans le mĂŞme lieu en mars 2017), la 3ème des crĂ©ations commandĂ©es par l’OpĂ©ra national de Paris de son cycle lyrique inĂ©dit sur la littĂ©rature française.
    A la façon d’un théâtre du monde, miroir…

  • LILLE, OpĂ©ra. 3 juin 2021. PUCCINI : Tosca. ON LILLE, Orchestre National de Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH (photo ci dessous, DR). Les retrouvailles de l’Orchestre et de son chef Alexandre Bloch avec le public se rĂ©aliseront lors du LILLE PIANO(S) Festival (18, 19 et 20 juin 2021 au Nouveau Siècle Ă  Lille) mais aussi avant, grâce Ă  la nouvelle production de l’opĂ©ra TOSCA de Puccini (mise en espace : Olivier Fredj).
    PUCCINI : Tosca
    Initialement prĂ©vue fin mai 2021, la production a Ă©tĂ© adaptĂ©e pour accueillir l’Orchestre National de Lille et ne permettra pas de convier le public…

  • MONTPELLIER. AL. SCARLATTI : Il Primo Omicidio, 16 mai – 1er juin 2021. Oratorio fulgurant, d’une poĂ©sie lyrique d’une ineffable sensualitĂ©, Il Primo Omicidio Ă©voque le meurtre d’Abel par CaĂŻn. Sujet de la haine fratricide, de la jalousie destructrice, ce « Premier Homicide » dĂ©voile le gĂ©nie dramatique et lyrique du père de Domenico : Alessandro Scarlatti. Sa langue d’un raffinement exceptionnel cisèle et embrase la violence du drame biblique, crĂ©ant aussi un dĂ©fi vocal pour les solistes. Les personnages des deux fils opposĂ©s CaĂŻn et Abel, le portrait de leurs parents Adam et Eve, l’intercession de Dieu, l’œuvre de…

temps forts

    en direct sur internet

    toute la grille accéder au mag internet
  • STREAMING EVENEMENT : LEIPZIG BACH FEST. Dès le 11 juin, suivez les concerts Ă©vĂ©nement du Festival BACH de LEIPZIG, jusqu’au 15 juin 2021. Les cantates de JS Bach rĂ©sonneront ainsi sur votre Ă©cran d’ordinateur dans des captations de qualitĂ© dès ce soir 11 juin, 20h (live), depuis les 2 Ă©glises pour lesquelles Bach a composĂ© l’essentiel de ses Ĺ“uvres : la Nikolaikirche et la Thomaskirche, aujourd’hui emblĂ©matiques de son gĂ©nie musical et spirituel. Les grands interprètes et leurs phalanges sont conviĂ©s Ă  cette fĂŞte de la ferveur oĂą le chant des instruments, du choeur et des solistes chanteurs subliment la…

  • OpĂ©ra, critique. R. STRAUSS : Capriccio, Dresde. Nylund, Thielemann, le 23 mai 2021. Production ambitieuse qui met en scène l’époque contemporaine et celle baroque des protagonistes : les deux artistes crĂ©ateurs, le poète et le compositeur, Olivier et Flamand, en dialogue et conversation avec leur mĂ©cène, la comtesse Madeleine. Strauss exploite toutes les ressources de l’opĂ©ra pour aborder le thème rĂ©current (dans toute l’histoire du genre), de la primautĂ© entre paroles et musique. Qui doit conduire l’autre ? Qui prĂ©vaut ? le sous titre pourtant donne un indice : « Prima la musica e poi le parole » / D’abord…

  • LILLE, OpĂ©ra. 3 juin 2021. PUCCINI : Tosca. ON LILLE, Orchestre National de Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH (photo ci contre © Ugo Ponte / ONL ). Les retrouvailles de l’Orchestre et de son chef Alexandre Bloch avec le public se rĂ©aliseront lors du LILLE PIANO(S) Festival (18, 19 et 20 juin 2021 au Nouveau Siècle Ă  Lille) mais aussi avant, grâce Ă  la nouvelle production de l’opĂ©ra TOSCA de Puccini (mise en espace : Olivier Fredj). DIFFUSION en direct sur la chaĂ®ne YOUTUBE de l’ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – VOIR l’opĂ©ra TOSCA par Alexandre BLOCH…

