Philippe Jaroussky chante Bach & Telemann

arte_logo_2013TĂ©lĂ©, ARTE. Dimanche 9 avril 2017, 12h30. Philippe Jaroussky chante Bach & Telemann. Fin 2016, le contre tĂ©nor français s’attaque Ă  JS Bach et Telemann dont 2017 marque le 250Ăšme anniversaire de la mort. Une curiositĂ© opportune qui cĂ©lĂšbre Ă©videmment le gĂ©nie baroque de Hambourg, gĂ©nie baroque contemporain de Jean-SĂ©bastien
 Audacieux, en quĂȘte de nouvelles expĂ©riences adaptĂ©es Ă  sa voix de sopraniste, Philippe Jaroussky s’est rĂ©cemment dĂ©diĂ© Ă  l’enregistrement de cantates de Bach et de Telemann avec la coopĂ©ration de l’Orchestre baroque de Fribourg. Le chanteur s’est exercĂ© puis perfectionnĂ© Ă  l’allemand. ARTE a suivi l’apprenti lors de l’enregistrement de l’album concernĂ©.

jaroussky philippe chante bach et telemann classiquenewsMais il a aussi dĂ©fendu les deux compositeurs lors d’un rĂ©cital parisien au TCE en dĂ©cembre 2016 (avec les instrumentistes du Concert de la loge crĂ©Ă© par le violoniste Julien Chauvin, jouant tous debout). FrĂȘle parfois nasalisĂ©e, aux aigus de moins en moins sĂ»rs, l’interprĂšte a mĂȘme rĂ©cemment dĂ©montrĂ© de nouvelles limites, dans son rĂ©cent recueil dĂ©diĂ© au mythe d’OrphĂ©e (La storia d’Orfeo, 1 cd ERATO). S’il sait velouter son medium, entre angĂ©lisme et recueillement, son art vocal se cantonne Ă  une tessiture de plus en plus resserrĂ©e qui affleure la monotonie expressive : tout est dĂ©sincarnĂ©, approchĂ© de la mĂȘme façon quel que soit le rĂ©pertoire et l’enjeu dramatique (sa prestation dans Teodora de Haendel au TCE fut plus que dĂ©cevante car le chanteur, vocalement amoindri, faisait pĂąle figure sur scĂšne comme piĂštre acteur). Triste constat d’une voix qui n’a plus le brillant, ni l’intensitĂ©, comme l’ampleur de ses dĂ©buts. MĂȘme si l’on aime son timbre, force est de constater les limites d’une voix prĂ©maturĂ©ment amoindrie, usĂ©e dans des aigus aigres et dĂ©sormais tendus, autrefois si triomphants. Ce documentaire qui accompagne le chanteur pendant les sessions d’enregistrements va-t-il nous dĂ©dire ? A suivre.

Comments are closed.