Cd de Noël 2009: notre sélection Titres et coffrets incontournables

Dossier cadeaux 2009
Les meilleurs cd de Noël 2009

Pour Noël 2009, découvrez notre sélection des meilleurs cd et coffrets: opéras, musique symphonique, musique de chambre, récitals… voici les enregistrements événements retenus par la rédaction cd de classiquenews.com. Pour acheter sans se tromper. Voici nos coups de coeur que
vous pourrez acquérir, offrir et partager sans vous tromper. Au fur et à mesure de nos
écoutes, nous enrichissons notre sélection…


Coffrets événements

Jean-Baptiste
Lully: les premiers opéras français. Solistes, choeur et orchestre de
La Simphonie du Marais. Hugo Reyne, direction (2001-2006)
. 10 cd Accord.
Tous les livrets intégraux sont édités dans le livret d’accompagnement:
outil précieux pour suivre chacune des actions et leurs tableaux
respectifs. Somme lullyste par
Hugo Reyne… L’auditeur y retrouve quelques unes des meilleures
lectures récentes des opéras de Lully. Hugo Reyne qui poursuit son
intégrale Lully dans le cadre du festival Musiques à la Chabotterie en
Vendée réussit sans réserve. Son Lully offre au plus grand Roi de
l’Univers un spectacle narcissique et solennel, non dénué de poésie et
de grâce dramatiques, qui lui renvoie l’image espérée. Coffret
indispensable
(10 cd Accord).

Enregistré sur le vif lors du Bayreuth Festspiele 2008, ce Ring relève
le niveau des années précédentes et dévoile évidemment la fièvre
dramatique du chef Christian Thielemann à l’endroit de Wagner. Sa direction sait exploiter tout ce
que la partition comporte de nuances dans l’expression des affects et
du sentiment. C’est une approche épique qui ne manque pas de
chambrisme. Les scènes spectaculaires s’imposent par leur sauvagerie et
leur violence, et le portrait des individualités fortes (Wotan,
Sigmunde, Sieglinde, Brunnhilde, Siegfried…), chacune défendant avec
nerf et sang ses intérêts propres, est défendu grâce à un geste qui
réconcilie souffle et analyse, brio et intériorité, évident hédoniste
dans les couleurs et la texture de la fosse, et finesse (14 cd Opus Arte).

Félix Mendelssohn: intégrale pour piano. Marie-Catherine Girod, piano. L’interprète se distingue par un jeu au naturel permanent, léger,
aérien, volubile même, qui sait être immédiatement profond. Ni appui ni
affect surligné mais une digitalité continûment allante qui se fait
caressante et parfois schubertienne: c’est dire l’approfondissement
superlatif de la lecture. Fuges, Sonates, bien sûr Romances sans paroles (regroupées dans les deux premiers cd), Préludes et fugues, Fantaisies, superbes Pièces caractéristiques
(cd4), … l’apport est déconcertant tant l’immense Mendelssohn
pianiste se révèle à nous sous les doigts enchanteurs de
Marie-Catherine Girod. Coffret événement, indispensable (8 cd Saphir Productions).

Joseph Haydn: les opéras. Le cycle mené entre 1975 et 1980, par Antal Dorati à la tête de
l’Orchestre de chambre de Lausanne affiche une fière et nerveuse
énergie, avec cette finesse classique et viennoise
qui caractérise les oeuvres de Haydn. Même s’il a surtout travaillé
pour les Esterhazy, près de 30 années, le compositeur n’a jamais été
coupé du milieu viennois et des tendances de la Cour impériale. Bien au
contraire, même à Estarhaza, dans le château de son maître, et pour le
théâtre local à partir de 1768 (inauguré avec Lo Speziale),
Haydn impose et incarne le meilleur goût officiel: l’Impératrice
Marie-Thérèse ne rechignant pas à venir chez les Esterhazy, écouter de
la vraie bonne musique, celle de … Haydn (Haydn: the operas, intégrale des opéras, 20 cd Decca)

Brahms: complete edition
(1833-1897). Coffret de 46 cd deutsche Grammophon. C’est une boîte magique comme il en sort peu dans une année: autant dire que ce coffret de l’intégrale des oeuvres de Johannes Brahms (1833-1897: “Brahms: complete edition“)
est une publication incontournable et une très heureuse réalisation de
la rentrée, comme peu l’être aussi l’intégrale des opéras de Haydn chez
Decca, par l’inoubliable et visionnaire chef Antal Dorati (coffret Opéras de Haydn par Antal Dorati, “Haydn: the operas”, 20 cd Decca). D’autant plus opportune en 2009 pour le bicentenaire de la mort de Joseph Haydn. Pour Deutsche Grammophon, pas d’anniversaire ni de célébration Johannes
Brahms mais le plaisir de rendre hommage au plus romantique de nos
romantiques germaniques, 46 cd Deutsche Grammophon.

