ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLEANS, saison 2019 – 2020

orleans-concert-septembre-2019-annonce-concert-classiquenews-octobre_embraquement_immediatORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLEANS, saison 2019 – 2020… L’orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans poursuit son offre musicale Ă  OrlĂ©ans dĂšs le 12 octobre, avec un sens direct de l’implication comme en tĂ©moigne le titre de son premier programme : « EMBARQUEMENT IMMEDIAT ». On se laisse volontiers piloter et conduire dans une nouvelle traversĂ©e, riches en Ă©pisodes, au cours de cette nouvelle saison 2019 – 2020, du 13 octobre 2019 au 
 21 juin 2020, soit Ă  nouveau 6 Ă©tapes d’un voyage unique, Ă  vivre Ă  OrlĂ©ans tout au long de la saison.

 

 

 

Nouvelle saison 2019 – 2020
de l’ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
ECLECTISME, FERVEUR, PARTAGE


 

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D'ORLÉANS

 

Charismatique et fĂ©dĂ©ratrice, la baguette du chef Marius Stieghorst Ă©largit encore le vaste rĂ©pertoire de l’orchestre auquel il apporte sa curiositĂ©, la diversitĂ© des Ɠuvres et des formes de concert (qui associe l’intervention d’un chƓur
 celui du Conservatoire d’OrlĂ©ans), le goĂ»t des cĂ©lĂ©brations thĂ©matiques dont Ă©videmment, celle liĂ©es Ă  l’annĂ©e BEETHOVEN 2020, dont entre autres, chef et orchestre jouent les CrĂ©atures de PromĂ©thĂ©e, les symphonies n°3, n°5, n°8, 


DĂ©couvrez ci aprĂšs toutes les offres et formules d’abonnement de la saison 2019 – 2020, de l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans, permettant de suivre les 6 programmes Ă  l’affiche. Sauf indications spĂ©ciales, tous les concerts se dĂ©roulent salle Touchard, au ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans. Le rituel est Ă  prĂ©sent bien calĂ© chaque week end de concert : le samedi Ă  20h30, puis le dimanche Ă  16h. Les familles et les plus jeunes (Ă  partir de 7 ans) sont privilĂ©giĂ©es : une formule conçue spĂ©cialement en 1h avec explications et clĂ©s de comprĂ©hension, est proposĂ©e chaque week end concernĂ©, le dimanche en matinĂ©e (Ă  11h). ATTENTION : ouverture de la billetterie le 24 septembre 2019.

________________________________________________________________________________________________

Modalités pratiques :

OUVERTURE DE LA BILLETTERIE PAR CONCERT
le Mardi 24 septembre 2019.

Vous souhaitez rĂ©server une ou des place(s) pour les concerts d’octobre, janvier, fĂ©vrier, mai ou juin ? – La rĂ©servation se fait auprĂšs du ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans,
Boulevard Pierre SĂ©gelle – 45000 OrlĂ©ans.
Ouverture au public de 13h Ă  19h, du mardi au samedi
Tél : 02 38 62 75 30 (à partir de 14h).

Vous souhaitez réserver une ou des place(s) pour les concerts de Noël ?
La réservation possible à partir du Mardi 19 novembre 2019,
uniquement auprĂšs d’OrlĂ©ans Concerts, 6 rue Pothier – 45000 OrlĂ©ans.
Ouvert au public de 13h Ă  18h, du mardi au samedi
Tél : 02 38 53 27 13

 

 

orchestre-symphonique-orleans-classiquenews-marius-stieghorst-par-classiquenews
 

 

________________________________________________________________________________________________

6 programmes événements à Orléans

Survol de la nouvelle saison 2019 – 2020 de l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans :

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

Samedi 12 octobre 2019
Dimanche 13 octobre 2019
EMBARQUEMENT IMMEDIAT
http://www.orchestre-orleans.com/concert/embarquement-immediat/

orleans-concert-septembre-2019-annonce-concert-classiquenews-octobre_embraquement_immediatLe premier programme de la saison sait ĂȘtre variĂ© ; dans rythmes et caractĂšres (Tea for two ou Tahiti-Trot de Chostakovitch) ; le lien commun en est ce goĂ»t d’une orchestration raffinĂ©e, particuliĂšrement adaptĂ©e aux ressources expressives de l’orchestre. Aux cĂŽtĂ©s de deux piĂšces de Debussy : Petite Suite « en bateau », puis Golliwogg’s Cake Walk (Children’s corner), orchestrĂ©es respectivement par Henri BĂŒsser et AndrĂ© Caplet, le chef Marius Stieghorst met en avant le gĂ©nie de Maurice Ravel pour les couleurs (Concerto pour piano en sol majeur / soliste : Maroussia Gentet, piano, Premier Prix du Concours de piano d’OrlĂ©ans 2018), mais aussi ses aptitudes Ă  orchestrer lui aussi la partition d’un autre compositeur (admirĂ©), en l’occurrence, Tableaux d’une exposition de Moussorgski. Concert spĂ©cial Famille, dim 13 oct, 11h (concert « au cƓur de l’exposition »)

RĂ©servations et ventes uniquement auprĂšs du ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans, Ă  partir du 24 septembre 2019 du mardi au samedi de 13h Ă  19h – TĂ©l : 02 38 62 75 30 (Ă  partir de 14h)‹ – Ou via la billetterie en ligne : www.helloasso.com/associations/orleans-concerts

