ARTIE’S à Cortot : Quatuor pour piano de BRAHMS (opus 60)

artie-s-logo-concert-annonce-evenement-critique-classiquenewsPARIS, Salle Cortot. ARTIE’S PIANO QUARTET, le 3 oct 2019. BRAHMS régénéré. Pour ce programme chambriste de haut vol, la salle Cortot offre un écrin idéal avec sa convivialité et son acoustique parfaite. Autour du Quatuor pour piano de Brahms, 
Artie’s promet de surprendre les spectateurs, grâce à la présence de Yanowski et Fred Parker (Cirque des Mirages) « qui vont faire planer un vent de folie sur cette soirée à nulle autre pareille ! »…

Le 3ème et dernier Quatuor pour piano et cordes en ut mineur opus 60

Brahms-Johannes-portrait-face-500-brahmsde Brahms fait partie des œuvres à clé, dont en filigrane se lit la passion jamais réellement énoncée de Johannes pour celle qu’il admire entre toutes, Clara Schumann (l’Allegro initial composé en dernier, porte le thème de la lumineuse Clara). Brahms avouera même au sujet de cette partition majeure, où le poids de la sensibilité empêchée le dispute à l’exaltation la plus vive, qu’il a songé alors, pendant sa composition (1856), tel Werther, au … suicide. Propre à un temps de gravité mélancolique (dont il a le secret), Brahms n’achèvera son Quatuor pour piano qu’en …1875. 19 années d’une pensée musicale en pointillé. Preuve d’une genèse difficile, en une période de grande interrogation (son intermezzo « surnaturel »), Brahms respire large, privilégiant un flux discursif continu (sans barres de reprise d’exposition); l’ut mineur emprunte à Robert Schumann ; l’Allegro en particulier est d’esprit schumannien ; l’œuvre affirme une maturité intime au large ambitus : les souffrances du jeune Brahms – Werther sont ainsi comme résolues et exorcisées par le compositeur expérimenté de 43 ans.
Le Quatuor est créé en février 1876 (Brahms est au piano) devant le Landgraf et la princesse de Hesse, très admirateurs de la musique de Brahms.
En découle cette esthétisme de la forme dont la sincérité touche et saisit immédiatement ; sa liberté d’écriture, exprimant toutes les volutes d’un cœur ardent et fougueux, signale quant à elle, le degré de maîtrise auquel est parvenu le compositeur au milieu des années 1870.

PLAN : 4 mouvements Allegro non tropppo, Scherzo (Allegro en ut mineur), Andante, Allegro commodo. Durée approximative : 50 minutes.

 

________________________________________________________________________________________________

PARIS, Salle CORTOTboutonreservation
jeudi 3 octobre 2019, 20h30
Concert ARTIE’S

RÉSERVEZ VOTRE PLACE

 

MUSICIENS :
Jean-Michel Dayez, piano
Mathilde Borsarello Herrmann, violon
Cécile Grassi, alto
Gauthier Herrmann, violoncelle

Avec l’aimable participation du Cirque des Mirages (Yanoswki et Fred Parker)

 

 

PROGRAMME
Brahms – Quatuor op.60
Mais aussi œuvres de Mozart, Korngold, Piazzolla

Billetterie FNAC : 20€
Gratuit pour les -18 ans

Salle Cortot – 78 rue Cardinet – 75017 PARIS

________________________________________________________________________________________________

ARTIE-S-cecile-grassi-gauthier-herrmann-jean-michel-Dayez-Mathilde-borsarello-herrmann-brahms-concert-evenemtn-paris-3-octobre-2019-annonce-classiquenews

cortot-salle-concert-festival-annonce-critique-critique-classiquenews

 

Comments are closed.