dimanche 23 juin 2024

ANNONCE CD événement. BORIS TISHCHENKO : Quatuors n°1 et 5. Quintette avec piano – Quatuor Tchalik – (1 cd ALKONOST, fév 2022)

A lire aussi

 

 

 

Révélation totale. A la section musique de chambre, voici l’un des créateurs au passage des XXè / XXIè, qui s’avère majeur. Voilà déjà 20 ans que les membres du Quatuor Tchalik se familiarisent avec les œuvres du russe Boris Tishchenko (1939 – 2010) en présence duquel ils ont même joué en 2009 lors de son seul voyage en France, un avant sa mort. Une intégrale violon / piano a été réalisée ensuite (2015, par Gabriel et Dania Tchalik)… autant de jalons d’une compréhension profonde et intuitive d’une écriture âpre et directe qui a fait sienne la dualité ailleurs éprouvante de la liberté et de la terreur.
A la frontière de l’audible, comme un lutin facétieux sur le bord d’un volcan, Tishchenko semble absorber toute menace en une distanciation amusée d’une poésie infinie (Quatuors n°1 et 5) ; c’est une grimace heureuse qui finit par apaiser et reconstruire. Surgit une conscience affûtée, comme chauffée à blanc, dévoilant ses failles, brisures, cicatrices, mais portée par une indéfectible volonté de dépassement ; ici se joue une lutte viscérale proche d’un Chostakovitch ou d’un Miaskovsky (dont il partage l’esprit de résistance). Dans les méandres et replis d’un labyrinthe intime, jaillissent des joyaux crépitants, d’une activité saisissante dont les instrumentistes cisèlent chaque accent (chants intérieurs du Quatuor n°5). La concentration des musiciens éclaire une exigence formelle qui rappelle l’ampleur et l’architecture de Beethoven : ni concession ni complaisance décorative mais l’articulation des gouffres invisibles qui étreignent l’âme jusqu’au craquage.

Remarquable complément, le Quatuor Tchalik ajoute le Quintette de 1985, vaste allegro molto avec piano, de plus de 15mn, dont ils expriment jusqu’aux contrastes et aspirations irrépressibles d’un délire symphonique qui s’apparente à un raz de marée dantesque, avant que ne s’accomplisse son pendant cathartique dont les derniers feux murmurent, soufflent dans des harmoniques sul ponticello sidérants et crépusculaires, entre incandescence et vibrations ténues. Lecture magistrale et envoûtante. CLIC de CLASSIQUENEWS, mars 2023. Critique complète à venir sur CLASSIQUENEWS.COM

 

 

_______________________________

ANNONCE CD événement. BORIS TISHCHENKO : Quatuors n°1 et 5. Quintette avec piano – Quatuor Tchalik – 1 cd ALKONOST – enregistré en fév 2022 – parution : mars 2023 –  CLIC de CLASSIQUENEWS – Note : 5 / 5.

 

 

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

75ème FESTIVAL DE MENTON : du 27 juil au 12 août 2024. L. Bringuier, A. Tharaud, F. Say, B. Rana, N. Goerner, A. Dovgan,...

Au-dessus de la mer, au pied d’une merveilleuse Basilique baroque (sous la protection de l’épée de Saint-Michel Archange), chaque...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img