Midori joue le Concerto pour violon de Brahms

MIDORI_VIOLON_midori_c_jpg_681x349_crop_upscale_q95Arte, le 30 juin 2013,19h. Concerto pour violon de Brahms par Midori   …   Pour ses trente ans de scĂšne, la violoniste Midori interprĂšte le Concerto pour violon de Brahms. En 1982 Ă  New York, elle fait ses dĂ©buts Ă  l’ñge de 11 ans sous la direction de Zubin Mehta. Le chef d’orchestre indien est Ă  la tĂȘte de l’Orchestre philharmonique de Munich pour ce concert anniversaire.
Le talent exceptionnel de Midori a Ă©tĂ© repĂ©rĂ© trĂšs tĂŽt. Dans les annĂ©es 1980, elle a commencĂ© Ă  se produire en public et a remportĂ© de nombreux prix. Mais au milieu des annĂ©es 1990, elle tourne le dos au monde des concerts. Son souci de perfection l’avait plongĂ©e dans une dĂ©pression dont elle a mis du temps Ă  se remettre.
Elle ne dĂ©laisse toutefois pas totalement la scĂšne. Mais elle se fixe d’autres prioritĂ©s, notamment ses Ă©tudes de psychologie.
Midori s’engage dans des projets sociaux ayant pour finalitĂ© de favoriser l’accĂšs Ă  la musique. Ces activitĂ©s lui ont valu bon nombre de distinctions. Le concert anniversaire qu’elle donne Ă  Munich est l’occasion de jeter un pont vers le passĂ©.Le Concerto opus 77 en rĂ© majeur est la seule Ɠuvre composĂ©e par Brahms pour violon et orchestre. A sa crĂ©ation en 1879 Ă  Leipzig, l’Ɠuvre a ravi les uns et irritĂ© les autres. Le chef Hans von BĂŒlow y voyait un morceau composĂ© contre le violon et non pas pour le violon. En effet, dans ce concerto, le violon est une voix parmi d’autres, et de surcroĂźt une voix confrontĂ©e Ă  d’immenses difficultĂ©s techniques d’exĂ©cution.
Dans son traitement du concerto pour soliste, Brahms adopte une approche plutĂŽt symphonique. Il voulait que le violon se mette au service de la musique et non l’inverse. Les critiques souvent virulentes le dĂ©couragĂšrent d’écrire un second concerto pour violon. Pourtant, le jugement de l’histoire allait s’avĂ©rer bien diffĂ©rent. Aujourd’hui, cette Ɠuvre devenue incontournable est inscrite au rĂ©pertoire des plus grands violonistes. Un dĂ©fi indispensable et une oeuvre de rĂ©fĂ©rence qui dĂ©voile les maitres actuels de l’archet.

Direction : Zubin Mehta
Avec Midori et l’Orchestre philharmonique de Munich.                                         .

Comments are closed.