51ème Semana de Musica Religiosa Cuenca (Espagne), du 31 mars au 8 avril 2012

Cuenca, Espagne
51è Semana de Musica Religiosa
Semaine de musique religieuse
Du 31 mars au 8 avril 2012


Pendant la Semaine Sainte,
chaque année au coeur de la Castille, le festival de Cuenca (Semana de musica religiosa de Cuenca) enflamme l’esprit grâce à un cycle de concerts de musique sacrée d’une exceptionnelle qualité artistique. En 2012, malgré la crise économique, le 51è festival est l’un des plus prometteurs qui soit.
Même en voilure allégée, le premier festival de musique sacrée espagnol conserve son cap, dans l’exigence, la qualité, le rythme. La diversité des approches est préservée; le lien moteur, exemplaire entre programmes choisis et lieux investis, maintenu; l’excellence des tempéraments artistiques composant une nouvelle cohérence générale, magnifiquement illustré. Tout le mérite en revient à Pilar Tomàs, directrice artistique du festical castillan, dont le discernement et le goût demeurent infaillibles.

Si le contexte économique affecte le nombre des concerts (en moyenne, réduction de l’offre musicale: 2 quotidiens contre 3 pour les éditions passées), la programmation promet une traversée musicale et liturgique des plus passionnantes, grâce entre autres à la résidence cette année proposée au choeur français L’Echelle (Caroline Marçot et Charles Barbier, direction), l’un des ensembles les plus dynamiques de ces 3 dernières années, mêlant répertoires anciens et contemporains avec une audace neuve, une cohérence stylistique et un geste interprétatif, souvent très pertinent.

Cette 51è édition de la Semana de Musica Religiosa à Cuenca offre une immersion subtile et critique dans le registre sacré, grands concerts à la Cathédrale (cette année particulièrement investie) et au Teatro Auditorio (lieu familier pour les grands concerts du soir), mais aussi dans divers lieux emblématiques du vieux bourg de la Cité historique, l’une des plus belles de Castille.

Le festivalier familier de l’événement porté par une programmation exigeante et très équilibrée sait qu’il va réécouter ou découvrir tout simplement, dans des conditions optimales, et dans des interprétations souvent très engagées, messes, oratorios, passions… motets mais aussi programmes de musique de chambre, pour orgue ou piano, sans omettre les oeuvres en commande, qui témoignent de la vitalité spécifique des écritures contemporaines confrontées au thème de la foi, du divin, du sacré. Rien ne peut être comparé à la Semana de Musica Religiosa de Cuenca (Semaine de musique religieuse à Cuenca) qui pendant la Semaine Sainte et jusqu’au Week end Pascal produit souvent des prodiges artistiques. Les 13 concerts 2012 s’annoncent d’emblée comme chaque volet d’une expérience musicale à nouveau plus que passionnante: nécessaire.

Pourquoi aller à Cuenca pendant le festival SMR?

Le
village perché est l’un des plus beaux de Castille. Pendant les
processions pour la Semaine Sainte, toute la ville participe avec
ferveur aux célébrations christiques offrant au festival et à chaque
concert, une résonance particulière irrésistible. Cette année le
festival investit à plusieurs reprises et dans une acoustique fabuleuse,
la Cathédrale de Cuenca, véritable splendeur gothique avec ses deux
orgues jumeaux…
Cuenca n’est qu’à 1h15 de Madrid en train, depuis la gare Atocha. La vie du festivalier:
de nombreux restaurants gastronomiques, un hébergement de grand
confort, la richesse des musées perchés sur le rocher font aussi
l’attrait de Cuenca pendant le festival sacré.

Toutes les infos, les horaires et les modalités pratiques sur le site du festival Semana de musica religiosa (SMR) de Cuenca 2012, du 31 mars au 8 avril 2012.

Temps forts et particularités
Nos 10 concerts incontournables au moment de la 51è édition du festival Semana de musica religiosa de Cuenca 2012:

Cette année, un jeune ensemble français est à l’honneur à Cuenca: L’Echelle, réunissant surtout des choristes d’exception sous la direction de Charles Barbier et de son épouse qui est aussi compositrice Caroline Marçot. L’Echelle ouvre le festival avec un programme somptueux dévoilant la ferveur portugaise à la fin du XVIIIè, celle de Marcos Portugal, (et sa Missa Grande) avant son épopée en terre brésilienne: le continuo et la codirection artistique sont assurés par le non moins fabuleux claveciniste et chef d’orchestre, spécialiste de la musique portugaise et de l’esthétique lusophone, Bruno Procopio (le 31 mars à 20h). Le programme est même enregistré dans le cadre d’un partenariat entre le label Paraty et le festival de Cuenca 2012.
Parmi les oeuvres religieuses prometteuses de ce cru 2012 à Cuenca: signalons en particulier, “Tenebrae”, musiques pour la Passion de la Naples baroque (1680-1695), soit à la fin du Seicento, où percent les écritures lumineuses et sensuelles de Caresana et de Veneziano, surtout quand elles sont défendues par Antonio Florio et son ensemble, I Turchini (le 1er avril à 20h); Passio secundum Joanem de Feo par Lorenzo Ghielmi (le 2 avril à 20h30); Ordo Virtutem de Hildegard von Bingen par Maria Jonas (le 3 avril à 17h); la Passion selon Jean de Bach par le Concert Lorrain, Christophe Prégardien (le 4 avril à 20h30); Requiem de Mozart et Messe des morts de Haydn par The King’s consort, Robert King (le 5 avril à 20h30); enfin, l’oratorio oublié de Pergolesi: La mort de Saint Joseph par Fabio Biondi et Europa Galante (le 6 avril à 20h30); enfin, le festival se conclue comme il a commencé, le samedi Saint 7 avril à 12h, avec le choeur L’Echelle, dans une évocation exceptionnelle de la chapelle musicale d’Albert le Magnifique, où rayonnent les oeuvres de Roland de Lassus: duos et trios vocaux dialogues avec les instruments pour une évocation ciselée du contrepoint écrit à un niveau exceptionnel par Roland de Lassus pour le duc de Bavière.

Parmi les autres programmes complémentaires, ne manquez pas non plus, le récital du pianiste Cyril Huvé dans des oeuvres choisies et d’une haute inspiration (Parsifal de Wagner, transcription de Liszt; surtout Martyre de Saint-Sébastien de Debussy entre autres, le 5 avril à 12h); ce sont également les sonorités ferventes de Morales (Missa Mille regrets) et de Castro y Mallagaray (Motets de Cuaresma) par la Capilla Cayrasco, Eligio Luis Quinteiro (Cathédrale de Cuenca, le 6 avril à 12h30), ou les Offices Triduo Sacro I et II par Schola Antiqua, et le chef Juan Carlos Asensio, désormais familier du Festival (Cathédrale, les 5 et 7 avril à 17h).



L’Echelle en résidence à Cuenca

A l’image de son logo et de son nom, L’Echelle est un
ensemble qui apostrophe… fondé par deux musiciens passionnés, Charles
Barbier et Caroline Marçot, tous deux chanteurs chevronnés et pour la
seconde, compositrice particulièrement inspirée dont Quetzal,
pièce chorale virtuose aux métissages enchanteurs, présentée en
ouverture du festival de Cuenca 2012, est aussi l’objet localement d’un
enregistrement au disque bientôt édité sous le label Paraty. L’Echelle
évoque immanquablement l’envol, l’élévation, l’avancement, une manière
de pont vivant qui permet les rencontres, les passages, les
découvertes… En lire +



Initiation au chant grégorien


Outre les concerts programmés, le festival propose aussi plusieurs ateliers d’initiation au chant grégorien pilotés par Charles Barbier et Juan Carlos Asensio: Lundi (liturgie et chant grégorien, à 10h30 Chapelle Honda; 12h: Choeur de la Cathédrale), Mardi (écriture mélodique dans le répertoire grégorien: église de Santa Cruz, à 10h et à 12h) et Mercredi Saints (la notation du chant grégorien: église de La Merced, à 10h et à 12h). Toutes les infos sur les ateliers d’initiation au chant grégorien


concert 1
Samedi de la Passion, 31 mars 2012, 20h
Cathédrale de Cuenca

Marcos Portugal: Missa Grande
Caroline Marçot: Quetzal (création espagnole)
Choeur L’Echelle. Bruno Procopio, orgue
Charles Barbier et Bruno Procopio, direction

concert 2
Dimanche des Rameaux, 1er avril 2012, 20h
Teatro Auditorio

Musique napolitaine pour la Semaine Sainte
(1680-1695)
I Turchini. Antonio Florio, direction
Oeuvres de Caresana, Veneziano…

concert 3
Lundi Saint 2 avril, 17h

Venecia 1612-2012
Oeuvres de Gabrieli, Nono, Maderna, Petrassi, Dallapiccola, Scelsi, Pizzetti.
Eduardo Soutullo: Aut Casar Aut nihil
(création mondiale, commande du festical de Cuenca 2012)
Choeur L’Echelle
Caroline Marçot et Charles Barbier, direction