________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

Samedi 7 décembre 2019
Dimanche 8 décembre 2019
CONCERT DE NOËL
Ă©glise Saint-Pierre du Martroi d’OrlĂ©ans
http://www.orchestre-orleans.com/concert/concert-de-noël/

Avec le concours d’un partenaire Ă  prĂ©sent familier : le CHƒUR SYMPHONIQUE DU CONSERVATOIRE D’ORLÉANS (chef de chƓur : Élisabeth RENAULT), l’Orchestre aborde plusieurs Ɠuvres pour voix et instruments signĂ©es Schubert (Gesang der Geister ĂŒber den Wassern / Chant des esprits au-dessus des eaux), Kodaly (Psaume 114), Brahms, Poulenc (Quatre motets pour le temps de NoĂ«l), Saint-SaĂ«ns (« Quare fremuerunt gentes ? » / Pourquoi les nations ont-elles frĂ©mi ?, oratorio de NoĂ«l). Original, le programme met aussi en avant les instrumentistes solistes : Gilles LEFÈVRE – Violon solo / David HARNOIS – Cor solo / Adeline DE PRESSAC – Harpe.

________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

Samedi 11 janvier 2020
Dimanche 12 janvier 2020
COR Á CORPS
http://www.orchestre-orleans.com/concert/cor-a-corps/

Le premier concert 2020, cĂ©lĂšbre Ă©videmment le gĂ©nie de Beethoven, le plus grand rĂ©formateur pour l’orchestre (avant Berlioz, Mahler, Stravinsky
). Claire LEVACHER, cheffe invitĂ©e, joue la Symphonie n°3 de Beethoven, dite « Symphonie hĂ©roĂŻque ». D’abord dĂ©diĂ©e Ă  Bonaparte, la partition renie le modĂšle qui a trahi les idĂ©es rĂ©volutionnaires qui l’ont portĂ© au devant de la scĂšne politique. AprĂšs son coup d’état, Bonaparte devenu NapolĂ©on, est vivement dĂ©criĂ© par Beethoven. La symphonie de 1804 ouvre la voie des grandes rĂ©alisations audacieuses, trĂ©pidantes, visionnaires : hĂ©roĂŻque (mouvement 1), funĂšbre (mouvement 2), rĂ©formatrice et formellement inĂ©dite (mouvements 3 et 4). La rĂ©volution Beethoven s’accomplit dans cette opus 3, modĂšle triomphant de la symphonie romantique qui trouve sa forme parfaite et toujours renouvelĂ©e dans les symphonies suivantes
 FidĂšle Ă  son titre, le concert COR A CORPS offre au soliste (FĂ©lix Dervaux, cor solo), un Ă©crin brillant et virtuose dans le redoutable Concerto pour cor n°2 de Richard Strauss.

________________________________________________________________________________________________

 
 

 

Samedi 8 février 2020
Dimanche 9 février 2020
ET LA LUMIERE FUT

http://www.orchestre-orleans.com/concert/et-la-lumiere-fut/

Jouant des contrastes Ă  la façon des peintres tĂ©nĂ©bristes du XVIIĂš qui cisĂšlent les effets de clair-obscur, de l’ombre et la lumiĂšre, l’orchestre symphonique d’OrlĂ©ans prĂ©sente d’abord les somptueuses et suaves Nuits d’étĂ© de Berlioz, cycle de 6 mĂ©lodies d’aprĂšs ThĂ©ophile Gautier, et depuis, sommet de la mĂ©lodie française avec orchestre (soliste : Julie ROBARD-GENDRE, mezzo-soprano). Puis, la lumineuse et Ă©clatante Symphonie n°5 de Beethoven : dĂšs le dĂ©but, les fameux tutti de l’orchestre signifie les coups du destin qui frappe Ă  la porte du gĂ©nial compositeur ; s’y dĂ©ploie le souffle de l’histoire, la dĂ©termination inventive du crĂ©ateur ; son irrĂ©pressible ambition de rĂ©former le langage orchestral. Beethoven rĂ©ussit tout cela dans une Ɠuvre aussi cĂ©lĂšbre que fulgurante.

________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

Samedi 16 mai 2020
Dimanche 17 mai 2020
ÉLÉGIE AUX CHAMPS ÉLYSÉES
http://www.orchestre-orleans.com/concert/elegie-aux-champs-elysees/

Suite de l’odyssĂ©e Beethoven Ă  OrlĂ©ans : aprĂšs les symphonies n°3, 5, voici la 8Ăšme, la plus courte, la plus « heureuse », la plus dansante et pour l’orchestre d’un Ă©lan chorĂ©graphique : Beethoven amoureux y cĂ©lĂšbre une sorte de jubilation intĂ©rieure en une pulsion nouvelle, entrainante, d’essence rythmique qui lui confĂšre une Ă©tonnante sĂ©duction unificatrice. Pour prĂ©parer Ă  ce sommet romantique, l’Orchestre et son chef Marius Stieghorst jouent la musique pour ballet Les CrĂ©atures de PromethĂ©e, Pan et Syrinx de Nielsen, Blumine (2Ăš mouvement de la Symphonie n°1 de Mahler) et surtout le poĂšme symphonique rarement jouĂ©, mais si riche en couleurs et atmosphĂšres, Les Eolides de CĂ©sar Franck : superbe Ă©vocation de la brise du ciel et de tous les gĂ©nies aĂ©riens qui subliment la terre au printemps (d’aprĂšs le poĂšme de Leconte de Lisle)
 une alternative alors bien française, au wagnĂ©risme ambiant. En prime, l’orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans propose deux programmes complĂ©mentaires : « Beethov, le grand quizz (sam 16, 19h30 – dim 17, 15h) / Concert en famille (Ă  partir de 7 ans) : « Beethoven chez les grecs », dim 17 mai, 11h.