  • STREAMING, opĂ©ra. RAMEAU : Hippolyte et Aricie, sam 1er mai 2021, 19h – HIPPOLYTE Ă  MANNHEIM, entre passĂ© et prĂ©sent : un Ă©clectisme convaincant ? Baroque et modernitĂ© viennent se heurter de plein fouet dans la première production d’Hippolyte et Aricie au Nationaltheater Mannheim : un choc semblable Ă  celui du public qui, il y a près de 300 ans, dĂ©couvrait en 1733, dans son premier opĂ©ra, avec surprise et stupĂ©faction la nouveautĂ© et la richesse des harmonies rĂ©volutionnaires de l’écriture de Rameau.
    Dans sa mise en scène, Lorenzo Fioroni fait sauter les barrières entre passĂ© et prĂ©sent. De mĂŞme,…

  • STREAMING BAROQUE : dim 21 mars 2021. Concerts et opĂ©ras pour la JournĂ©e europĂ©enne de musique ancienne (donc baroque). Cette annĂ©e, la violoniste Rachel Podger (après Skip SempĂ©) est l’ambassadrice officielle de la journĂ©e musicale Ă  l’Ă©chelle europĂ©enne. Voici les meilleurs programmes retransmis ce 21 mars 2021, Ă  ne pas manquer :
     
     
     
     
    17h
    ________________________________________________________________________________________________
    RAMEAU : Acanthe et CĂ©phise, version 1751
    Extraits, version de concert
    VOIR ici
    https://www.youtube.com/watch?v=cTNUPRRjxvE
    Avec Sabine Devieilhe, Cyrille Dubois, David Witczak, Judith Van Wanroij, Les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles, Les Ambassadeurs – La Grande Ecurie / Alexis Kossenko,…


    cinéma

    toute la grille accéder au mag cinéma
  • CINEMA, Anna Netrebko chante AIDA de Verdi, les 25 juin et 2 juillet 2020. Retour de l’opĂ©ra dans les salles obscures. Dans le cadre de l’opĂ©ration Viva l’opĂ©ra !, Ă  19h30 pour les deux dates, revivez la magie d’une production convaincante grâce au nerf expressif du chef Riccardo Muti, au timbre charnel blessĂ© de la soprano Anna Netrebko dans le rĂ´le d’Aida, esclave Ă  la cour de Pharaon et dont est Ă©pris le gĂ©nĂ©ral victorieux Radamès… Pour autant, la fille de Pharaon, Amneris (ample contralto sombre) jalouse Aida car elle aime aussi Radamès. Anna Netrebko Ă©tait alors diva verdienne, ayant…

  • CINÉMA, Fidelio le 17 mars 2020, 18h. Jonas Kaufmann chante Florestan dans les salles obscures… CĂ©lĂ©brez le 250ème anniversaire de Mudwig Beethoven, grâce Ă  la diffusion en live de la nouvelle production du Royal Opera Fidelio, avec dans le rĂ´el de Florestan, le prisonnier, victime de l’arbitraire tyranique, JONAS KAUFMANN dont le timbre rauque, de fĂ©lin blessĂ©, la puissance et la finesse devraient renouveler l’interprĂ©tation du personnage, dans le sillon d’un John Vickers avant lui.
    Fidelio narre le parcours de LĂ©onore, qui sous les traits d’un homme (Fidelio), entend sauver son mari Florestan, prisonnier politique dĂ©tenu par le tyran Don…

  • CINEMA, en direct du MET : HAENDEL, AGRIPPINA. Le 29 fĂ©v 2020. Joyce DiDonato, impĂ©ratrice haendĂ©lienne chante la mère de NĂ©ron, prĂŞte Ă  tout pour que l’empereur Claude son Ă©poux, nomme comme son successeur le fils qu’elle a eu en premières noces. NĂ©ron ne pouvait trouver mère plus ambitieuse et travailleuse, et manipulatrice, d’une obsession quasi maladive… au bord de la folie. ERATO vient de publier l’intĂ©grale d’AGRIPPINA avec le très fougueux Maxym Emelyanychev pilotant la nervositĂ© expressive de son ensemble Il Pomo d’Oro. A New York, dans la nouvelle production Ă©vĂ©nement Ă  New york (dĂ©jĂ  vue Ă  Bruxelles), David…

  • CinĂ©ma, ballet. CoppĂ©lia, mardi 10 dĂ©cembre 2019 en direct du ROH, Londres. CoppĂ©lia, grand classique du Royal Ballet Ă  Covent Garden (londres), est ainsi projetĂ© en direct dans les cinĂ©mas partout en France, ce 10 dĂ©cembre 2019 (20h15). Fantastique et poĂ©tique, le ballet CoppĂ©lia bĂ©nĂ©ficie d’une musique raffinĂ©e, conçue par LĂ©o Delibes. A Londres, la partition est devenue un pilier du rĂ©pertoire de la troupe de danseurs britanniques depuis qu’elle a Ă©tĂ© chorĂ©graphiĂ©e par la fondatrice du Royal Ballet, Dame Ninette de Valois. InspirĂ© des Contes d’Hoffmann, l’action fait paraĂ®tre une poupĂ©e mĂ©canique plus vraie que la vie, charmant jusqu’à…

