Olivier Lexa: Venise, L’éveil du Baroque. Itinéraire musical de Monteverdi à Vivaldi. Editions Karéline.

Livre, guide, essai
Venise, l’éveil du baroque

En quelques 190 pages de textes argumentés, un véritable connaisseur de la Venise Baroque et musicienne dévoile ici ses itinéraires. De Monteverdi à Vivaldi, soit pendant les 2 siècles baroques où Venise invente l’opéra public, la cantate, la sonate et cet esthétisme sensuel polychoral fascinant depuis la chapelle du Doge, la Basilique San Marco sur la Piazza, voici pas à pas, les lieux historiques qui ont participé à l’essor musical de la cité lagunaire. Aux XVIIè et XVIIIè, alors que le déclin économique et colonial est confirmé, que les peintres ont légué un âge d’or insurpassé au XVIè, Venise connaît un regain de prestige et de rayonnement européen grâce à la vitalité de ses fondations musicales, hospices dédiés à l’éducation des jeunes filles musiciennes, théâtres lyriques, salles de concerts dévolus à la délectation des mélomanes de plus en plus nombreux…
En intitulant son livre “Venise, L’éveil du baroque”, Olivier Lexa, directeur artistique du VCBM (Venitian Centre for Baroque Music, inauguré à l’été 2011) recompose les ferments d’un phénomène artistique parmi les plus fascinante de l’histoire des arts.

Deux types d’itinéraires sont proposés: le profane et le sacré. Dans la première sphère, paraissent les théâtres d’opéra (pas moins de 11 sont ainsi référencés avec présentation des oeuvres et des compositeurs familiers pour chacun); case, palazzetti et palazzi, casini et ridotti, ambassades, mais aussi rues et canaux où rayonne un genre populaire appelé à un immense retentissement, la barcarolle… Du monde sacré relève l’activité des basiliques et des églises, des couvents, monastères et synagogues. Enfin entre profane et sacré, les Quatre Ospedali comme les Scuole et Fonteghi complètent un très riche paysage urbain et musicien tout à la fois.
Où vous perdre à Venise sans manquer les lieux où le Baroque s’est développé? Comment comprendre l’activité locale de Monteverdi, Vivaldi, Cavalli, Marcello, Goldoni, Apostolo Zeno, … et tant d’autres dont Cimarosa, les Gabrieli, Sartorio, Pallavicino ou Rovetta…
Plume vive, documentée, qui appelle immédiatement à une exploration in loco. Lecture incontournable.

Olivier Lexa: Venise, L’éveil du Baroque. Itinéraire musical de Monteverdi à Vivaldi. Editions Karéline. 220 pages. ISBN: 978 2 35748 080 3. 24 euros (prix indicatif).

Comments are closed.