________________________________________________________________________________________________

 

 
 

 

Samedi 20 juin 2020
Dimanche 21 juin 2020
A CHOEUR OUVERT
http://www.orchestre-orleans.com/concert/a-choeur-ouvert/

RĂ©forme et protestantisme marquent la fin de la saison 
 Pour finir la saison 2019 – 2020 comme une apothĂ©ose coopĂ©rative, Marius Stieghorst invite Ă  nouveau le Choeur symphonique du Conservatoire d’OrlĂ©ans pour rĂ©aliser deux partitions chorales de la famille BACH : Jean-SĂ©bastien (Cantates BWV 80 : « Ein feste Burg ist unser Gott » / Notre Dieu est une solide forteresse, avec pour prĂ©alable, un portique choral impressionnant inspirĂ© de Martin Luther), Jean-Christophe (Motet pour double chƓur : « « Herr, nun lĂ€ssest du deinen Diener in Friede fahren » / Seigneur, laisse ton serviteur partir en paix, Ă©voquant la derniĂšre vision de Simon). Instrumentistes et chanteurs y expriment la ferveur des croyants, entre imploration et espĂ©rance, inquiĂ©tude et certitude ; les deux pans de la foi selon JS Bach. Enfin le concert se conclut par la 5Ăšme symphonie de FĂ©lix Mendelssohn, qui Ɠuvra tant Ă  Leipzig pour la redĂ©couverte des Ɠuvres de JS BACH. En rĂ© majeur, la symphonie RĂ©formation est Ă©crite Ă  Berlin en 1830 et tĂ©moigne de la conversion du compositeur au protestantisme.

 

 
 

 

________________________________________________________________________________________________

MODALITES DE RÉSERVATION
BILLETTERIE DE L’OCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
RÉSERVEZ VOS PLACES
http://www.orchestre-orleans.com/infos-pratiques/

 

 

 

RÉSERVATION POUR LES CONCERTS DE NOËL 2019
Billetterie uniquement auprÚs de Orléans Concerts
6, rue Pothier – 45000 OrlĂ©ans. TĂ©lĂ©phone : 02 38 53 27 13
À partir du mardi 19 novembre 2019
Ouvert au public du mardi au samedi, de 13h Ă  18h.

RÉSERVATION POUR LES CONCERTS
D’OCTOBRE 2019 à JUIN 2020
La billetterie des concerts de novembre Ă  juin se fait uniquement uniquement auprĂšs du ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans :
Boulevard Pierre SĂ©gelle – 45000 OrlĂ©ans.
Téléphone : 02 38 62 75 30 (à partir de 14h).
À partir du mardi 24 septembre 2019
Ouvert au public du mardi au samedi, de 13h Ă  19h.

Les réservations sans paiement sont conservées au maximum 10 jours et remises en vente 48h avant le concert.
(Possibilité de régler par carte bancaire)

Billetterie en ligne :
www.helloasso.com/associations/orleans-concerts 

 

 

 

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS : Concerto en sol majeur de RAVEL

ravel-maurice-portrait-compositeur-dossier-ravel-classiquenewsorleans-concert-septembre-2019-annonce-concert-classiquenews-octobre_embraquement_immediatORLEANS, Orch Symphonique. Les 12 et 13 oct 2019. RAVEL, DEBUSSY
 Pour son premier concert de la saison 2019 – 2020, l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans rend hommage au gĂ©nie de Ravel, inspirĂ© par l’AmĂ©rique, divin orchestrateur de Moussorgski
 Depuis sa crĂ©ation en 1921, l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans (OSO) perpĂ©tue une trĂšs active tradition orchestrale Ă  OrlĂ©ans. AprĂšs Jean-Marc Cochereau qui le porta pendant plus de 20 ans, Marius Stieghorst pilote aujourd’hui la phalange avec l’engagement et le sens des risques et des dĂ©fis qui assurent Ă  la formation sa vivacitĂ©. Actuellement chef assistant Ă  l’OpĂ©ra National de Paris, Marius Stieghorst (nĂ© en Allemagne, Ă  Kaiserslautern) a Ă©tĂ© Premier Kapellmeister et Directeur Adjoint de la musique Ă  OsnabrĂŒck, Allemagne. C’est un musicien expĂ©rimentĂ© qui maĂźtrise les enjeux de la direction lyrique et symphonique, sait transmettre, fĂ©dĂ©rer, impliquer.

