Alfred Cortot: Anniversary edition (50 ans de la mort)40 cd Emi classics (1919-1960)

Alfred Cortot
Anniversary edition

(40 cd Emi classics)

Pour le 50ème anniversaire de sa disparition (en 1962), Emi classics édite une importante collection des enregistrements publiés sous son label par le pianiste mythique Alfred Cortot, étoile et légende du piano français et du piano universel: tous les grands d’aujourd’hui se disent filles et fils spirituels de son art et de son esthétique: Perahia, Brendel, Lupu,, Pollini, Freire, Argerich,etc…
Si l’homme, comme chez Wagner, dresse les poils: -il fut pétainiste convaincu, vychiste zélé-, l’artiste et le pédagogue suscitent l’admiration de ses pairs. Cortot, pianiste, chef d’orchestre, divin pédagogue, fut celui qui créa Le Crépuscule des dieux de Wagner en France ! Sa liberté interprétative, sa fantaisie assumée, son jeu souverain placent l’interprète comme serviteur de la musique au cœur d’une carrière applaudie et vénérée dès son vivant. La figure rayonne grâce aux filiations qu’il a su favoriser: ses élèves dont Clara Haskil, Samson François, Dinu Lipati ne cessent de diffuser une vénération artistique légitime; Cortot influence aussi les russes dont Heinrich Neuhaus qui fut le professeur et maître de Sviatoslav Richter…

Le coffret édité pour les 50 ans de sa disparition regroupe tous les enregistrements phares depuis 1919 jusqu’à la fin des années 1950, gravés en 78 tours et ici, pour l’occasion, sujets d’une méticuleuse restauration sonore sous la validation esthétique de Guthrie Luke, l’élève de Cortot qui participa de près aux enregistrements du maître, justement dans les années 1950.
Outre les gravures devenues à juste titre légendaires comme les 24 Préludes de Chopin (prises de 1924, 1934 -les meilleures-, 1942, 1957…), le coffret réunit aussi des inédits non moins magistraux: Etudes Symphoniques (cd26) et Kreisleriana (cd27) de Schumann en 1953; les Ballades de Chopin (1957); la Romance sans parole n°3 et la berceuse de Dolly de Fauré (cd4), sans omettre sur le cd20, quelques pièces inoubliables de Franck (Prélude,aria et final de 1947)…
Le coffret ajoute enfin les fameuses sessions en studio concernant l’intégrale Beethoven jamais menée à son terme, à partir d’enregistrements réalisés fin 1950 mais jamais montés ni publiés: Appassionata (premier mouvement), Sonate opus 90 (second mouvement), Sonate opus 81 (les trois mouvements), auxquels répondent les archives sonores du Cortot pédagogue, précisément occupé dans les bandes ainsi révélées par l’interprétation des Sonates Pathétique, Clair de lune et Appasionata. Plus qu’un coffret célébratif: une mine somptueuse qui fait rejaillir l’éclat d’un musicien génial.

Alfred Cortot (1877-1962): Anniversary édition 40 cd Emi classics. Archives sonores Emi, 1919-1960: Albéniz, Bach, Beethoven, Brahms, Chausson, Chopin, Couperin, Debussy, Fauré, Franck, Haydn, Liszt, Mendelssohn, Purcell, Ravel, Saint-Saëns, Scubert, Schumann, Scriabine, Weber…

Comments are closed.