AIDA de VERDI en direct d’Orange

Nefertiti-filleFRANCE MUSIQUE, samedi 5 aoĂ»t 2017, 21h30. AIDA de VERDI, depuis Orange. Cet Ă©tĂ©, l’opĂ©ra crĂ©Ă© pour l’inauguration de l’OpĂ©ra du Caire en 1871, tient l’affiche europĂ©enne, Ă  Orange et Ă  Salzbourg. Les ChorĂ©gies d’Orange dĂ©ploient les fastes de l’AntiquitĂ© Ă©gyptienne, prĂ©cisĂ©ment ceux du Nouvel Empire, Ă©poque conquĂ©rante des bâtisseurs serviteurs d’Amon : les Amenophis et Ramsès inspirent Ă  Verdi un ouvrage riche en tableaux spectaculaires dont le dĂ©filĂ© aux trompettes (qui permet au gĂ©nĂ©ral Radamès d’installer sa gloire) n’est pas le plus saisissant. Pour ouvrir ce grand livre de pierre, il faut aussi le refermer et c’est dans un mausolĂ©e scellĂ©, – tel une immense tombe minĂ©rale, que les amants maudits mais sublimes, Radamès l’égyptien et Aida l’éthiopienne, expirent mais ensemble, rĂ©unis dans la mort… En direct des ChorĂ©gies d’Orange et sur France Musique. 6 ans après Tristan und Isolde de Wagner (1865), Verdi illustre lui aussi la lyre amoureuse et tragique sur la scène théâtrale. Aida est un chef d’oeuvre de vĂ©ritĂ© comme de restitution archĂ©ologique (grâce Ă  l’intervention du scientifique et Ă©gyptologue Auguste Mariette dans l’Ă©laboration du livret).

Distribution :

Direction musicale: Paolo Arrivabeni
Mise en scène: Paul-Emile Fourny

Aida, Elena O’ Connor (remplace Sondra Radvanovsky)
Amneris, Anita Rachvelishvili
La Sacerdotessa, Ludivine Gombert
Radames, Marcelo Alvarez
Amonasro, Quinn Kelsey
Ramfis, Nicolas Courjal
Il Re di Eggito, José Antonio Garcia
Un Messagero, RĂ©my Mathieu

Orchestre National de France
Chœurs des Opéras d’Angers-Nantes, Avignon, Monte-Carlo et Toulon
Ballets des OpĂ©ras d’Avignon et Metz

Comments are closed.