Édito. AUSTRALIE : dans l’enfer des flammes, quelques KOALAS sauvés de l’extinction

Koalas australie feu caleb  micah irwin  classiquenews Image-1024-1024-13762584AUSTRALIE : dans l’enfer des flammes, quelques KOALAS sauvés de l’extinction. Le chant des animaux… Si comme le dit le poète la femme est l’avenir de l’homme, ce sont bien les animaux qui sont l’avenir de l’humanité. Confronté à une première extinction inimaginable et dont il faut absolument tirer des leçons - plus d’1 milliard d’espèces animales a déjà été exterminé par les incendies en Australie, l’humanité pourrait bien vivre elle aussi dans la décennie qui vient, les premières vagues massives d’extermination humaine : le sort des animaux envoie des signaux de détresse et tire la sonnette d’alarme. Car il faut bien parler s’agissant des animaux en Australie, d’extinction de grande ampleur, due essentiellement à l’activité humaine (au choix délibéré de l’Australie de favoriser l’économie du charbon). Sur les 80 000 koalas recensés en Australie, entre 6000 et 9000 auraient péri dans les flammes. Sachons écouter la souffrance animale, première conséquence des actions humaines sur les écosystèmes… LIRE aussi Le Chant des bêtes, nouvel ouvrage de notre collaborateur Jean-François Lattarico / Essai sur l’animalité à l’opéra.

 

 

 

 

 

En AUSTRALIE la Grande extinction a commencé. 
Comme de nombreuses espèces animales sur l’île continent…

le martyr des koalas australiens

 

 

 

Comme si cela ne suffisait pas, des snipers embarqués dans des hélicoptères vont bientôt exterminer 10 000 dromadaires sauvages parce que dans leur course apocalyptique pour fuir le feu et trouver de l’eau, les bêtes ainsi stigmatisées « risquent de vider les dernières réserves d’eau » dans les territoires australiens (et aussi gêner la circulation des automobiles). La campagne d’abattage se réalisera sur 5 jours dans le Nord-Ouest Australien (territoire APY Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara) pour effacer la menace que représentent les dromadaires sauvages sur les populations aborigènes et leurs activités agricoles… Dans quel monde vivons-nous désormais pour tuer des troupeaux entiers d’animaux sauvages qui tentent de fuir les catastrophes que l’homme a causé ? Combien de bêtes devront-elles encore souffrir et être exterminées avant que l’humanité actuelle ne prenne en compte le respect et la protection du vivant et de la Nature ?

KOALA-brule-vicitme-australie-feu-classiquenewsAu sein de cette fournaise, et dans l’enfer que vivent les espèces animales en Australie, de jeunes héros surgissent ; ils prennent valeur de combattants admirables au service de la souffrance animale : deux jeunes bravent le feu australien pour recueillir autant que faire se peu les koalas démunis, impuissants et terriblement exposés à l’incendie. Micah, 19 ans, et Caleb, 18 ans, font partie des jeunes australiens capables de secourir une espèce  en voie d’extinction, au sujet de laquelle les scientifiques annoncent déjà que pour la sauver il faudra faire appel à la cryogénie ! Un koala exposé aux flammes, se déplace lentement (c’est un « paresseux australien ») ; pire, se sentant en danger, son instinct le somme de grimper jusqu’à la cime des arbres : une mort certaine scelle alors son sort. Illustration : Un koala grand brûlé, hydraté sur place avant son transfert pour soins intensifs au Koala Hospital de Port Macquarie (qui a posté cette vidéo sur son compte Facebook) : https://www.facebook.com/koalahospital/videos/830712650697764/

Les deux jeunes héros australiens recueillent tous les rescapés des flammes dans leur véhicule : dérisoire engagement, mais geste si courageux. Pourtant parmi les victimes récupérées de ce génocide animal, près de la moitié ne survivront pas à ce qu’ils ont enduré. C’est dire le peu de chance de maintien d’une espèce désormais condamnée.
Comme Micah et Caleb, la famille Irwin a déjà sauvé près de 90 000 animaux des flammes, grâce à l’hôpital qu’elle a fondé (Australia Zoo Wildlife Hospital Warriors) à Beerwah, sur la côte orientale de l’Australie (https://wildlifewarriors.org.au/wildlife_hospital/).

Vous l’aurez compris classiquenews s’engage pour le respect de la vie animale, pour la préservation de la faune et de la flore. Wagner, végétarien proclamé, ne nous montrait il pas la voie des justes ? N’est-il pas parmi les premiers à parler de souffrance animale ?

 

sauvons-les-koalas-en-australie-classiquenews-une-extinction-annoncee-classiquenews koalas-australie-extinction-sauvons-les-koalas-australie-classiquenews sauvez-les-koalas-australie-classiquenews

 

 

 

 

 

SAUVONS LES ANIMAUX D’AUSTRALIE, avec l’Australia Zoo Wildlife Hospital créé en 2004 :

 

sauvons-les-koalas-en-australie-classiquenews-une-extinction-annoncee-classiquenews

 

 

 

VOIR LA VIDEO Les animaux sauvés par l’Australia Zoo Wildlife Hospital :

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Source : article OUEST FRANCE : en Australie, deux jeunes bravent les flammes pour sauver les koalas de l’enfer des flammes… (8 janvier 2020)
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/77629/reader/reader.html#!preferred/1/package/77629/pub/110047/page/7

Dans cet article, une vidéo montre 7 paresseux visiblement en état de choc, enfin préservés des flammes, abrités dans le véhicule des deux héros de l’Australie…

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

AUSTRALIE, janvier 2020 : les incendies provoquent une extinction de masse des espèces animales (source Le Figaro : https://www.lefigaro.fr/sciences/secheresse-en-australie-des-snipers-vont-abattre-10-000-dromadaires-sauvages-20200108)  - 8 janvier 2020.

 

 

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/sciences/secheresse-en-australie-des-snipers-vont-abattre-10-000-dromadaires-sauvages-20200108

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE aussi Le Chant des bêtes, nouvel ouvrage de notre collaborateur Jean-François Lattarico / Essai sur l’animalité à l’opéra.
LIRE aussi notre ENTRETIEN avec Jean-François LATTARICO : Le chant des bêtes / Essai sur l’animalité à l’opéra…

lattarico-jean-francois-essai-sur-l'animalite-a-lopera-annonce-livre-critique-opera-classiquenewsLIVRE événement. ENTRETIEN avec JF LATTARICO : Le chant des bêtes (Classiques Garnier). C’est l’un de nos coups de cœur littéraires de cet hiver, tant la prose de l’auteur reste accessible et remarquablement documentée ; le sens en outre focuse sur des sujets peu abordés et pourtant passionnants : le chant des bêtes nous parle de l’image et de la représentation des animaux à l’opéra. Simples prétextes à roucoulades et autres « effets » expressifs basés sur l’imitation… ou présence dramatique égale aux héros, s’intéressant déjà dans l’histoire du genre lyrique,…à la conscience animale? Jean-François Lattarico, outre qu’il fait partie du staff éditorial de classiquenews, témoigne de la vitalité de la scène lyrique, baroque en particulier, ouvre ici des vastes champs …

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.