Vladimir Horowitz: The complete original jacket collection (1947-1982). Pas moins de … 70 cd pour cette édition limitée … anthologique. Voici l’un des “derniers romantiques”, maître incontesté en son art
digital au pianisme souverain, alliant profondeur, intériorité et
suavité. Horowitz, à la technique éblouissante, qui fut encouragé par
Scriabine au piano,
rayonne dans ce coffret qui récapitule près de 40 années de recherche
et de travail pianistique. Superbe édition, de surcroît limitée et à prix économique. Coffret incontournable. Vladimir Horowitz: The complete original jacket collection (1947-1982) 70 cd Sony clasical.


Pianoforte

paraty,natalia+valentin,pianoforte,beethovenNatalie Valentin, pianoforte. Rondos et Bagatelles de Beethoven. Voici tout simplement le meilleur disque de pianoforte que nous ayons
jusque là écouté. Natalia Valentin apporte un regard neuf et une sonorité à la fois
perlée et vivifiante sur les oeuvres choisies (dont 7 Bagatelles) d’un feu époustouflant entre nervosité,
grâce et élégance (1 cd Paraty).

Piano


Haydn: 11 Sonates pour piano. S’agissant
d’Alfred Brendel, voici une somme incontestable et à ce prix,
incontournable
pour les amateurs de style, de classe, d’inspiration, de retenue
palpitante, de mesure pudique et de vérité sentimentale. Ces 11 Sonates
sont parmi les plus bouleversantes du compositeur (coffret de 4
cd Decca, collection “The originals”).


Liszt: Paraphrases d’après Bellini et Verdi. Ni
transcriptions strictes ni souvenirs édulcorés: sous les doigts magiciens du pianiste Giovanni
Belllucci, les eaux-fortes de Liszt resplendissent moins par leur
virtuosité excentrique que par leur géniale invention (1 cd Lontano).

récitals lyriques

D’emblée, “osons” le dire: voici le meilleur album du baryton allemand Christian Gerhaher.
Au sommet de ses possibilités vocales et expressives, le diseur égale
les plus grands avant lui et bien sûr, Dietrich Fischer-Dieskau:
intelligence du verbe, subtilité des intentions poétiques, richesses
harmoniques d’un timbre sculpté et ciselé, d’un contrôle dynamique
digne du meilleur instrument. En plus d’une musicalité sans faille, le
poète chanteur articule, respire, chante sans calcul, ni maniérisme: il s’efface dans le texte ( 1 cd RCA red Seal)

Renée Fleming: Verismo. Comment définir l’art de Renée Fleming à l’aune de ce nouvel album?
Intensité vocale, mais aussi projection naturelle du texte auxquelles
la diva outre-atlantique apporte sa couleur spécifique: ce miel
caressant qui se fait emblème d’une hyperféminité à la fois, mordante
et hypnotique (1 cd Decca)




Jonas Kaufmann: Sehnsucht. Un nouvel heldentenor
est né. Les tours de force demeurent les Wagner: au sommet, la
déchirante prière, hymne à la nature, d’un Siegmund véritablement
embrasé: héros de La Walkyrie, dont la puissance attendrie, entre
ivresse et candeur accomplit une interprétation saisissante. Saluons la
générosité naturelle d’un timbre lumineux et tendu qui se fait caressant (1 cd Decca)


Opéra


Véronique Gens: Tragédiennes 2.

De
Rameau à Berlioz: Véronique Gens fait entendre le chant déchirant des
héroïnes tragiques sur la scène lyrique. De 1760 à 1858, le programme
allie génie vocal et découverte des répertoires et des styles, de
Sacchini et Piccinni, de Rameau, Gluck jusqu’à Berlioz, tout en
révélant le style précoce non moins intense du jeune Arriaga. Récital
magistral! (1 cd Virgin classics)


Ambroise Thomas: Mignon. Délicatesse
de ton, orchestre filigrané et mozartien, plateau plutôt homogène,
saluons l’excellence de la lecture de Mignon sous la baguette inspirée
d’Antonio de Almeida, véritable artisan de la nuance. Réédition majeure
au sein de la collection Sony Opera House II (2 cd Sony classical).

