CD. Charles Baudelaire musicien (Livre 3 cd)

baudelaire_220px-Baudelaire_cropCD. Charles Baudelaire musicien (Livre 3 cd)   …   Après Marcel Proust (Ă  la recherche de l’auteur de la Sonate de Vinteuil) puis Stefan Zweig (et sa collaboration fĂ©conde avec Richard Strauss entre autres…) deux prĂ©dĂ©cesseurs mis en dialogue avec la musique, et selon la mĂŞme idĂ©e Ă©ditoriale (1 livre et plusieurs cd), voici Baudelaire et la musique, plus exactement Baudelaire musicien : on sait avec quelle appĂ©tit le poète, avide et curieux des grandes crĂ©ations de son siècle, s’est enthousiasmĂ© pour les ” modernes ” de son temps dont Ă©videment au premier rang d’entre les compositeurs romantiques contemporains, Wagner : outre pour la première fois, une thĂ©orisation clairvoyante de la notion atemporelle de modernitĂ©, avec Baudelaire en France naĂ®t le wagnĂ©risme.  Ici le spectre est large car les 3 cd regroupent en plus des compositeurs qui ont inspirĂ© ou marquĂ© Charles Baudelaire,  et ceux qu’il a pu Ă©couter, estimer, distinguer, les chanteurs eux mĂŞmes poètes (LĂ©o FerrĂ© dont 14 chansons figures ici souverainement) qui ont chantĂ© les textes de Baudelaire (Serge Gainsbourg).

 

 

Baudelaire mélomane, apôtre de la modernité musicale

 

baudelaire_musicien_universal_3cdVoici donc une odyssĂ©e baudelairienne qui commence avec Beethoven, premier moderne de toute l’histoire de l’art musical, puis Liszt et donc inĂ©galable depuis Tannhäuser et Lohengrin, Wagner. Dans ” Les Phares ” le poète visionnaire a su rendre hommage au style de Weber (Ă©voquant alors son ” soupir Ă©touffĂ© “…), mis en dialogue avec l’art de Delacroix, de fait phare de la modernitĂ© absolue. Puis voici Duparc, le premier Ă  associer l’hĂ©ritage de Baudelaire (après la mort du poète) et celui de Wagner. Mais aussi Chabrier, inspirĂ© par ” l’Invitation au voyage “.
Les grands romantiques fin de siècle, et les nouveaux modernes du siècle dernier : FaurĂ©, Debussy, Caplet, Dutilleux paraissent aussi, tous Ă©galement inspirĂ©s par la lyre de la poĂ©sie baudelairienne. Plus près de nous, ce sont dans le sillon dĂ©lirant, inventif, crĂ©atif d’un LĂ©o FerrĂ© (cd3 : L’albatros, la beautĂ©, la gĂ©ante, les bijoux, spleen, l’Ă©tranger…), Serge Gainsbourg (Baudelaire, le serpent qui danse) si proche des Fleurs du mal, ou Yves Montand jusqu’Ă  Mylène Farmer : les grands chanteurs, et aussi les plus populaires nous disent toujours chacun selon son tempĂ©rament, la troublante modernitĂ© du vers baudelairien. Texte de prĂ©sentation et d’introduction, guidant le lecteur mis en appĂ©tit entre musique, romantisme et poĂ©sie, sĂ©lection choisie avec exigence (Beethoven sous les doigts des pianistes Gilels et Kempff ; Liszt par France Clidat, Wagner par Solti, FaurĂ© par GĂ©rard Souzay … la formule de ce livre accompagnĂ© de 3 cd convainc : il maĂ®trise son sujet et la modernitĂ© de Baudelaire musicien en sort rĂ©gĂ©nĂ©rĂ©e.

 

Charles Baudelaire musicien. 3 cd, du Beethoven à Gainsbourg. Textes lus par Irène Jacob. Disque 1 : Baudelaire le mélomane. Disque 2 : Baudelaire et la musique classique. Disque 3 : Baudelaire et la chanson française. Universal music 480 846 1. Parution: novembre 2013.

 

Comments are closed.