  • LILLE, ONL. STAR WARS, 14 et 15 fĂ©v 2019. CinĂ©-concert de rĂŞve Ă  Lille… La saga Star Wars de George Lucas n’aurait jamais eu son retentissement ni sa puissance dramatique sans le chant de l’orchestre qui sert de rĂ©sonateur, d’amplificateur Ă  sa formidable action interstellaire. John Wiliams a composĂ© l’une des musiques de films les plus envoĂ»tantes, inscrites dans le mystère voire la terreur (quand l’infâme Dark Vador paraĂ®t), mais aussi dans le drame et l’onirisme des Ă©toiles… L’Orchestre National de Lille joue la carte du grand Ă©cran et de la magie orchestrale en proposant pendant deux soirs, les 14…


    expos

    toute la grille accéder au mag concerts et expos
  • PARIS, Exposition : « SAINT-SAĂ‹NS, un esprit libre » : 25 juin – 10 oct 2021. Le Palais Garnier Ă  PARIS, Ă  travers la Bibliothèque MusĂ©e de l’OpĂ©ra cĂ©lèbre le centenaire de la mort (1921 – 2021) du plus grand romantique français de la seconde moitiĂ© du XIXè : Camille Saint-SaĂ«ns (1835 – 1921), jamais couronnĂ© par le Prix de Rome ni reconnu Ă  sa juste valeur par les institutions Ă©tatiques ; aux cĂ´tĂ©s de Massenet, Saint-SaĂ«ns offre un visage diffĂ©rent du romantisme Ă  la française grâce Ă  son sens du drame (ses opĂ©ras Samson et Dalila ou Ascanio rĂ©cemment…

  • EXPO, Paris. Les Musiques de Picasso Ă  la Philharmonie, jusqu’au 3 janvier 2021 : c’est l’expo Ă©vĂ©nement de cette rentrĂ©e post confinement. La musique chez Picasso est d’autant plus passionnante Ă  mesurer et dĂ©couvrir que le sujet fut source de passion et de dĂ©clarations spectaculaires voire dĂ©finitive de la part du peintre. S’il a dĂ©clarĂ© qu’il n’aimait pas la musique, Picasso comme Victor Hugo avait une idĂ©e trop haute de la crĂ©ation musicale et des citations instrumentales pour accepter leur dĂ©voiement. Pas une toile ou une composition de Picasso qui en reprĂ©sentant un instrument ou un instrumentiste, n’ait Ă©tĂ© minutieusement…

  • CONFINEMENT. EXPOS et musĂ©es virtuels Ă  visiter.
    Et si le confinement Ă©tait tout simplement le temps des musĂ©es et des expos ? Comme pour l’opĂ©ra, les ballets et les concerts en ligne dĂ©sormais, l’offre culturelle musĂ©ale comme les expositions enrichissent considĂ©rablement leurs contenus. Les parcours et programmes virtuels sont en plein essor. CLASSIQUENEWS vous propose sa sĂ©lection des sites les plus captivants. Le monde de demain a dĂ©jĂ  commencĂ© : ce ne sont pas les programmes culturels ci après sĂ©lectionnĂ©s qui infirmeront cette Ă©volution sociĂ©tale et culturelle. Il faut Ă  prĂ©sent envisager de nouvelles manières d’accĂ©der aux Ĺ“uvres, de vivre…

  • ARTE, dim 5 avril 2020, 17h45. JAMES TISSOT L’étoffe d’un peintre – Portraitiste de la haute sociĂ©tĂ© britannique et parisienne, le nantais James Tissot (1836-1902) portraiture les mondanitĂ©s et les rituels sociaux comme les mutations de son temps, en particulier celui de l’Angleterre Ă  l’âge industriel quand il se fixe Ă  Londres (1871) après la guerre de 1870.
    S’il a reniĂ© son prĂ©nom (Jacques-Joseph) fleurant bon la bourgeoisie provinciale (nantaise) du XIXe siècle succombant Ă  l’anglomanie ambiante (l’Angleterre victorienne, celle du musicien Elgar, est la première puissance europĂ©enne), « James » Tissot, nĂ© Ă  Nantes en 1836, a conservĂ© le…

  • PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musĂ©e de l’OpĂ©ra / BNF – OpĂ©ra national de Paris. Histoire de la mise en scène de la TĂ©tralogie en France, de la fin du 19e siècle Ă  aujourd’hui. Au dĂ©but des annĂ©es 1890, Charles Lamoureux s’investit plus que tout autre pour faire Ă©couter les opĂ©ras de Wagner dont Lohengrin et Tristan und Isolde. Mais le Ring wagnĂ©rien crĂ©Ă© Ă  Bayreuth en aoĂ»t 1876 s’imposera plus tard encore sur la scène de l’OpĂ©ra national. Il est vrai que le contexte de la première…


Centenaire DEBUSSY 2018. Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE

debussy-a-la-plage-exposition-saint-germain-par-classiquenewsDEBUSSY A LA PLAGE… Entretien avec Rémy Campos, commissaire de l’exposition « DEBUSSY A LA PLAGE, archéologie d’un album photographique », actuellement au Domaine national de Saint-Germain en Laye (78) ; et jusqu’au 15 décembre 2018. Qu’a à faire Claude Debussy à l’été 1911 sur les plages et bords de mer normand, à Houlgate précisément, appareil photographique à la main, arpentant les lieux de vie, parfois mondains, souvent familiaux, promenades et jetées, près du Casino et des cabines de bain ? Rémy Campos soulève le voile et révèle la passion ou plutôt l’œil photographique d’un Debussy viscéralement sauvage et solitaire, quelques années avant la déclaration de guerre…

 

 

 

 

CNC / CLASSIQUENEWS : De tout le corpus photographique que vous avez visualisĂ©, quels dĂ©tails ou facettes – ainsi rĂ©vĂ©lĂ©s ou dĂ©couverts- de Debussy vous ont surpris, Ă©bloui, enchantĂ© ?

Rémy CAMPOS / RC : Il y a d’abord eu la découverte de documents inédits. Pour un historien, c’est évidemment un moment palpitant. Seules quatre ou cinq images du séjour des Debussy à Houlgate avaient été régulièrement reproduites depuis les années 1920. Toutes les images représentant Emma et sa mère avaient jusqu’ici dormi dans les albums de familles conservés à la Bibliothèque nationale de France. Ceux-ci contenaient aussi un très grand nombre de clichés pris dans le jardin de l’hôtel particulier des Debussy (avenue du Bois – aujourd’hui avenue Foch). Dans ces images intimes, on voit beaucoup Chouchou, la fille du couple, et on découvre aussi le quotidien d’une famille bourgeoise avec nurse anglaise, domestiques, visites familiales et réception d’amis.
Et puis il y a eu l’aventure documentaire amorcée par la découverte fortuite de photographies que le jeune Jacques Henri Lartigue avait prises de la famille Debussy, sans savoir toujours qui passait devant son objectif. L’enquête nous a entraîné loin, jusqu’à des trouvailles inattendues comme cette photographie de presse prise aux courses à Longchamp où l’on découvre Emma et sa fille parmi les dames élégantes présentes ce jour-là au bord des pistes.
De fil en aiguille, les images rassemblées ont suscité une réflexion inattendue sur le rapport des Debussy à l’image photographique.

 

 

 

 

CNC : Quelle est la relation de Debussy à la société, à la plage ou à Paris, ces clichés rassemblés nous révèlent-ils ?

debussy a la plage catalogue gallimard livre CLIC de classiquenews critique livre par classiquenewsSi on le compare à Gabriel Fauré ou à Igor Stravinsky, pour ne prendre que deux de ses contemporains, Claude Debussy est un créateur solitaire, surtout dans la dernière partie de sa carrière. L’accès à l’hôtel particulier de l’avenue du Bois est strictement limité à la famille des deux époux et à un cercle très étroit d’amis. Rares seront les journalistes à pouvoir approcher le compositeur et les importuns sont tenus à distance. Les photographies témoignent de cet isolement recherché. Ce sont toujours les mêmes personnes que l’on retrouve dans les images. Aucun cliché ne montre des réunions mondaines comme il en existe du temps où Debussy fréquentait Ernest Chausson dans les années 1890. Les témoignages de ses proches vont dans le même sens. Raoul Bardac, fils du premier mariage d’Emma et élève en composition de Claude Debussy, témoigne du goût de la solitude du musicien.
Le séjour à Houlgate en août 1911, voulu par sa femme, est par conséquent une terrible épreuve pour Claude Debussy qui se trouve plongé dans la trépidante vie mondaine que les Parisiens séjournant sur la côte normande, transportent avec eux le temps d’un été. La station est parmi les plus élégante de l’époque mais on y trouve tout ce que Claude Debussy déteste : les musiques faciles des casinos, les clients envahissants d’un Grand-Hôtel cosmopolite, l’obsession du paraître, etc.