 

1er concert de la saison 2019 2020 du Symphonique d’OrlĂ©ans

EMBARQUEMENT IMMÉDIAT

 

 

 

Ravel à l’honneur

 

 

Saison 19-20 OSO Pour chaque concert entre 60 et 80 instrumentistes, souvent anciens Ă©lĂšves du Conservatoire, dĂ©fendent les choix artistique du directeur musical. Le premier concert de la nouvelle saison 2019 2020, les 12 et 13 octobre 2019, intitulĂ© « embarquement immĂ©diat », invite en soliste la pianiste Maroussia Gentet dans le Concerto pour piano en sol majeur de Maurice Ravel dont le goĂ»t pour les rythmes exotiques, prĂ©cisĂ©ment amĂ©ricains (jazzy) renouvelle une Ă©criture d’un raffinement et d’un intimisme saisissants. Le sol majeur est achevĂ© en 1931, crĂ©Ă© en janvier 1932 (salle Pleyel), par Marguerite Long au piano et Ravel comme chef. C’est une fĂȘte « virtuose » (Ă  la Saint-SaĂ«ns) pour les vents de l’orchestre (particuliĂšrement sollicitĂ©s, exposĂ©s) et le piano, mais aussi dont l’élĂ©gance et l’esprit renvoient directement Ă  Mozart. Ravel partage avec ce dernier la sincĂ©ritĂ© et la vĂ©ritĂ© bouleversante d’une Ă©criture qui ne dĂ©crit pas, mais exprime, Ă©prouve, touche. Comme son second Concerto (composĂ© simultanĂ©ment), Ravel y dĂ©veloppe son enthousiasme fĂ©cond pour les Etats-Unis traversĂ© lors d’un sĂ©jour dĂ©cisif en 1928 : d’oĂč la prĂ©sence du jazz.

3 mouvements : Allegramente, Adagio assai (la main droite y déploie une mélodie déchirante par sa simplicité et sa tendresse en mi majeur : claire référence au mouvement lent du Quintette pour clarinette de Mozart), Presto.

Les autres Ɠuvres Ă  l’affiche de ce superbe programme, citent aussi l’énergie du jazz chez Chostakovitch (Tahiti Trot), comme elles soulignent le gĂ©nie du Ravel orchestrateur, immense crĂ©ateur Ă  la suite des couleurs et de la rĂ©volution des timbres opĂ©rĂ©s avant lui par Rameau au XVIIIĂš ou Berlioz au XIXù
 Tableaux d’une exposition de Moussorgski dans l’orchestration de Ravel. Programme incontournable.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

ORLEANS, Théùtre / Salle Touchard
SAMEDI 12 OCTOBRE – 20h30
DIMANCHE 13 OCTOBRE – 16h00

« EMBARQUEMENT IMMÉDIAT »
Marius STIEGHORST, direction

- Dimitri CHOSTAKOVITCH
Tahiti Trot

- Claude DEBUSSY
En bateau de la « Petite suite » (Orchestration : Henri BĂŒsser)

- Claude DEBUSSY
Golliwogg’s Cake-Walk de « Children’s corner » (Orchestration : AndrĂ© Caplet)

- Maurice RAVEL
Concerto pour piano en Sol Majeur
Maroussia GENTET, piano

Entracte

- Modeste MOUSSORGSKI
Tableaux d’une exposition (Orchestration : Ravel)

boutonreservationRÉSERVEZ VOTRE PLACE
sur le site de
l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans

  

 

octobre_embraquement_immediat

  

 

Saison 19-20 OSO Orchestre symphonique d orleans classiquenews annonce critique saison 2019 2020

 

 

  

 

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLEANS : Ode Ă  Clara

clara-schumann-piano-robert-schumann-concerto-pour-pianoORLEANS, ODE Ă  CLARA, les 15 et 16 juin 2019. L’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans cĂ©lĂšbre le gĂ©nie de la pianiste et compositrice Clara Schumann, figure majeure de l’histoire romantique allemande. Moins parce qu’elle fut l’épouse et la muse de Robert Schumann (et aussi de Brahms), qu’en raison de sa sensibilitĂ© et son esprit : un phare humain et artistique qui affirme l’intelligence au fĂ©minin. Marius Stieghorst, directeur musical de l’orchestre orlĂ©anais propose un nouveau programme prometteur qui rĂ©tablit la place et la dimension du gĂ©nie de Clara Ă  son Ă©poque. Clara parmi ses pairs et ses proches
 Il s’agira moins d’écouter les Ɠuvres de Clara Schumann que celles qui lui sont dĂ©diĂ©es .. par les plus grands auteurs romantiques du siĂšcle, des hommes qui ont reconnu sont immense valeur morale, humaine, artistique (dont ses dons de pianiste).
Avec « Ode Ă  Clara », l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans clĂŽt sa saison 2018 – 2019, avec souffle et sensibilitĂ©, sous la direction de son chef et directeur artistique Marius Stieghorst. Pour l’occasion, le ChƓur Symphonique du Conservatoire d’OrlĂ©ans se joint aux 50 musiciens de l’OSO pour le plus vibrant hommage Ă  Clara Schumann

Schumann, rassemblant trois compositeurs qui ont gravitĂ© autour de la compositrice : son mari Robert Schumann; FĂ©lix Mendelssohn, qui connaissait Clara…

 

 

