L’année Telemann 2017


Telemann georg philipp telemannL’ANNEE TELEMANN 2017
. Pour 2017, plusieurs villes allemandes forment réseau pour  célébrer l’anniversaire du compositeur baroque Telemann (1681 – 1767). De son vivant, Telemann était le plus célèbre des musiciens vivants. Le 25 juin 2017 marquera le 250ème anniversaire de sa mort. Telemann est non seulement plus connu que Jean-Sébastien Bach au XVIIIè, mais il égale le Cantor de Leipzig par la qualité de son écriture et une pensée musicale aussi universelle que son contemporain. Aussi poétique que Haendel, même s’il n’écrivit pas autant d’opéras que le Saxon. Nonobstant, le catalogue de Telemann est très vaste, éclectique, divers, car le compositeur a traité tous les genres, cherchant pour chacun a repousser les limites du cadre habituel. Personnalité appréciée, volontiers convivial, Telemann entretient un réseau de relations et d’amitiés enviables dont le nombre de villes germaniques partenaires de son anniversaire en 2017, témoigne. Les cités-étapes collaborent à la célébration en proposant de nombreuses manifestations  qui croisent aussi l’anniversaire Telemann et les festivités autour du 500ème anniversaire de la Réforme protestante : Telemann régna en maître incontesté sur la musique liturgique protestante comme aucun autre. LIRE notre portrait de Telemann (dossier spécial Telemann). 

Une dizaine de villes déjà engagées pour les célébrations Telemann 2017 dont Paris : Magdebourg, Clausthal-Zellerfeld, Hildesheim, Leipzig, Żary et Pszczyna (Pologne), Eisenach, Francfort-sur-le-Main mais aussi Hambourg et Paris sont les villes étapes des célébrations Telemann 2017. Chaque ville a influencé le développement artistique de Telemann, contribuant à sa renommée européenne dès son vivant :  pour beaucoup d’entre elles, le musicien – organisateur de concerts avisé, efficace-, a permis que se développe ou se maintienne une forte activité musicale.

MISSIONS, OBJECTIFS. A l’occasion du 250ème anniversaire de la mort de Telemann en 2017, la mise en réseau des villes Telemann est un symbole fort de l’hommage commun rendu à ce compositeur par des concerts, des expositions, des présentations, des colloques et d’autres manifestations variées. Affichant le label officiel « Telemann 2017 », chaque ville et chaque initiateur entend ainsi souligner la très forte activité du compositeur baroque qui par son œuvre et son influence, appartient à la mémoire culturelle européenne, à l’égal d’un Rameau (fêté en 2014), Haendel, ou Jean-Sébastien Bach. Le style de chacun d’eux exprimant pourtant une singularité personnelle en liaison avec ses goûts, sa sensibilité, son expérience, incarne aussi une pensée musicale qui s’inscrit dans le paysage européen dès le XVIIIè, étendard d’une communauté artistique qui dépasse aussi les frontières.

Génie baroque oublié : TelemannIMPORTANCE D’UNE OEUVRE EUROPEENNE à l’époque des LUMIERES. Georg Philipp Telemann compte parmi les personnalités musicales influentes de l’époque baroque et des Lumières. Le Director musices de la ville d’Hambourg maîtrisait tous les styles (italiens, français…) et dans tous genres musicaux de son temps. Ses œuvres, véritables synthèses musicales en son temps, furent des modèles pour plusieurs générations de musiciens. Personnalité européenne vénérée, Telemann connaît une renommée internationale que Jean-Sébastien ne connut jamais de son vivant ; les oeuvres de Telemann sont diffusées de Scandinavie en Italie et de Russie jusqu’en Espagne. Il est le premier compositeur allemand ovationné par le public parisien. Or cette fécondité du génie a paru suspecte au XIXè : trop abondante, son œuvre doit être nécessairement décorative , en rien creuse ni poétique. C’est mal connaître l’oeuvre léguée par Telemann et l’année 2017 devrait être l’occasion de réévaluer une écriture parmi les plus raffinées et subtiles qui soient au XVIIIè. Romain Rolland, le premier défenseur et biographe du musicien, l’avait bien compris. L’écriture et la pensée de Telemann, vont plus loin que l’oeuvre de Haendel, Rameau, JS Bach, accompagnant l’évolution esthétique de la musique en Europe, du Baroque tardif à l’esprit galant déjà préclassique, vers Haydn et Mozart. Telemann est ce jalon essentiel qui réalise le passage vers l’émergence de la modernité postbaroque.
telemann-vignette-ovale-portrait-telemann-2017TELEMANN ET LUTHER… Telemann a écrit dans tous les genres : en particulier de nombreuses cantates qui incluent des Lieder ou des textes de Luther, permettant aussi de célébrer en 2017, le 500ème anniversaire de la Réforme protestante. Cette situation favorisera l’émergence d’échanges intenses sur le thème « musique et Réforme ». Ambassadeurs officiels de l’année Telemann, les musiciens Dorothee Oberlinger et Reinhard Goebel défendront particulièrement le rayonnement et la connaissance du style de Telemann pendant 2017…

