Fantasio de Jacques Offenbach (1872)

offenbach jacques les contes d hoffmann opera fantastique Jacques Offenbach 01 1875 - by Felix NadarRadio. Offenbach : Fantasio. France Musique, samedi 26 septembre 2015, 19h30. OpĂ©ra enregistrĂ© Ă  Montpellier en juillet 2015. A chaque tentative d’Offenbach pour se sortir du Burlesque (encore bien vivace au XXè, et poursuivant son sillon tels Le Roi Pausole d’Honegger ou Les Mamelles de TirĂ©sias de Poulenc), Ă  croire qu’il s’agit d’une spĂ©cificitĂ© française, le public le ramène Ă  ses premières amours dĂ©lirantes et tendres. Ainsi, Fantasio crĂ©Ă© en 1872, après Robinson CrusoĂ© (1867) et Vert-vert (1869). Celui qui a triomphĂ© en suscitant l’approbation des autoritĂ©s du Second-Empire Ă  partir du succès de sa Belle HĂ©lène (1864), sait se renouveler. MĂŞme en version de concert, ce Fantasio rĂ©crĂ©Ă© cet Ă©tĂ© Ă  Montpellier satisfait les seules oreilles tant l’Ă©coute sans dĂ©ploiement visuel, rĂ©vèle une musique raffinĂ©e, Ă©lĂ©gante et profonde. En orchestrateur gĂ©nial et en dramaturge avisĂ©, Offenbach dĂ©ploie un sens rare de l’efficacitĂ© et de la pure poĂ©sie théâtrale. Fantasio annonce dĂ©jĂ  les grands chefs d’oeuvres dont Ă©videmment Les Contes d’Hoffmann : dès l’ouverture de Fantasio, on repère dĂ©jĂ  la motif de la mère d’Antonia, mais aussi l’air de la Muse/Niklauss. Offenbach s’inspire très librement du drame originel de Musset (Ă©crit dès 1834 mais publiĂ© en 1866 soit après la mort de l’auteur) : en fait l’adaptation de la pièce en opĂ©ra est rĂ©alisĂ© pour Offenbach par Paul de Musset le propre frère d’Alfred. C’est la future Carmen de Bizet (1875), la mezzo CĂ©lestine Galli-MariĂ© (Vendredi dans Robinson CrusoĂ©) qui crĂ©a en 1871, le rĂ´le-titre de Fantasio. Et dĂ©jĂ , avant Hoffmann, le Fantasio de Jacques, colore diffĂ©remment le cynisme dĂ©goĂ»tĂ© du hĂ©ros de Musset dont le hĂ©ros amer et dĂ©sabusĂ© rĂŞve de quelque grande action qui le tire de sa langueur dĂ©pressive : sur la scène lyrique, il a du spleen lunaire dans l’âme, comme l’atteste la couleur irrĂ©sistible de sa très fine Ballade Ă  la lune… les atouts de cette production montpeliĂ©raine sont Marianne Crebassa dans le rĂ´le-titre, Jean-SĂ©bastien Bou (Prince de Mantoue), puis l’Elsbeth d’Ommo Bello, Michel Partyka (Sparck), Mary Lenormand (Flammel) sans omettre un vaillant trio de tĂ©nors sĂ©ducteurs : LoĂŻc Felix, RĂ©my Mathieu et Enguerrand de Hys ! Plateau de jeunes voix françaises sous la direction de Friedmann Layer.

logo_france_musique_DETOUREOffenbach : Fantasio. France Musique, samedi 26 septembre 2015, 19h30. Opéra enregistré à Montpellier en juillet 2015.
LIRE aussi le compte rendu critique de Fantasio d’Offenbach, recrĂ©ation prĂ©sentĂ© Ă  Montpellier en juillet 2015.

Jacques Offenbach
Fantasio (1872 – version de Paris originale reconstituée)
Fantasio – Marianne Crebassa
Le Prince de Mantoue – Jean-Sébastien Bou
Elsbeth – Omo Bello
Sparck – Michal Partyka
Le Roi de Bavière – Renaud Delaigue
Marioni – Loïc Félix
Flamel – Marie Lenormand
Facio – Enguerrand de Hys
Max – Rémy Mathieu
Hartmann – Jean-Gabriel Saint-Martin
Un Pénitent – Gundars Dzilums
Un Monsieur qui passe – Hervé Martin

Récitante – Julie Depardieu

Orchestre National Montpellier-Languedoc-Roussillon
Choeur de l’Opéra National Montpellier – Languedoc – Roussillon
Choeur de la Radio Lettone. Friedemann Layer, direction musicale.

Comments are closed.