OPÉRA DE TOURS, nouvelle saison 2017 – 2018

opera de toursOPERA DE TOURS – SAISON LYRIQUE 2017 – 2018. Après une première saison lyrique remarquablement équilibrée l’an passé, où en particulier avait marqué deux productions phares : Lakmé de Delibes (janvier 2017, grand reportage vidéo), joyau de l’opéra romantique français et, Rusalka de Dvorak (mai 2017), dans une production inédite en France, Benjamin Pionnier poursuit son offre opératique en conciliant défrichement, répertoire, éclectisme des styles. Soucieux d’élargir l’audience, de croiser et de séduire les publics, le directeur de l’Opéra de Tours qui est aussi un chef d’une éloquence déjà remarquée, propose en écho aux opéras programmés, plusieurs événements en résonance, avec les instituions partenaires, sises à Tours : la Cinémathèque, le CRR Francis Poulenc, le Musée des Beaux-Arts, le Théâtre Olympia, … autant de « complicités » culturelles qui ont l’intelligence d’offrir à présent aux Tourangeaux tout un cycle de programmes multiples sur une même thématique.

 

 

tours-opera-opera-de-tours-582

 

 

pionnier-benjamin-directeur-opera-de-tours-grand-entretien-saison-2016-2017-582Au total 6 productions sont à l’affiche de la nouvelle saison 2017 – 2018 de l’Opéra de Tours : promesse d’un travail qui se poursuit avec le directeur maison et chef d’orchestre : Benjamin Pionnier ( qui dirige ainsi 3 production sur les 6), et rencontres avec 3 chefs invités (Alpesh Chauhan, Samuel Jan, Vladislav Karklin). Débuts verdiens avec Rigoletto, fin d’année et fêtes de Noël dans l’ivresse élégantissime de Loewe, la nouvelle saison allie oeuvres du répertoire et joyaux méconnus, ainsi cette nouvelle production de Philémon et Baucis de Gounod en février 2018 (ouvrage créé en 1860 d’après La Fontaine, recréation pour l’année Gounod 2018), et en fin de cycle lyrique, le couplage prometteur Mozart et Salieri de Rimski-Korsakov (1898) et Iolanta de Tchaikovski (1892), sous la direction de Vladislav Karklin ; sans omettre au titre des rendez-vous très attendus, la nouvelle production, désormais événement de la nouvelle saison : A Midsummer Night’s Dream de Benjamin Britten, les 13, 15, 17 avril 2017, sous la direction de Benjamin Pionnier et mis en scène de Jacques Vincey.

 

 

 

verdi_582_face_portrait_boldini1- D’après Victor Hugo (Le Roi s’amuse), RIGOLETTO de Verdi, sommet lyrique et tragique, fantastique et cynique qui appartient à la trilogie des chefs d’oeuvres verdiens des années 1850 : Le Trouvère, Rigoletto, La Traviata. Ce réalisme dramatique qui dévoile la vérité des coeurs est au centre d’un opéra où brille surtout, au sein d’une cour polluée, corrompue et toxique, l’amour d’un père (Rigoletto) pour sa fille (Gilda). Après avoir ri de tous et des courtisans ridicules, pour plaire au Duc de Milan, le nain bouffon Rigoletto est à son tour raillé par le destin, un destin sévère qui lui fait commettre l’irréparable et l’amène à vivre l’impensable, la propre mort par assassinat de sa chair… En inaugurant la nouvelle saison lyrique à Tours, ce Rigoletto mis en scène par François de Carpentries tient l’affiche 3 dates d’OCTOBRE 2017 : les 6, 8 et 10 octobre 2017.

 

 

 

2- Pour le fêtes de fin d’année, rien de tel que la légèreté faite élégance et style, raffinement et séduction mélodique… de la comédie musicale My fair lady de Frederick LOEWE, créée à Broadway le 15 mars 1956 (d’après la pièce de Bernard Shaw, Pygmalion). A Broadway pétille une effervescence musicale qui semble renouveler la grâce de l’opérette viennoise à l’époque de Johann Strauss. Benjamin Pionnier dirige l’Orchestre maison (Orchestre symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours – OSRCVLT). Ou l’ascension d’une pauvresse issue des bas fonds de Covent Garden, … jusqu’aux salons de la haute société londonienne… Avec Fabienne Conrad, Jean-Louis Pichon dans les rôles d’Eliza (Doolittle) et Henry Higgins… Mise en scène de Paul-Emile Fourny (désormais familier à Tours). 5 représentations : les 26,27,29,30 et 31 décembre 2017

 

 

 