________________________________________________________________________________________________

CONCERT « ODE A CLARA »ode a clara orchestre symphonique orleans concert presentation review classiquenews juin 2019 Juin-depuis-plaquette-170x170
Samedi 15 juin 2019 – 20h30
Dimanche 16 juin 2019 – 16h
ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans – Salle Touchard
http://www.orchestre-orleans.com/concert/ode-a-clara/

Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans
ChƓur Symphonique du Conservatoire d’OrlĂ©ans
Direction : Marius Stieghorst
Chef de ChƓur : Élisabeth Renault

 

 

________________________________________________________________________________________________

Programme :

ROBERT SCHUMANN
Nachtlied, op. 108 (Hymne Ă  la nuit)

FÉLIX MENDELSSOHN
Ouverture du Songe d’une nuit d’étĂ©, op. 61

JOHANNES BRAHMS
Schicksalslied, op. 54 (Chant du Destin)

JOHANNES BRAHMS
Liebeslieder Waltzer, op. 52 et 65
(Chants d’amour en forme de valses)

ROBERT SCHUMANN
Symphonie n°3 en mi bémol majeur,
dite « Rhénane », op. 97

________________________________________________________________________________________________

 

ENTRETIEN AVEC MARIUS STIEGHORST, directeur musical

 

 ORLEANS-repetition-marius-stieghorst-direction-musicale-maestro-orleans-par-classiquenews-Orchestre-symphonique-Orléans-©-Michel-Perreau-2-750x400

 

 

CNC / CLASSIQUENEWS : Pourquoi rendre hommage à Clara Schumann ? Que représente-t-elle pour vous ? Réponses de Marius Stieghorst

 

 

________________________________________________________________________________________________

PrĂ©sentation des Ɠuvres

 

ROBERT SCHUMANN
Nachtlied, op. 108 (Hymne Ă  la nuit)
En novembre 1849, Schumann vient d’accepter le poste de Directeur de la Musique Ă  DĂŒsseldorf, lorsqu’il compose cette trĂšs belle piĂšce pour orchestre et chƓur, Ă©crite d’aprĂšs un poĂšme de Friedrich Hebbel. L’hymne Ă  la nuit est empreint d’un lyrisme profond et envoĂ»tant, dont le chƓur contemplatif rappelle les ScĂšnes de Faust qu’il compose Ă  la mĂȘme pĂ©riode.

 

 

FÉLIX MENDELSSOHN
Ouverture du Songe d’une nuit d’étĂ©, op. 61
Mendelssohn rencontre Clara Wieck bien avant qu’elle n’épouse Robert Schumann. Il ne tarit pas d’éloge quant Ă  son talent et l’invite plusieurs fois Ă  se produire sur la scĂšne du Gewandhaus qu’il dirige. Mendelssohn compose l’Ouverture du Songe d’une nuit d’étĂ© en 1826, aprĂšs avoir lu la traduction du chef-d’Ɠuvre Ă©ponyme de Shakespeare. Il en saisit toute la dimension fĂ©erique et traduit avec un gĂ©nie prĂ©coce de l’orchestration les mystĂšres de la nuit et les bruissements de la forĂȘt.

 

 

JOHANNES BRAHMS
Schicksalslied, op. 54 (Chant du Destin)
Brahms commence l’écriture du Chant du Destin la mĂȘme annĂ©e que la crĂ©ation de son Requiem allemand, hommage Ă  son grand ami Schumann disparu en 1856 et Ă  sa mĂšre morte en 1865. AprĂšs une gestation difficile, elle est crĂ©Ă©e en 1871. Brahms met en musique un poĂšme en trois strophes de Hölderlin, extrait de son Ɠuvre HypĂ©rion. Une partition Ă©mouvante et injustement mĂ©connue, qui joue sur les contrastes entre les misĂšres terrestres et les sphĂšres cĂ©lestes.

 

 

JOHANNES BRAHMS : ‹Liebeslieder Waltzer, op. 52 et 65 (Chants d’amour en forme de valses). ‹Dans la seconde moitiĂ© du XIXĂšme siĂšcle, la valse fait son entrĂ©e sur la scĂšne lyrique. Brahms sous-titre d’ailleurs l’opus 52 « valses pour pianoforte (et voix ad libitum) ». Ces piĂšces courtes cultivent la tradition de la valse viennoise et du LĂ€ndler (danse populaire Ă  trois temps). L’ombre de la famille Schumann plane sur les deux cycles de chants d’amour Liebeslieder opus 52 et Neue Liebeslieder opus 65. Brahms compose d’ailleurs l’opus 52 au piano, aux cĂŽtĂ©s de Clara Schumann.

 

 

ROBERT SCHUMANN
Symphonie n°3 en mi bémol majeur, dite « Rhénane », op. 97
FascinĂ© depuis l’enfance pour le Rhin, Robert Schumann compose en un jaillissement fluvial, la matiĂšre impĂ©tueuse et flexible de sa Symphonie n°3, lorsqu’il s’installe Ă  DĂŒsseldorf avec son Ă©pouse en 1850. En cinq mouvements, festive et chargĂ©e d’une grande densitĂ© Ă©motionnelle, la « RhĂ©nane » Ă©voque la vie au bord du fleuve, ses paysages, ses lĂ©gendes.

