LIEGE ressuscite d’AUBER : le Domino noir (1837)

AUBER, l'inventeur du grand opĂ©ra romantique français ?LIEGE, ORW. AUBER : le Domino noir. 23 fev-3 mars 2018. L’OpĂ©ra royal de Wallonie ressuscite en Belgique – preuve que l’opĂ©ra romantique français est toujours mieux servi hors de l’Hexagone, un joyau de l’opĂ©ra comique, nĂ© sous la plume de François-Esprit AUBER, maĂźtre du genre et trĂšs convaincant alors par la fusion qu’il opĂ©ra entre Ă©lĂ©gance et « grĂące » purement française. ElĂšve de Cherubini, Auber sait synthĂ©tiser tout ce qui rĂ©ussit et brille dans les opĂ©ras de Rossini : la rapiditĂ©, la finesse, le brillant. Sans omettre ces couleurs fantastiques, plus inquiĂ©tantes
 Ainsi, ouvrage trĂšs efficace et d’un charme irrĂ©sistible, Le Domino Noir, crĂ©Ă© Ă  Paris en 1837, est une partition emblĂ©matique de son auteur, qui fut reprĂ©sentĂ©e plus de mille deux cent fois au XIXe siĂšcle, notamment Ă  LiĂšge en avril 1838, avant de sombrer dans l’oubli. TĂ©moin d’un succĂšs qui fut persistant au XIXĂš, entre autres grĂące Ă  l’entente entre Auber et son librettiste (Scribe), Berlioz distinguait entre autres accomplissements musicaux et thĂ©Ăątraux, le « jeu de masques » que l’auteur de la Symphonie Fantastique qualifiait de « lĂ©ger, brillant, gai, souvent plein de saillies piquantes et de coquettes intentions ». L’action qui se dĂ©roule Ă  Madrid favorise l’illusion et le dĂ©guisement
 pour que se rĂ©vĂšle aprĂšs bien des rebondissements et camouflages en cascades, le pur amour, sincĂšre et lumineux.

JEUNES VOIX FRANCOPHONES
 La distribution rĂ©unit plusieurs chanteurs remarquablement Ă  l’aise dans l’articulation du français sur la scĂšne lyrique, dont la soprano belge Anne-Catherine Gillet dans le rĂŽle d’AngĂšle (remarquable Juliette dans RomĂ©o et Juliette de Gounod prĂ©sentĂ© Ă  l’OpĂ©ra de Tours, janvier 2013), aux cĂŽtĂ©s du tĂ©nor français Cyrille Dubois qui incarne ici le jeune Horace de Massarena; Cyrille Dubois a Ă©tĂ© rĂ©cemment distinguĂ© par classiquenews dans la crĂ©ation de l’opĂ©ra de Francesconi d’aprĂšs Balzac (Trompe la mort) et surtout, dans le rĂŽle de Nadir, dans Les pĂȘcheurs de perles, recrĂ©ation de l’Orchestre national de Lille sous la direction d’Alexandre Bloch (avec la Leila de Julie Fuchs)


DU BURLESQUE AU FANTASTIQUE, QUIPROQUOS et MYSTERE
 Dans cette nouvelle mise en scĂšne, les marionnettes, dĂ©guisements et accessoires loufoques permet que se dĂ©ploie ce dĂ©lire fantaisiste sans limite qui caractĂ©rise l’opĂ©ra comique romantique français au XIXe siĂšcle. Ainsi la force de l’intrigue qui se joue des effets dramatiques Ă  force de riches quiproquos, met en place une mĂ©canique du mystĂšre, trĂšs sĂ©duisante au thĂ©Ăątre. Auber sait cultiver la tension et les surprises, rappelant les lĂ©gendes amoureuses et magiciennes de NoĂ«l avec la verve parfois cocasse des comĂ©dies de Boulevard Ă  la Feydeau. Il en dĂ©coule une palette d’atmosphĂšres trĂšs variĂ©es qui relancent constamment la dynamique dramatique (tableaux de pur romantisme poĂ©tique, burlesques, ou angoissants).

Avant l’OpĂ©ra-Comique / salle Favart Ă  Paris (26 mars > 5 avril 2018), LiĂšge dĂšs le 23 fĂ©vrier 2018, en rĂ©vĂšle la dĂ©licieuse sĂ©duction.

 

 

 

 

—————————————

 

 

LIEGE, Opéra Royal de Wallonieauber-domino-noir-opera-royal-de-liege-presentation-annonce-par-classiquenews-actualites-opera
AUBER : Le Domino noir, 1837
5 représentations à LiÚge
Vendredi 23, mardi 27 février et jeudi 1er, samedi 3 mars 2018 | 20h
Dimanche 25 février 2018| 15h
RESERVEZ

 

 

Opéra-comique en 3 actes
Musique de Daniel-François-Esprit AUBER
Livret d’Eugùne SCRIBE
Créé à Paris, Opéra Comique, le 2 décembre 1837

À Madrid, AngĂšle est une jeune novice de famille aristocratique qui se dĂ©guise pour assister, incognito, Ă  un bal chez la reine d’Espagne. SĂ©duite par le bel Horace, elle cherche par tous les moyens Ă  fuir cet amour coupable, en rentrant au couvent pour prononcer ses voeux et en devenir l’abbesse. Mais la reine dĂ©cide de lui accorder un Ă©poux de son choix 
 Horace !
Opéra Royal de Wallonie-LiÚge
Place de l’OpĂ©ra – B-4000 LiĂšge

Infos/réservations :
+32 (0) 4 221 47 22 | www.operaliege.be

Opéra Royal de Wallonie |
www.operaliege.be
SituĂ© Ă  LiĂšge, l’OpĂ©ra Royal de Wallonie – Centre lyrique de la CommunautĂ© française de Belgique – est l’une des trois grandes maisons d’opĂ©ra en Belgique.

 

 

 

APPROFONDIR :

ANNE CATHERINE GILLET chante Juliette / RomĂ©o et Juliette de GOUNOD (1867), Ă  l’OpĂ©ra de Tours en 2013 – teaser vidĂ©o par CLASSIQUENEWS.TV

Comments are closed.