Bayreuth 2016 : Marek Janowski dirige L’or du Rhin

WAGNER EN SUISSEFrance Musique, vendredi 19 aoĂ»t 2016, 20h. Wagner : L’or du Rhin. Depuis Bayreuth 2016, enregistrement rĂ©alisĂ© le 26 juillet 2016.  C’est un Ă©vĂ©nement pour tout wagnĂ©rien qui se respecte : cet Or du Rhin dirigĂ© par l’immense wagnĂ©rien conteur, Marek Janowski (lequel pilote le Ring Ă  Bayreuth cette annĂ©e) devrait enflammer les esprits les plus rĂ©tifs et confirmer Ă  nouveau, l’orchestration phĂ©nomĂ©nale de Wagner, dramaturge et symphoniste de premier plan. Ne serait-ce l’ouverture, dĂšs les premiĂšres mesures et l’évocation du bouillonnement des eaux primordiales qui s’y dĂ©versent immĂ©diatement, lançant la somptueuse machine orchestrale pour prĂšs de 15h de flux et de reflux symphonique ininterrompu (ou presque)… Le Rhin est ce grand volcan  incontrĂŽlable qu’un fou dĂ©risoire crut un instant dompter comme il trompa les filles naĂŻades, gardiennes du trĂ©sor que le fleuve renferme
 Il y a la lĂ©gende et ses personnages fabuleux ; il y a surtout ce que les situations – barbares et cyniques-, nous rĂ©vĂšlent de la condition humaine. Wagner est un grand psychologue qui a sondĂ© l’Ăąme des hommes… Le vrai protagoniste ici n’est ni Wotan, le dieu des dieux, bientĂŽt empĂȘtrĂ© dans ses propres lois tactiques ; ni les gĂ©ants bĂątisseurs qui vont s’entretuer ; ni AlbĂ©rich, dĂ©tenteur de l’anneau, – aprĂšs avoir maudit l’amour
 qui dĂ©possĂ©dĂ© de son trĂ©sor ne sera bientĂŽt animĂ© que par la vengeance haineuse (transmise plus tard Ă  son fils, l’ignoble et lĂąche Hunding (dans la derniĂšre JournĂ©e de la TĂ©tralogie, Le CrĂ©puscule des Dieux). Dans L’Or du Rhin, – PremiĂšre JournĂ©e, c’est le dieu Loge, gĂ©nie du feu, esprit volatile et aĂ©rien, intelligence malicieuse et calculatrice qui mĂšne le jeu
 tel un Mercure nordique, Loge apporte Ă  Wotan, la facilitĂ© de la nĂ©gociation, s’ingĂ©nie Ă  brouiller les cartes, dupe l’arrogant ; trompe le trompeur. Son intelligence remodĂšle les alliances, tire les ficelles, des coulisses… C’est ce mĂȘme feu – esprit et malice Ă  l’Ɠuvre, qui Ă  la fin du cycle, en consommant le corps de Siegfried puis de Brunnhilde, permettra Ă  l’or de retrouver les eaux du Rhin
 Et l’harmonie originelle sera restaurĂ©e… mais sans les hommes.

France Musique, le 19 aoĂ»t 2016, 20h. Wagner : L’or du Rhin. Depuis Bayreuth 2016, enregistrement rĂ©alisĂ© le 26 juillet 2016.
wagner-hermann-hendrich-or-du-rhin-tetralogie
Hermann Henrich : La TĂ©tralogie (DR)

 

Comments are closed.