________________________________________________________________________________________________

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Salle Touchard – ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ansorleans-orchestre-symphnique-ode-a-clara-annonce-critique-concert-classiquenews-orleans-Juin-depuis-plaquette-566x1024
Tarifs : Cat.1 : 28/25€ ; Cat. 2 : 25/23/13€
Horaires des Concerts : Samedi 15 juin Ă  20h30 – Dimanche 16 juin Ă  16h00
RĂ©servations : ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans :
du mardi au samedi de 13h Ă  19h,
tel 02 38 62 75 30 Ă  partir de 14h
Billetterie en ligne (Cat.2 uniquement) :
https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts
TOUTES les infos et modalités de réservation sur le site Web : www.orchestre-orleans.com/

 

ORLEANS : concert ” Ă  la conquĂȘte de l’Ouest” par l’Orchestre Symphonique

orleans-orchestre-symphonique-concert-conquete-ouest-marius-stieghorst-annonce-critique-concert-par-classiquenews-infos-actualites-musique-classique-concerts-operas-festivalsORLÉANS, 9 et 10 fĂ©v 2019 : A la conquĂȘte de l’Ouest. Grand concert symphonique Ă  OrlĂ©ans sous la direction du directeur musical de l’Orchestre Symphonique, Marius Stieghorst. Le programme affiche le cap vers le grand ouest, Ă©clectique, Ă©nergisant mais surtout cohĂ©rent. Tout d’abord, mosaĂŻque d’écritures et de sensibilitĂ©s diverses inspirĂ©es par l’horizon amĂ©ricain, de Ives Ă  Gershwin, de Schulhoff Ă  Stravinsky
 autant de mises en bouches qui exigent une forte caractĂ©risation instrumentale, pour le plat de consistance, sommet de l’inspiration amĂ©ricaine de Dvorak : la Symphonie n°9 du Nouveau Monde.

________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 9 FÉVRIER 2019 à 20h30boutonreservation
DIMANCHE 10 FÉVRIER 2019 à 16h00
ThĂ©Ăątre d’ORLEANS
SALLE TOUCHARD

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
Marius STIEGHORST, direction
Saxophoniste soliste : Vincent DAVID

________________________________________________________________________________________________

Présentation du concert

« À LA CONQUÊTE DE L’OUEST »

CHARLES IVES – The Unanswered Question (La Question sans rĂ©ponse)
Conçue en 1908, rĂ©visĂ©e entre 1930 et 1935, The Unanswered Question suit le travail et les interrogations de Charles Ives concernant la relation des hommes au cosmos. A l’immensitĂ© de l’Univers, en son mystĂšre impĂ©nĂ©trable, Ives inscrit la question du sens de la vie humaine : pourquoi l’ĂȘtre et le nĂ©ant ? Que vaut et oĂč va la destinĂ©e humaine ?

GEORGE GERSHWIN – Lullaby
Originellement pour quatuor Ă  cordes, Lullaby connaĂźt un nouveau souffle dans sa version pour orchestre Ă  cordes. En orchestrateur des mieux inspirĂ©s, Gershwin sait calibrer l’ivresse irrĂ©pressible du blues naissant, occurrence spĂ©cifiquement amĂ©ricaine, selon la subtilitĂ© et l’art de la suggestion propres aux impressionnistes français, Ravel et Debussy qu’il admire particuliĂšrement.

ERWIN SCHULHOFF – Hot-Sonate, pour saxophone alto et orchestre
Schulhoff affirme un tempĂ©rament trĂšs original et personnel dans l’utilisation entre autres du saxophone alto, instrument soliste concertant qui semble imposer face Ă  l’orchestre, le chant dĂ©terminant du jazz, autant dans l’autoritĂ© des rythmes, la sĂ©duction des harmonies, que des effets singuliers produits par la technique propre Ă  l’instrument ainsi mis en avant (glissandi, 
) / VINCENT DAVID, saxophoniste soliste.

IGOR STRAVINSKY – Circus Polka
Ce pourrait ĂȘtre le portrait d’un Ă©lĂ©phant, potache, burlesque, plus caricatural que compatissant pour l’animal : Ă  la demande du chorĂ©graphe George Balanchine pour un numĂ©ro d’élĂ©phants du cirque Barnum, Circus Polka est Ă©laborĂ©e pendant le seconde guerre mondiale en 1942. C’est une page musicale conçue Ă  des fins expressives essentiellement sur un ton caustique, facĂ©tieux dont les pointes sarcastiques sont rĂ©servĂ©es au trio dĂ©lurĂ©, dĂ©jantĂ© en diable : clarinette, cor et trombone.

ANTON DVORAK – Symphonie n°9 en mi mineur, op.95, B178, dite « Du Nouveau Monde » ComposĂ©e en 1893, crĂ©e le 15 dĂ©cembre de la mĂȘme annĂ©e au Carnegie Hall de New York par l’Orchestre philharmonique de New York sous la direction d’Anton Seidl, la 9Ăš Symphonie de Dvorak tĂ©moigne de l’enthousiasme de Dvorak pendant son sĂ©jour aux States.