concert 4
Lundi Saint 2 avril, 20h
Teatro Auditorio

Francesco Feo: Passio secundum Joannem
Salzburger Concertovocale
La Divina Armonia
Lorenzo Ghielmi, direction

concert 6
Mardi Saint, 3 avril 2012, 20h30
Eglise de La Merced

Hildegard von Bingen: Ordo Virtutem
Ars Choralis Coeln
Maria Jonas, direction

concert 8
Mercredi Saint, 4 avril 2012 à 20h30
Teatro Auditorio

Jean-Sébastien Bach: Passion selon Saint-Jean BWV 245
Le Concert Lorrain. Christophe Prégardien, direction

concert 9
Jeudi Saint, 5 avril 2012 à 12h
Eglise de La Merced

Récital de Cyril Huvé, piano
Wagner, Liszt, Franck, Debussy

concert 10
Jeudi Saint, 5 avril à 20h30
Teatro Auditorio

Haydn: Missa pro Defunctis
Mozart: Requiem K 626
The King’s consort
Robert King, direction

concert 12
Vendredi Saint, 6 avril 2012 à 20h30
Teatro Auditorio

Pergolesi: La Fenice sul rogo,
ovvero La Morte di San Giuseppe
(La mort de Saint Joseph, oratorio)
Europa Galante
Fabio Biondi, direction

concert 13
Samedi Saint, 7 avril 2012 à 12h
Eglise de Arcas

Roland de Lassus:
La Chapelle musicale d’Albert le Magnifique
Ensemble L’Echelle
Caroline Marçot et Charles Barbier, direction

visite acoustique
Samedi Saint, 7 avril 2012 à 17h
Visite acoustique de la Cathédrale

Codex de Las Huelgas, Lassus, Lionel Sow (création des Etudes de climatologie, nouvelle partition en écho aux vitraux contemporains de Gustavo Torner; le texte reprend quelques versets de la Genèse et des emprunts aux Etudes de climatologie de R. Radau, 1866: c’est toute une évocation de la lumière, source de vie dont les transformations multiples permettent au règne du vivant, aux espèces terrestres, végétales, animales et humaines, de croître et de grandir… source de puissance mécanique, la lumière est aussi selon le mot de Lavoisier, le flambeau de Prométhée qui répand sur notre planète l’organisation, la vie, le sentiment et la pensée...)

Caroline Marçot et Charles Barbier, chant

Ana Hernandez Sanchiz, textes
Performance unique entre musique, chant, espace architectural de la magnifique Cathédrale de Cuenca, joyau du gothique castillan…

concert 16
Dimanche de la Résurrection, 8 avril 2012 à 18h
Cathédrale

Concert de clôture de la Semaine Sainte à Cuenca

Pascal Marsault , harmonium
Escolania Ciudad Cuenca
Charles Barbier, direction

Caroline Marçot (1974): Ave Maria (création espagnole)
Léo Delibes (1836-1891): Messe Breve
Veni creatur spiritus, Hymno (alternancia harmonium)
Victimae paschali laudes, Secuencia

Libre Vermell de Montserrat (XIVème siècle)
Laudemus Virginem
Splendens ceptigera
Regantem sempiternam, Prosa

César Franck (1822-1890)
Ofertorio en do mayor (L’Organiste), Harmonium solo
Pascha nostrum, Comunión (Communion)
Ubi caritas, antífona (antiphonaire)

Gabriel Fauré (1845-1924): Messe Basse

Cuenca en vidéo

Cuenca 2010 (Espagne). Edition magistrale, la 49è Semana de musica religiosa de Cuenca 2010
s’est tenue du 27 mars au 3 avril 2010. Au moment de Pâques et des
processions dans la cité ancienne, le festival a développé sa riche
programmation comprenant conférences, expositions, concerts, projection
de cinéma. C’est comme chaque année, au carrefour des disciplines et des
répertoires, de la musique ancienne sacrée à la création contemporaine,
une captivante interrogation posée autour du thème du Sacré. 49ème Semana de musica religiosa de Cuenca, mars et avril 2010.

Semana de Musica Religiosa de Cuenca 2009 (48ème édition, avril 2009)
Pilar Tomas évoque la présence de la claveciniste française Françoise Lengellé, interprète des Sonates bibliques de Kuhnau (précurseur de Bach à Leipzig), la place des productions inédites qui relient musique et patrimoine,…

Comments are closed.