CD, coffret The Karajan Official Remastered Edition, 103 cd WARNER classics.

karajan3D (3) karajan official remastered edition warner classics review cd cd critique presentation sepcial file classiquenews christmas file 2016 dossier de noel cdCD, coffret The Karajan Official Remastered Edition, 103 cd WARNER classics.
« Karajan Official Remastered Edition » Ă©ditĂ© cet hiver par Warner classics, totalise 101 cd remastĂ©risĂ©s, regroupĂ©s en 13 coffrets. Tout l’art du chef autrichien enregistrĂ© par/ pour EMI, de 1946 Ă  1984 est ainsi concentrĂ©, rĂ©vĂ©lĂ© par la nouvelle prise de son. Les origines sont ainsi totalement rĂ©vĂ©lĂ©es : alors que malgrĂ© sa dĂ©nazification, Herbert von Karajan (1908-1989) peut diriger sans ĂŞtre soupçonnĂ© de mensonge – bien qu’il eut de facto, une relation ambiguĂ« avec les nazis (Karajan possĂ©da sa carte du parti), le chef pourtant très talentueux et dĂ©jĂ  remarquĂ©, est interdit en Allemagne et dans le reste de l’Europe, de direction, sur toutes les scènes connues. Son passĂ© pèse d’un doute trop encombrant. Et après la guerre, tout un chacun souhaite rompre tout lien avec le passĂ© honteux.
karajan-box-warner-classics-maestro-chef-1948---1989-coffret-cd-review-cd-cd-critiqueCLIC_macaron_2014Pour Karajan, le salut passera donc par le studio, en Angleterre, grâce Ă  sa rencontre avec l’ingĂ©nieur et producteur Walter Legge. En tĂ©moigne Ă  partir de 1946, cette frĂ©nĂ©sie d’enregistrements : Karajan enregistre tout, avec dĂ©jĂ  ce soin particulier sur la sonoritĂ© souhaitĂ©e, servant le rĂ©pertoire qu’il se forge peu Ă  peu, avec une boulimie aussi scrupuleuse qu’exigeante. Karajan est un perfectionniste dans l’âme, trop soucieux d’idĂ©al, trop esthète et magicien de la beautĂ©, pour ne se contenter que de jouer les oeuvres. A travers cette quĂŞte du son absolu, se prĂ©cise au fond la recherche spirituelle tant espĂ©rĂ©e : la musique est une vocation, c’est surtout une mystique Ă  laquelle le musicien voue une passion dĂ©vorante. C’est pourquoi dès les premiers enregistrements des annĂ©es 1940, le geste du jeune chef presque quadra, cible bel et bien ce qu’il y a de spirituel dans l’art. Les archives Warner classics nous font Ă©couter tout cela, et de façon magistrale. Le maestro travaille la matière sonore comme le sculpteur cisèle la gangue matricielle pour en extraire l’or et le diamant. Voici donc grâce Ă  cette intĂ©grale audio remastĂ©risĂ©e, le son Karajan des origines, celui des annĂ©es 1940, – de l’immĂ©diat après-guerre, donc dès 1946, jusqu’à 1960 ; puis Ă  nouveau de 1969 Ă  1984, soit 5 ans avant sa mort. Les orchestres concernĂ©s sont au dĂ©but du cycle, le Vienna Philharmonic (le Wiener Philharmoniker : rien de moins), le Philharmonia (orchestre fondĂ© alors Ă  Londres par Legge), the Berlin Philharmonic (dont Karajan allait ĂŞtre nommĂ© directeur Ă  vie Ă  partir de 1955), les Ă©quipes de La Scala, Ă  Milan, sans omettre l’Orchestre de Paris. CD, coffret The Karajan Official Remastered Edition, 103 cd WARNER classics 0190295955199. Pour approfondir, lire notre compte rendu critique du livre KARAJAN, une autobiographie imaginaire (l’auteur Sylvain Fort imagine ce qu’aurait pu Ă©crire le chef autrichien pour couper court Ă  toutes les rumeurs le discrĂ©ditant… chez Actes Sud, octobre 2016).

Comments are closed.