GOUNOD charles-gounod-23- En 2018, pour marquer les débuts de l’année Charles GOUNOD (le 17 juin 2018 marquera le centenaire de sa naissance à Paris), l’inventeur avec Ambroise THOMAS de notre premier grand opéra romantique, Benjamin Pionnier dirige pour 3 séances en février, le peu connu Philémon et Baucis, créé en février 1860 au Théâtre Lyrique à Paris. Avec Norma Nahoum (Baucis) et Sébastien Droy (Philémon), sans omettre le Jupiter d’Alexandre Duhamel. Il y est question de confort et de matérialité améliorée : les vieillards Philémon et Baucis savent accueillir Jupiter qui en retour pour les remercier, leur destine jeunesse, beauté, palais. En sont-ils pour autant plus heureux ? Leçon de sagesse, démonstration d’humilité. Un opéra comique en 3 actes d’une saveur raffinée, philosophique. Recréation attendue les 16, 18 et 20 février 2018. Nouvelle production.

 

 

 

DONIZETTI_Gaetano_Donizetti_14- Temple du bel canto, l’Opéra de Tours va le prouver encore avec le melodramma giocoso, d’une finesse expressive que beaucoup omettent de servir idéalement : L’ELISIR D’AMORE de Gaetano Donizetti, véritable comédie amoureuse et facétieuse créée à Milan en mai 1832. Avant de composer les vertiges tragiques de Lucia di Lammermoor (1835), Donizetti redouble d’intelligence dans une trame dramatique qui favorise les faux semblants, et un trio palpitant : les deux amoureux qui n’avouent pas leur désir : Adina et Nemorino, surtout le mage manipulateur, – coquin cocasse délirant révélateur, Dulcamara. 3 dates : les 16, 18 et 20 mars 2018, sous la direction de Samuel Jean (Adriano Sinivia, mise en scène).

 

 

 

benjamin_britten_vieux5- Après Philémon et Baucis de Gounod, révélé en février, voici une nouvelle production dirigée par Benjamin Pionnier : A Midsummer Night’s Dream, d’après Shakespeare, composé sublimé par Benjamin Britten, créé pour son festival d’Aldeburgh, en juin 1960. Plus de 50 ans après sa conception, la beauté onirique et fantastique de l’opéra n’a pas pris une ride tant sa séduction vocale et orchestrale reste vivace et prenante. Le nouveau spectacle en 3 actes, confrontant les armées de la reine Tytania contre celle du Roi Oberon, nous parle du mystère et du miracle de l’amour. Dans la forêt enchantée, se croisent, se défont, se reforment les couples au début éprouvés, dissociés, affrontés… Ici règne la divine action de l’illusion, exutoire, rituel, métamorphose, révélation. Production événement, les 13, 15 et 17 avril 2018.

 

 

 

tchaikovsky piotr illytch6- Le dernier programme lyrique de la saison lyrique à TOURS n’est pas le moins intéressant, bien au contraire : il associe deux ouvrages aussi courts (un seul acte) qu’intenses, sur une thématique passionnante. MOZART et SALIERI de Rimski-Korsakov est créé à Moscou en décembre 1898 et d’après Pouchkine, évoque l’assassinat supposé de Mozart par son rival jaloux Salieri. C’est surtout à travers le crime supposé, l’insolence du génie incarné : Mozart la grâce contre Salieri le laborieux. Puis, le dernier opus lyrique de Tchaikovsky, Iolanta, créé à Saint-Pétersbourg en 1892, évoque comment symboliquement une jeune femme s’émancipe du joug paternel. D’après La fille du Roi René de Hertz, Iolanta passe de l’incarcération aveugle à la libération éblouissante, soulignant les vertus du courage contre l’ignorance et le déni collectif. Dernièrement, c’est la diva Anna Netrebko qui a sublimé l’un des personnages féminins écrits par Tchaikovski parmi les plus exceptionnellement troublants. Sur la scène tourangelle, c’est Maria Bochmanova qui incarnera la métamorphose de la princesse française, guidée par l’ami médecin, mentor de substitution pour sa libération finale : Ibn-Hakia (Aram Ohanian). La production accueillie à l’Opéra de Tours, provenant de Biel Solothurn, est demeurée inédite en France. 3 dates événements : les 25, 27 et 29 mai 2018. C’est donc là aussi, un autre temps forts de la saison lyrique à Tours.

 

 

 

——————–

INFOS & RÉSERVATIONS
Toutes les infos et les modalités de réservations sur le site de l’Opéra de TOURS, saison 2017 – 2018

Grand Théâtre de Tours, 34, rue de la Scellerie – 37000 TOURS
Téléphone : 02.47.60.20.00

tours-vignette-saison-17-18Billetterie, ouverte du mardi au samedi,
10h30-13h / 14h-17h45
Téléphone : 02.47.60.20.20
theatre-billetterie@ville-tours.fr

 

 

Comments are closed.