Arabella de Strauss avec Emily Magee

La Femme sans ombre de Richard StraussTélé. France 2. R. Strauss : Arabella, jeudi 20 mars 2014 à 00h25. A l’occasion du 150 ème anniversaire de la naissance de Richard Strauss, France 2 vous propose Arabella, son chef d’œuvre, dans le temple de la musique germanique : l’Opéra de Vienne. Pour se sauver de la banqueroute, le comte Waldner cherche à marier, sa fille aînée, Arabella, allant jusqu’à déguiser en garçon son autre fille (Zdenka, devenue Zdenko… pour ne pas avoir à la doter). Arabella tombera fort opportunément amoureuse de Mandryka, un gentilhomme croate de province neveu et héritier d’un (très riche) vieil ami du Comte, mais leur idylle sera freinée par quelques quiproquos liés à l’amour de Zdenka pour Matteo, jeune officier lui-même amoureux d’Arabella. Au final, Hofmannsthal et Strauss réalise leur idéal lyrique, plus opéra de chambre, conversation en musique où le texte et son articulation imprime au drame son rythme et ses soubresauts. A la fin de l’action, les deux auteurs imaginent un rituel amoureux comme ils l’avaient fait dans leur précédent opéra Le Chevalier à la rose : ici, la fiancée exprime son pardon et son indéfectible amour non pas en offrant une rose, mais … un verre d’eau claire et transparente, miroir de sa pureté de cÅ“ur qu’elle offre définitivement au soupirant… En situant l’action dans la Vienne décadente et ultra conservatrice des années 1860, Strauss et Hofmannsthal brosse un portrait sans maquillage de la vanité des convenances. Seule importe en définitive la noblesse du cÅ“ur et l’éclat moral des protagonistes.

 

 

 

france2-logo_2013Télé, France 2. « Au clair de la lune » : Arabella de Richard Strauss. D’après le livret de Hugo von Hofmannsthal


Orchestre du Wiener Staatsoper
Choeur du Wiener Staatsoper
Orchestre de scène du Wiener Staatsoper
Direction musicale : Franz Welser-Möst
Mise en scène : Sven-Eric Bechtolf

Avec :
 Arabella : Emily Magee / Zdenka : Genia Kühmeier / Mandryka : Tomasz Konieczny / Matteo : Michael Schade / Le Comte Waldner : Wolfgang Bankl
Adélaïde : Zoryana Kushpler / Le Comte Elemér : Norbert Ernst
Le Comte Dominik : Clemens Unterreiner / Le Comte Lamoral : Sorin Coliban Fiakermilli : Daniela Fally / Diseuse de Bonne Aventure : Donna Ellen
 / Welko : Michael Wilder / Djura : Roland Winkler / Jankel : Thomas Köber
 / Serveur : Gerhard Reiterer
 / Joueurs de cartes : Jeong-Ho Kim / Csaba Markovits / Jens Musger

Durée : 2h32 mn
Réalisation : Don Kent
Production : LGM

Lire notre grand dossier Richard Strauss 2014
Lire notre dossier les femmes de Richard Strauss : héroïnes de l’opéra straussien dont Elektra, Salomé, La Maréchale, Daphné… Hélène, Ariane et donc Arabella

Comments are closed.