Gustav Mahler: Kindertotenlieder. Jonas KaufmannFrance Musique, jeudi 5 avril 2012 à 20h

Gustav Mahler

Kindertotenlieder

(1901-1904)

Jonas Kaufmann, ténor

Birmingham Symphony Orchestra

Andris Nalsons, direction

couplé avec:
Sibelius: Symphonie n°2
R. Strauss: lieder


Pour les enfants morts…

Eté 1907 à Maiernigg (Carinthie, Autriche): Gustav Mahler passe comme d’habitude ses vacances au contact direct de la nature. Il a déjà composé les Kindertotenlieder (1901-1904): chant des enfants morts, immersion grave et pudique dans l’affliction la plus désenchantée et pourtant digne. Une diphtérie violente emporte à Maiernigg l’aînée de ses deux filles Maria Anna, seulement âgée de 4 ans et demi…
Etrange correspondance de faits: sur les poèmes de Rückert, qui lui-même avait perdu ses deux enfants, Mahler non encore endeuillé, témoigne de sa fascination bouleversé sur le thème des enfants morts: adolescent, il a ressenti très profondément la mort de son cadet direct Ernst à 13 ans, alors qu’il en avait 14 ans: frère adoré et amèrement regretté… d’autant qu’avant lui, était décédé Isidor son aîné qu’il ne connut jamais et que Ernst fait partie des 7 jeunes frères qui s’éteindront au sein de la famille … Etrange parenté des souffrances et des expériences: le fils de Rückert hélas disparu à cause d’une diphtérie, s’appelait également.. Ernst.

La mère de Maria Anna, Alma Mahler reprocha à son époux son choix de mettre en musique des textes aussi bouleversants, y voyant dans l’épreuve tragique qu’ils durent surmonter, la marque d’une malédiction… Le destin allait frapper encore le couple Mahler: Gustav dont on diagnostique une insuffisance cardiaque aggravé en 1907 également, meurt 4 ans plus tard (1911) et Alma remariée avec l’architecte Walter Gropius perd 30 années après sa fille Manon âgée de 18 ans: c’est l’ange du célèbre Concerto pour violon de Berg, Concerto “à la mémoire d’un ange”...

France Musique
Jeudi 5 avril 2012 à 20h

Concert enregistré le 12 mars 2012, Paris, TCE

Comments are closed.