 

 

 

 

__________________

logo-telemann-2017 classiquenews dossier portrait telemann 2017SITE INTERNET de référence. Pendant toute l’année 2017, de nombreux événements rythmeront le jubilé Telemann. Retrouvez toutes les manifestations sur le site officiel www.telemann2017.de. Offres touristiques, concerts, sites et lieux concernés permettent d’organiser son prochain séjour en Allemagne à l’occasion de l’année Telemann 2017.

En collaboration avec le Zentrum für Telemann-Pflege und ‑Forschung (Centre de recherche et de conservation de l’œuvre de Telemann), le site Telemann 2017 offre aussi un fond documentaire important voire essentiel pour se familiariser avec la personnalité et l’oeuvre de Telemann.

 

 

 

DISCOGRAPHIE TELEMANN 2016 – 2017

Retrouvez ici la sélection des meilleurs enregistrements dédiés à Telemann, rééditions légendaires (comme celle réalisées par Goebel…), ou nouveautés d’une absolue et dépoussiérante fraîcheur…

telemann theatre musical les masques olivier fortin ouverture don quixoote burlesque review cd critique cd classiquenews CLIC de novembre 2016 AJ0256CD, événement. Compte rendu critique. Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Le théâtre musical de Telemann. Les Masques. Olivier Fortin, direction (1 cd Alpha). En préambule à l’année Telemann (LIRE notre dossier spécial Telemann : 2017, 250 ans de la mort de Telemann), voici un excellent disque qui révèle le raffinement dramatique du compositeur baroque, et simultanément le geste toute sensualité, souplesse, élégance de superbe instrumentistes sur boyaux d’époque, l’Ensemble Masques, réunis autour du claveciniste Olivier Fortin. Rien ne laisse supposer cette peinture flamboyante des passions de l’âme qui s’offre à nous ici, dans une intensité réfléchie, juste, filigranée, d’une fulgurante d’intonation… réellement éblouissante : le son des Masques est remarquable de grâce naturelle, d’expressivité nuancé, de pudeur onirique. Le verre de mousseux, les scones tranchés qui paraissent sur la couverture de ce disque exceptionnel (Nature morte du XVIIè… français ou hollandais? voire flamand car ce verre pourrait bien-être de bière?), traduisent par leur austérité savante, et a contrario de la sévérité générale de la peinture, les splendeurs orfèvrées d’un collectif qui maîtrise admirablement l’art de la conversation instrumentale, où les seules cordes sollicitées produisent des effets saisissants. LIRE notre critique complète du Théâtre de Telemann par Les Masques / Olivier Fortin / CLIC de CLASSIQUENEWS de novembre 2016.

 

telemann gerog philipp telemann a portrait.jpgricercarric375CD, coffret, critique. GEORG PHILIPP TELEMANN (1681 – 1767). A Portrait (8 cd Ricercar). Pour l’année 2017, celle qui marque le 250è anniversaire de la mort du compositeur, phénix d’Hambourg, Ricercar réédite nombre de ses archives légendaires pour composer un premier coffret des plus réjouissants, démontrant cette excellence musicale dont Telemann est l’insigne garant, opérant avec tact, style, élégance, dans tous les genres connus à son époque ; vrai arbitre du bon goût et génie assuré dans la musique de chambre, concertante, lyrique, sacrée… Les enregistrements regroupés s’étalent sur 30 années d’interprétation et de recherche continue, soit de 1983 à 2013. L’acuité participative, la forte caractérisation individuelle étant les clés d’une écriture qui allie comme peu virtuosité, invention mélodique et profondeur. Parassent donc ici les ensembles Ricercar consort (dont en 1983, Philippe Pierlot et Mark Minkowski…), La Pastorella, Lingua Franca, Eolus, Syntagma Amici, et les solistes Greta de Reyghere, James Bowman et Henri Ledroit, Guy de Mey, Max Van Egmont… CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2017