Mozart: Les Nozze di Figaro, Erich Kleiber. Vienne,
juin 1955: Erich Kleiber nous offre l’un des Mozart les plus profonds,
les plus sincères et les plus vrais jamais enregistrés. Version à la fois dansante et chambriste, la lecture hypnotise par sa
finesse, son intelligence: la fusion exemplaire des voix et des
instrumentistes…
(3 cd Decca, collection “Heritage Masters”)


Baroque

barbara Strozzi, leonardo garcia alarcon, madrigaux, cd editions ambronayBarbara Strozzi: Madrigaux. Leonardo Garcia Alarcon. L’élève
de Cavalli, se montre étrangement proche et l’égale de Monteverdi:
Barbara Strozzi en terres madrigalistes, grâce au feu instrumental et
dramatique de Leonardo Garcia Alarcon, révèle un génie insoupçonné du
verbe incarné, agissant, d’une fluidité mordante et suave. Fruit de la
riche thématique du festival d’Ambronay 2008 dédié au génie féminin
interdit, l’album est l’un de nos cd événements de la rentrée 2009 (1 cd Editions Ambronay).

Samaniego: Villancicos. Extase
mystique, gaieté fervente pour le corps du Christ et l’ivresse
spirituelle de Saint-François… les chanteurs doivent chanter et
jouer, articuler avec un naturel dramatique la langue des textes si
fusionnée à la musique. La richesse des affects, colorés par les voix
et les instruments recrée une scène sacrée qui trouble par son essence
populaire et plébéienne. la gravure est superlative, et la musique
ainsi exhumée approche la jubilation (1 cd Alpha).

Purcell, opera,Jordi Savall, Alia Vox,fairy queen, prophetess
Purcell: The Fairy Queen par Jordi Savall. Réédition capitale (1996) pour les amateurs de Purcell. Pour cette Suite d’orchestre d’après les opéras de Purcell, le
Savallisme rayonnant de la gravure -raffinement sonore et expressivité
fluide et mordante- met en lumière le génie de l’Orphée Britannique. Le
compositeur baroque ne pouvait espérer meilleure illustration de son
génie. Réédition majeure d’autant plus opportune pour l’année Purcell
2009 (1 cd Alia Vox).

Musique symphonique

Vierne, Chausson: Turbulent Heart. Guillaume
Tourniaire a bien raison de nous rappeler avec son orchestre
australien, la qualité d’écriture des symphonistes -aujourd’hui
mésestimés-, Vierne et Chausson: voici délices et pépites de deux
sensibilités au coeur tourmenté (“turbulent heart” cf. le titre de
l’album) et combien fraternel. La réalisation inscrit d’emblée Melba
après l’excellente Hélène de Saint-Saëns, parmi les labels défendant
avec ô combien de pertinence, les compositeurs français. Magistrale
audace de répertoire (1 cd Melba)


Debussy: Images, Printemps par Mikko Franck. Mikko
Franck incarne l’excellence de la direction d’orchestre finnoise. Voici
un album superlatif à posséder pour tous les debussystes récents ou de
la première heure. Sous le geste attentif et concentré d’un magicien de
la sonorité, Mikko Franck, jamais le Philharmonique français n’a semblé
sonner et colorer avec plus de charme et d’intense féerie (1 cd Rca red seal)

symphonie 6, Gustav Mahler, David Zinman, Tonhalle zurich, cra cdGustav Mahler: Symphonie n°7 par David Zinman. Une partition de caractère “essentiellement serein”: après les
déflagrations introspectives de la 6è, “tragique”, prise dans le vaste
mouvement convulsif du cosmos (et qui entraîne avec lui le héros
démuni, impuissant), la 7è serait-elle un temps de pause et
d’approfondissement? Expurgé de toute amertume, grimace aigre et
blessée, de toute déchirure… On aimerait croire le compositeur
présentant ainsi son oeuvre à un impresario et agent de concert. Mais
chez lui, le mode de la confession et de la sincérité n’étant jamais
éloigné du pur sarcasme, on peut douter de sa parole… David Zinman signe là son meilleur
ouvrage, en compréhension, en aisance, en souffle, en éloquence aérée.

Sélection établie et coordonnée par Anthony Goret, Alexandre Pham,
Delphine Raph, Camille de Joyeuse, Benjamin Ballif, … sous la
direction de Carter Chris Humphray.

Comments are closed.