________________________________________________________________________________________________

RESERVATIONS / INFORMATIONS PRATIQUES
‱ Lieu : Salle Touchard – ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans
‱ Tarifs : Cat.1 : 28/25€ ; Cat. 2 : 25/23/13€
RĂ©servations : ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans : 02 38 62 75 30, du mardi au samedi de 13h Ă  19h, Ă  partir de 14h ou
sur le site HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts
‱ Site Web : www.orchestre-orleans.com

stieghorst marius portrait maestro copyright tonje thoresen classiquenews

 

Portrait du maestro et directeur musical de l’OSO, Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans : MARIUS STIEGHORST (© T. Thoresen)

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLEANS : CAP Ă  L’OUEST (9 et 19 fĂ©v 2019)

orleans-orchestre-symphonique-concert-conquete-ouest-marius-stieghorst-annonce-critique-concert-par-classiquenews-infos-actualites-musique-classique-concerts-operas-festivalsORLÉANS, 9 et 10 fĂ©v 2019 : A la conquĂȘte de l’Ouest. Grand concert symphonique Ă  OrlĂ©ans sous la direction du directeur musical de l’Orchestre Symphonique, Marius Stieghorst. Le programme affiche le cap vers le grand ouest, Ă©clectique, Ă©nergisant mais surtout cohĂ©rent. Tout d’abord, mosaĂŻque d’écritures et de sensibilitĂ©s diverses inspirĂ©es par l’horizon amĂ©ricain, de Ives Ă  Gershwin, de Schulhoff Ă  Stravinsky
 autant de mises en bouches qui exigent une forte caractĂ©risation instrumentale, pour le plat de consistance, sommet de l’inspiration amĂ©ricaine de Dvorak : la Symphonie n°9 du Nouveau Monde.

________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 9 FÉVRIER 2019 à 20h30boutonreservation
DIMANCHE 10 FÉVRIER 2019 à 16h00
ThĂ©Ăątre d’ORLEANS
SALLE TOUCHARD

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
Marius STIEGHORST, direction
Saxophoniste soliste : Vincent DAVID

________________________________________________________________________________________________

Présentation du concert

« À LA CONQUÊTE DE L’OUEST »

CHARLES IVES – The Unanswered Question (La Question sans rĂ©ponse)
Conçue en 1908, rĂ©visĂ©e entre 1930 et 1935, The Unanswered Question suit le travail et les interrogations de Charles Ives concernant la relation des hommes au cosmos. A l’immensitĂ© de l’Univers, en son mystĂšre impĂ©nĂ©trable, Ives inscrit la question du sens de la vie humaine : pourquoi l’ĂȘtre et le nĂ©ant ? Que vaut et oĂč va la destinĂ©e humaine ?

GEORGE GERSHWIN – Lullaby
Originellement pour quatuor Ă  cordes, Lullaby connaĂźt un nouveau souffle dans sa version pour orchestre Ă  cordes. En orchestrateur des mieux inspirĂ©s, Gershwin sait calibrer l’ivresse irrĂ©pressible du blues naissant, occurrence spĂ©cifiquement amĂ©ricaine, selon la subtilitĂ© et l’art de la suggestion propres aux impressionnistes français, Ravel et Debussy qu’il admire particuliĂšrement.

ERWIN SCHULHOFF – Hot-Sonate, pour saxophone alto et orchestre
Schulhoff affirme un tempĂ©rament trĂšs original et personnel dans l’utilisation entre autres du saxophone alto, instrument soliste concertant qui semble imposer face Ă  l’orchestre, le chant dĂ©terminant du jazz, autant dans l’autoritĂ© des rythmes, la sĂ©duction des harmonies, que des effets singuliers produits par la technique propre Ă  l’instrument ainsi mis en avant (glissandi, 
) / VINCENT DAVID, saxophoniste soliste.

IGOR STRAVINSKY – Circus Polka
Ce pourrait ĂȘtre le portrait d’un Ă©lĂ©phant, potache, burlesque, plus caricatural que compatissant pour l’animal : Ă  la demande du chorĂ©graphe George Balanchine pour un numĂ©ro d’élĂ©phants du cirque Barnum, Circus Polka est Ă©laborĂ©e pendant le seconde guerre mondiale en 1942. C’est une page musicale conçue Ă  des fins expressives essentiellement sur un ton caustique, facĂ©tieux dont les pointes sarcastiques sont rĂ©servĂ©es au trio dĂ©lurĂ©, dĂ©jantĂ© en diable : clarinette, cor et trombone.

ANTON DVORAK – Symphonie n°9 en mi mineur, op.95, B178, dite « Du Nouveau Monde » ComposĂ©e en 1893, crĂ©e le 15 dĂ©cembre de la mĂȘme annĂ©e au Carnegie Hall de New York par l’Orchestre philharmonique de New York sous la direction d’Anton Seidl, la 9Ăš Symphonie de Dvorak tĂ©moigne de l’enthousiasme de Dvorak pendant son sĂ©jour aux States.

