MUSIQUE & MÉMOIRE 2020 : VIVANT !

festival musique et mémoire vosges du sud classiquenews annonce concert critique présentation festivalFestival Musique & Mémoire 2020 : 29 juil – 2 août 2020. «MUSIQUE-ET-MEMOIRE-2020-ete-VIVANT-annonce-critique-classiquenews Musique et Mémoire vivant ! » : le premier festival estival dans les Vosges du Sud, au Pays des Mille étangs, se réinvente, covid oblige; il démontre même un formidable élan de renouvellement, heureux de proposer cet été malgré la pandémie et les mesures sanitaires toujours en vigueur, un cycle de concerts particulièrement prometteur. Au total, entre le 29 juillet et le 2 août prochains, 7 concerts à vivre et à partager dans les Vosges du Sud où les familiers du Festival et tous les mélomanes retrouveront ce qui fait la séduction de Musique & Mémoire, la sûreté du geste, l’intensité des programmes, l’engagement des interprètes… dont beaucoup sont devenus des figures emblématiques. Attention nombre limité de places ! Réservations hautement conseillées dès à présent.

 

 

 

 VOSGES DU SUD : 26è Festival Musique & Mémoire (19 juil - 4 août 2019)

 

________________________________________________________________________________________________

 

Programme des 7 concerts 

 

1
Mercredi 29 juillet 202, 21h
Saint-Barthélemy, église

Fête champêtre
Marin Marais, François Couperin, Robert de Visée, Louis de Caix d’Hervelois
La Rêveuse
Florence Bolton, viole de gambe
Benjamin Perrot, théorbe

 

 

2
Jeudi 30 juillet, 21 h
Belfort, temple Saint-Jean

Les Maîtres du Nord
Heinrich Scheidemann, Michael Praetorius, Georg Boehm, Dietrich Buxtehude
Jean-Charles Ablitzer, orgue

 

 

3
Vendredi 31 juillet, 21 h
Lure, parc botanique de l’abbaye (rue Parmentier)

Inventions à 2 voix
Johann Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann, Karl Friedrich Abel
Myriam Rignol, viole de gambe
Yoko Kawakubo, violon

Apporter une chaise pliante, une chilienne ou un transat
Repli à l’auditorium en cas d’intempéries (29 rue Albert Mathiez)

 

4
Samedi 1er août, 15 h
Faucogney, église Saint-Georges
Le Délire des lyres
Quatuor à deux
Musiques de Honoré d’Ambruys, Joseph Chabanceau de la Barre, Gabriel Bataille, Bellerofonte Castaldi, Sigismundo d’India, Girolamo Frescobaldi, Charles Hurel, Michel Lambert, Sébastien Le Camus, Carlo Milanuzzi.
Textes de Madeleine de Scudéry et d’autres auteurs
Faenza
Marco Horvat, chant, théorbe, lira, guitare baroque
Francisco Mañalich, chant, basse de viole, guitare baroque

 

 

 

5
Samedi 1er août, 18 h
Servance, église Notre-Dame de l’Assomption
Les Barricades Mystérieuses
François Couperin et ses contemporains
Julien Wolfs, clavecin

 

 

 

6
Dimanche 2 août, 11 h
Fougerolles, écomusée du pays de la cerise
Suites à ma manière
Johann Joseph Vilsmaÿr, Johann Georg Pisendel, Johann-Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann
Alice Julien-Laferrière, violon

 

 

7
Dimanche 2 août, 17 h
Luxeuil-les-Bains, basilique Saint-Pierre
Aux Racines de Bach
Dietrich Buxtehude, Philipp Heinrich Erlebach, Johann Krieger, Johann Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann
Ensemble Les Timbres
Yoko Kawakubo, violon
Myriam Rignol, viole de gambe
Julien Wolfs, clavecin

________________________________________________________________________________________________

Nombre de places limité, priorité aux adhérents de l’association Musique et Mémoire, réservation obligatoire au 06 40 87 41 39, festival@musetmemoire.com

Port du masque et désinfection des mains obligatoires
Accès aux lieux et placement conformes aux règles sanitaires en vigueur
Tarif par concert : 15 €, 10 € adhérents Musique et Mémoire (et Amis de l’Orgue de et de la Musique de Belfort, mercredi 30 juillet), gratuit pour les – de 16 ans

