Recréation des Pêcheurs de perles de Bizet par le National de Lille et Alexandre Bloch

logo_france_musique_DETOUREFrance Musique, dimanche 18 juin 2017, 20h. BIZET : Les Pêcheurs de perles. Orchestre National de Lille / Alexandre Bloch. Partition d’un compositeur de 25 ans, Les Pêcheurs de perles du jeune Bizet affirme en 1863 une superbe maturité : orchestration raffinée, élégance des mélodies dont des airs devenus mythiques : celui de Nadir (romance), celui de Leïla (Comme autrefois, berceuse avec cor obligé), mais aussi subtilité des choeurs et séquences orchestrales finement caractérisées et contrastées (le duo d’amour entre Nadir et Leïla enchaîne directement sur une nuit d’orage convoquant l’orchestre et le choeur au grand complet). Si l’action se déroule à Ceylan, au sein d’une communauté de pêcheurs adorant Brahma, l’orientalisme de Bizet n’est pa celui de Félicien David et plus tard de Delibes (Lakmé, dont la partition de Bizet se rapproche de façon surprenante). La richesse du coloris orchestral s’incarne par les timbres instrumentaux de l’orchestre européens…  Ici c’est moins la sublime loyauté amoureuse de Leïla (proche ainsi de la tragique Lakmé), créée par un soprano coloratoure, que le personnage tiraillé du baryton Zurga – le chef de la tribu et l’ami de Nadir, qui rejaillit et finit par distinguer nettemnt par son caractère d’abord impérieux, brutal, puis sa jalousie première écartée, noble et compatissant, sacrificiel. Cf. le duo au début du III, où Zurga en présence de Leïla décide d’aider les deux amants éprouvés. Ainsi le jeune Bizet qui trahit ici une maestrià annonçant directement Carmen, ose une fin heureuse pour ses héros éperdus : ils pourront fuir la haine et la violence du peuple grâce à l’ami de Nadir, Zurga, pourtant lui aussi épris de la belle prêtresse…

 

 

bizet-pecheurs-de-perles-a-lille-orchestre-national-de-lille-compte-rendu-par-classiquenews-le-10-mai-2017

 

 

L’Orchestre National de Lille fait valoir une sensibilité étonnante pour un chef d’oeuvre de l’opéra romantique français. Tandis que les chanteurs incarnent la crême du chant français actuel : Julie Fuchs (Leïla), Cyril Dubois (Nadir) et Florian Sempey (Zurga). Les Cris de Paris, relèvent les défis multiples d’une partition qui sollicite le choeur en permanence pour installer climats et atmosphères dramatiques et orientalistes.

 

 

 

LIRE aussi notre compte rendu critique complet des Pêcheurs de perles de Bizet par L’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch, le 10 mai 2017 au Nouveau Siècle de Lille

 

 

VIDEO 1 : voir notre reportage vidéo exclusif réalisé à Lille, pendant l’enregistrement et les répétitions au Nouveau Siècle, les 9 et 10 mai 2017 - volet 1 : la version choisie, le travail du chef et de l’Orchestre, …

 

 

VIDEO 2 : voir notre reportage vidéo exclusif réalisé à Lille, pendant l’enregistrement et les répétitions au Nouveau Siècle, les 9 et 10 mai 2017 - volet 2 : les 2 temps forts de la partition (fin du II : l’orage après le duo amoureux / le début du III : le duo Leïla implorant Zurga qui s’adoucit et la sauvera avec Nadir… Entretien avec Julie Fuchs, Cyrille Dubois, Florian Sempey…

 

 

 

___________

 

 

 

Enregistré le 12 mai 2017 au Théâtre des Champs-Elysées en version de concert, ces Pêcheurs de perles de Bizet

 

 

 

Comments are closed.