________________________________________________________________________________________________

RESERVATIONS / INFORMATIONS PRATIQUES
‱ Lieu : Salle Touchard – ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans
‱ Tarifs : Cat.1 : 28/25€ ; Cat. 2 : 25/23/13€
RĂ©servations : ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans : 02 38 62 75 30, du mardi au samedi de 13h Ă  19h, Ă  partir de 14h ou
sur le site HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts
‱ Site Web : www.orchestre-orleans.com

stieghorst marius portrait maestro copyright tonje thoresen classiquenews

 

Portrait du maestro et directeur musical de l’OSO, Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans : MARIUS STIEGHORST (© T. Thoresen)

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLEANS : Ă  la ConquĂȘte de l’Ouest

orleans-orchestre-symphonique-concert-conquete-ouest-marius-stieghorst-annonce-critique-concert-par-classiquenews-infos-actualites-musique-classique-concerts-operas-festivalsORLÉANS, 9 et 10 fĂ©v 2019 : A la conquĂȘte de l’Ouest. Grand concert symphonique Ă  OrlĂ©ans sous la direction du directeur musical de l’Orchestre Symphonique, Marius Stieghorst. Le programme affiche le cap vers le grand ouest, Ă©clectique, Ă©nergisant mais surtout cohĂ©rent. Tout d’abord, mosaĂŻque d’écritures et de sensibilitĂ©s diverses inspirĂ©es par l’horizon amĂ©ricain, de Ives Ă  Gershwin, de Schulhoff Ă  Stravinsky
 autant de mises en bouches qui exigent une forte caractĂ©risation instrumentale, pour le plat de consistance, sommet de l’inspiration amĂ©ricaine de Dvorak : la Symphonie n°9 du Nouveau Monde.

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 9 FÉVRIER 2019 à 20h30boutonreservation
DIMANCHE 10 FÉVRIER 2019 à 16h00
ThĂ©Ăątre d’ORLEANS
SALLE TOUCHARD

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
Marius STIEGHORST, direction
Saxophoniste soliste : Vincent DAVID

________________________________________________________________________________________________

 
 
 

PrĂ©sentation du concert  
 
 
« À LA CONQUÊTE DE L’OUEST »

CHARLES IVES – The Unanswered Question (La Question sans rĂ©ponse)
Conçue en 1908, rĂ©visĂ©e entre 1930 et 1935, The Unanswered Question suit le travail et les interrogations de Charles Ives concernant la relation des hommes au cosmos. A l’immensitĂ© de l’Univers, en son mystĂšre impĂ©nĂ©trable, Ives inscrit la question du sens de la vie humaine : pourquoi l’ĂȘtre et le nĂ©ant ? Que vaut et oĂč va la destinĂ©e humaine ?

 
 
 

GEORGE GERSHWIN – Lullaby
Originellement pour quatuor Ă  cordes, Lullaby connaĂźt un nouveau souffle dans sa version pour orchestre Ă  cordes. En orchestrateur des mieux inspirĂ©s, Gershwin sait calibrer l’ivresse irrĂ©pressible du blues naissant, occurrence spĂ©cifiquement amĂ©ricaine, selon la subtilitĂ© et l’art de la suggestion propres aux impressionnistes français, Ravel et Debussy qu’il admire particuliĂšrement.

 
 
 

ERWIN SCHULHOFF – Hot-Sonate, pour saxophone alto et orchestre
Schulhoff affirme un tempĂ©rament trĂšs original et personnel dans l’utilisation entre autres du saxophone alto, instrument soliste concertant qui semble imposer face Ă  l’orchestre, le chant dĂ©terminant du jazz, autant dans l’autoritĂ© des rythmes, la sĂ©duction des harmonies, que des effets singuliers produits par la technique propre Ă  l’instrument ainsi mis en avant (glissandi, 
) / VINCENT DAVID, saxophoniste soliste.

 
 
 

IGOR STRAVINSKY – Circus Polka
Ce pourrait ĂȘtre le portrait d’un Ă©lĂ©phant, potache, burlesque, plus caricatural que compatissant pour l’animal : Ă  la demande du chorĂ©graphe George Balanchine pour un numĂ©ro d’élĂ©phants du cirque Barnum, Circus Polka est Ă©laborĂ©e pendant le seconde guerre mondiale en 1942. C’est une page musicale conçue Ă  des fins expressives essentiellement sur un ton caustique, facĂ©tieux dont les pointes sarcastiques sont rĂ©servĂ©es au trio dĂ©lurĂ©, dĂ©jantĂ© en diable : clarinette, cor et trombone.

 
 
   
 
 

ANTON DVORAK – Symphonie n°9 en mi mineur, op.95, B178, dite « Du Nouveau Monde » ComposĂ©e en 1893, crĂ©e le 15 dĂ©cembre de la mĂȘme annĂ©e au Carnegie Hall de New York par l’Orchestre philharmonique de New York sous la direction d’Anton Seidl, la 9Ăš Symphonie de Dvorak tĂ©moigne de l’enthousiasme de Dvorak pendant son sĂ©jour aux States.

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

 
 
 

RESERVATIONS / INFORMATIONS PRATIQUES
‱ Lieu : Salle Touchard – ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans
‱ Tarifs : Cat.1 : 28/25€ ; Cat. 2 : 25/23/13€
RĂ©servations : ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans : 02 38 62 75 30, du mardi au samedi de 13h Ă  19h, Ă  partir de 14h ou
sur le site HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts
‱ Site Web : www.orchestre-orleans.com

 
 
 

stieghorst marius portrait maestro copyright tonje thoresen classiquenews

 

Portrait du maestro et directeur musical de l’OSO, Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans : MARIUS STIEGHORST (© T. Thoresen)