TOUTES les infos sur le site du Festival :
www.musetmemoire.com

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

ENTRETIEN avec FABRICE CREUX

 

creux-fabrice-musique-et-memoire-festival-Fabrice-Creux,-directeur-artistiqueMUSIQUE & MÉMOIRE 2020. Entretien avec Fabrice Creux, directeur du festival MUSIQUE & MÉMOIRE. Le dernier week end de juillet, aura bien lieu dans les Vosges du Sud, – du 29 juillet au 2 août 2020, un cycle événement en 7 concerts, nouvelle forme d’un festival « vivant », ainsi réinventé, malgré le contexte sanitaire imposé depuis la pandémie de la covid 19. Nouvelles formes, répertoire réinvesti, lieux emblématiques et inédits, l’été 2020 est un défi pour se réinventer et reprendre le dialogue entre acteurs culturels, publics, et artistes.
________________________________________________________________________________________________

CNC : Vous avez choisi de maintenir une programmation cet été. Quelles valeurs et quelles formes porte cette édition spéciale ?

FABRICE CREUX : C’est de toute évidence une proposition différente, une voie nouvelle à explorer. Les festivaliers pourront découvrir un répertoire de solistes qui proposent de réécouter les fondamentaux de la période baroque : Couperin, JS Bach… Le cycle met l’accent sur l’intimisme et le haut niveau artistique des interprètes invités. Il était essentiel pour nous de tisser et resserrer les liens entre les artistes et notre public ; de poursuivre notre recherche et l’exploration des oeuvres et des styles. Ce dialogue de l’intime permet tout cela.

 

 

 

CNC : parlez nous des lieux investis et des artistes qui s’y produiront.

musique et memoire vosges du sud classiquenewsFC : Les règles sanitaires nous imposent un cadre strict. L’accueil du public se fait dans des proportions moyennes et maîtrisées. Pensez que dans la basilique Saint-Pierre de Luxeuil où nous pouvions accueillir 500 personnes, seulement 150 personnes pourront y venir cet été. L’accent est donc mis par nécessité sur les petites formules. Outre la Basilique saint-Pierre, les festivaliers retrouveront des sites devenus emblématiques du festival : le Temple Saint-Jean de Belfort, l’églises Saint-Georges de Faucogney… mais aussi des lieux inédits comme à Lure, le parc botanique de l’Abbaye qui est un écrin champêtre en phase avec l’esprit de notre festival. Côté artistes, nous nous réjouissons de retrouver Les Timbres, ensemble associé dont la coopération nous semble toujours aussi évidente ; d’autant que le trio jouera Buxtehude, compositeur qui est le sujet de leur prochain cd à paraître ; songez que Jean-Charles Ablitzer, interprète familier du Festival lui aussi, jouera ainsi sa premier récital en tant que soliste, dans un répertoire qui condense ses compositeurs fétiches ; le cas de La Rêveuse est identique ; c’est un ensemble qui réalise avec Musique & Mémoire, un long compagnonnage, riche en découvertes. Dans la programmation initiale de cet été, j’avais invité Faenza et Marco Horvat pour ouvrir l’édition 2020 ; il me semblait naturel de maintenir sa présence dans un programme inédit accordant textes et musique du XVIIè siècle.

 

 

 

CNC : En quoi la période inédite que nous avons vécu depuis mi mars, a-t-elle fait évoluer votre conception du métier, des pratiques culturelles ?

FC : Après avoir décider d’annuler le festival 2020 à la mi avril, nous avons pris conscience qu’il fallait réagir à cette situation unique qui a mis sous cloche la culture vivante. Le besoin d’être présent et de prendre la parole d’une manière différente s’est affirmé. Les acteurs culturels ne sont pas plus contraints que les cafetiers ou les restaurateurs. Tous ont coûte que coûte repris leur activité. Certes, le monde culturel a trouvé une échappée grâce au numérique, mais rien ne remplace la proximité, l’expérience physique du concert ni le partage de la musique ensemble dans un même lieu. Il fallait conjurer le vide terrible qu’a engendré le confinement ; il nous fallait poursuivre notre activité et nos missions premières : assurer l’animation des territoires, maintenir la relation avec nos publics, soutenir les artistes. C’est notre responsabilité. Voilà les enjeux de la programmation de cet été; un cycle spécial dans un contexte singulier. Le lien avec le public s’est déjà renforcé ; les festivaliers fidèles qui nous suivent depuis 25 ans, ont répondu présents. Quel plus bel encouragement ?

 

 

Propos recueillis en juillet 2020

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

Festival Musique & Mémoire 2020, Vosges du Sud : 29 juil – 2 août 2020. LIRE notre présentation du cycle de 7 concerts événements spécialement programmé pour l’été 2020 :
https://www.classiquenews.com/musique-memoire-2020-vivant/
Ce cycle remplace l’édition initialement programmée et qui a été annulée en avril 2020.

 

 

Comments are closed.