 

 

 

CNC :Comment expliquer cette “passion” photographique, de la part de Debussy ?

L’intérêt de Claude Debussy pour la photographie ne nous est connu qu’en creux. Le musicien n’a jamais écrit un article où il se serait enthousiasmé pour cet art encore jeune, sa correspondance n’y fait allusion que de façon sporadique et il ne semble pas qu’il ait possédé dans les années 1880-1900 le coûteux appareillage nécessaire aux prises de vues. Pendant sa jeunesse, le musicien a pour plus proche ami Pierre Louÿs, écrivain ayant la passion de la photographie, qui le mettra en scène dans des images très soignées, comme on en produisait alors dans les milieux artistiques (Edgard Degas ou Pierre Bonnard, par exemple, ont consacré beaucoup de temps à fabriquer des images photographiques qui entendaient dialoguer avec la peinture).
Durant les vingt dernières années de sa vie en revanche, Claude Debussy et sa femme Emma ont été des photographes amateurs comme il en existait alors des milliers. Séduits par la facilité d’usage des appareils de type Kodak et de développement des clichés que l’on peut alors confier à un détaillant, la famille Debussy réalise un très grand nombre d’images, dont beaucoup sont d’ailleurs mal cadrées ou peu éclairées. La photographie est alors une pratique en passe de devenir banale. Les Debussy ne se distinguent pas dans ce domaine de leurs contemporains.

 

 

 

CNC : Savons-nous sur quelles partitions Debussy travaillait-il pendant ses étés à la plage ?

Dès les premières années de vie commune, le couple Debussy part tous les étés en vacances au bord de la Manche. En 1904 à Pourville où Claude corrige des épreuves d’imprimerie, en 1905 à Eastbourne où il travaille à la première série des Images pour piano, en 1906 près de Dieppe où il emporte ses Images pour orchestre en cours d’écriture et en 1907 de nouveau à Pourville où il songe à un Tristan qui ne verra jamais le jour.
Le voyage à Houlgate qui est au cœur du livre Debussy à la plage est le seul à avoir lieu entre 1908 et 1914. Pendant ce séjour en août 1911, Claude Debussy travaille à l’orchestration de la Rhapsodie pour clarinette originellement composée pour les concours du Conservatoire de Paris avec un accompagnement de piano. Ou plutôt, il promet à son éditeur un arrangement auquel il ne se consacrera que de retour à Paris en septembre. Le moment houlgatais est celui d’un grand désarroi artistique.
En pleine guerre, la villégiature à Pourville de juillet à octobre 1915 fait exception. Claude Debussy n’habite pas dans un de ces hôtels internationaux dont il dit tant de mal dans sa correspondance mais dans la villa « Mon coin », éloignée du rivage et donc des touristes. Dans cette maison prêtée par des amis, la Manche n’est visible qu’au loin. Parce qu’il n’est pas astreint aux obligations mondaines d’une station balnéaire, Claude Debussy parvient à écrire pendant les quatre mois de ce dernier séjour normand plusieurs de ses ultimes chefs-d’œuvre : En blanc et noir, les deux livres d’Études pour piano, la Sonate pour flûte, alto et harpes.
Lors des deux vacances maritimes suivantes – au Moulleau, près d’Arcachon, pendant l’été 1916 puis à Saint-Jean-de-Luz en 1917 –, Claude Debussy sera gravement malade et n’écrira plus de musique.
Malgré la véritable fascination de Debussy pour la mer, le musicien aura finalement peu écrit près des rivages. Ultime paradoxe : on sait aujourd’hui que le musicien a commencé la composition de la Mer à Bichain dans l’Yonne pendant les vacances de l’été 1903…

 

 

Propos recueillis en octobre 2018.

 

 

 

 

——————————————————————————————————————————————————
 

SAINT-GERMAIN EN LAYE (78), DEBUSSY A LA PLAGE, Exposition au Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, ville natale de Claude Debussy, du 15 septembre au 15 dĂ©cembre 2018. Commissaire : RĂ©gis Campo. PrĂ©sentation critique du catalogue Ă  venir sur classiquenews. Exposition en plein air, grilles du château et de la Mairie de Saint-Germain : photographies en grand format 

 

 

 

 LIRE aussi notre présentation du Livre Catalogue “Debussy à la Plage” (Gallimard)

 

 debussy a la plage catalogue gallimard livre CLIC de classiquenews critique livre par classiquenews