Poitiers, TAP Théâtre Auditorium de Poitiers. Saison 2014-2015

TAP_POITIERS_nuit_2-CUBES-JAUNES_575Poitiers, TAP. Saison 2014-2015. 5 concerts événements… Pour sa nouvelle saison 2014-2015, le TAP Théâtre Auditorium de Poitiers nous promet de nouvelles échappées belles en… Asie. Au total un passionnant périple en 15 stations… avec pour commencer, en 2014, les 5 concerts événements à Poitiers à ne pas manquer d’ici décembre 2014. La nouvelle saison s’est ouverte avec un splendide concert lyrique et symphonique accordant la voix de la mezzo suédoise Ann Hallenberg et l’Orchestre des Champs Elysées sous la direction de Philippe Herreweghe dans les déchirants et pudiques Kindertotenlieder – chant pour les enfants morts- de Gustav Mahler (25 septembre dernier).

 

 

encarttapEn octobre 2014, place le 11 octobre à l’âme du Japon grâce au Quatuor Diotima qui « ouvre » ainsi la saison asiatique du TAP. Histoire ainsi d’accorder le jaune de l’habillage extérieur du bâtiment, aux couleurs impériales … chinoises. Une première étape prometteuse qui permet en première partie de concert, la découverte des instruments traditionnels japonais : le koto, cithare sur table ; le shô, orgue à bouche ; le shakuhashi, flûte en bambou (avec restauration japonaise à l’entracte). En seconde partie : Quatuor de Debussy par les Diotima (Debussy fut bien le plus orientalisant des musiciens modernes) mis en regard avec plusieurs oeuvres du compositeur japonais Toshio Hosokawa (durée : 1h15). En parallèle, réalisation d’une composition florale par un maître d’Ikebana. Aucun doute c’est à une soirée 100% japonisante que nous convie le TAP. Infos, réservations

 

 

encarttapEn novembre, 3 concerts sont à l’affiche : Le 12 novembre, découverte du conte musical ou farce chantée pour le jeune public (et les parents), avec marionnettes délirantes enchantées : « Courte longue vie au grand petit roi » par l’ensemble Ars Nova, Le Carrosse d’or et les marionnettes (à taille humaine) de Neville Tranter : un roi maître chanteur cultive la mauvaise foi pour assujettir son peuple et son entourage. Lui, c’est la tête ; son manipulateur, le bras. Tout le monde doit chanter, que ça lui chante ou pas ! Qui manipule qui ? Durée : 50 mn, musique d’Alexandros Markeas. Infos, réservations

 

 

encarttapLe 16 novembre, délices symphoniques à la fièvre dansante dans un programme Rachmaninov / Dvořák / Marquez par l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine sous la direction de la chef d’orchestre mexicaine Alondra de la Parra. Passion et murmures des Danses slaves de Dvorak (fortement inspiré par celles de son ami Brahms), puis pianisme rayonnant, mystique, sensuel de la russe Natasha Paremski dans le Concerto pour piano n°3 de Rachmaninov. Enfin, transe rythmique et danses endiablées de Danzón d’Arturo Marquez qui combine rythmes mexicains et cubains. Infos, réservations

 

 

encarttapEnfin, le 25 novembre 2014, l’Orchestre en résidence Poitou-Charentes joue 3 grands romantiques germaniques: la fougue révolutionnaire et visionnaire de Beethoven (Symphonie n°7), le feu facétieux dramatique de Mendelssohn (musique de scène pour Songe d’une nuit d’été, entre vitalité inquiète et enchantement crépusculaires), la passion et l’optimisme de Schumann (Concerto pour violoncelle. Soliste : Marc Coppey). Bain symphonique et romantique pour ce dernier concert du mois de novembre. Créée en 1813, la Symphonie n°7 de Beethoven accorde énergie et lumière et comptait pour sa création, Beethoven à la direction, mais aussi parmi les instrumentistes : Meyerbeer, Salieri, Hummel et Spohr ! Durée : 1h45, entracte compris. Infos, réservations

 

 

encarttapChants pour nos soldats… En décembre 2014, le TAP Poitiers accueille un spectacle plus grave et sensible « Au pays où se fait la guerre » … Musique, mémoire…. et chant. Pour commémorer le centenaire de la première guerre 1914-1918 et aussi les batailles de 1870, la mezzo soprano Isabelle Druet (qui fut en 2013 une somptueuse Clorinde dans l’opéra de Campra à l’Opéra royal de Versailles : Tancrède) dédie son chant coloré et chaud, son souci du verbe querelleur, séducteur, provocateur aux partitions de compositeurs profondément touchés par la guerre. Chant parodique, prière pudique, narration épique et tragique, la chanteuse passe par de nombreuses facettes et rend hommage aux vies sacrifiées, aux talents inspirés. Reste au public d’être comme nous, touché. Parmi les mélodies choisies : Le Départ, Au front, La Mort, En Paradis … Dimanche 14 décembre 2014 à 17h (durée : 1h15). Isabelle Druet / Quatuor Giardini. Avec Isabelle Druet, mezzo-soprano. Quatuor Giardini. œuvres de Mel Bonis, Jacques Offenbach, Cécile Chaminade, Gabriel Fauré, Gaetano Donizetti, Benjamin Godard, Henri Duparc, Claude Debussy, Reynaldo Hahn, Nadia Boulanger, Théodore Dubois… Infos, réservations

 

 

 

 

Consulter sur le site du TAP Poitiers, tous les concerts de musique classique et contemporaine

Page d’accueil du TAP Poitiers saison 2014 – 2015

Et bientôt à suivre ici,  les 10 autres concerts programmés de janvier à juin 2015 …

 

 

Comments are closed.