Week end Turbulences de l’Intercomporain : Air Libre par Bruno Mantovani

turbulences_cite_de_la_musique_festival_montovani_Classiquenews160x350pxParis, CitĂ© de la musique. Week end Turbulences Air Libre, les 11,12,13 avril 2014. Solo, collectif: quelle partition ? Turbulences
 c’est le titre des festivals thĂ©matiques hors normes proposĂ©s par l’Intercontemporain. Prochain week end Ă©vĂ©nement, du 11 au 13 avril 2014, le festival week end « Air libre », pilotĂ© par Bruno Mantovani.  C’est le 3Ăš et dernier festival prĂ©sentĂ© par l’Ensemble Intercontemporain. Bruno Mantovani y interroge en particulier la question de la relation entre le soliste et l’ensemble, entre l’individu et le groupe, l’égo hĂ©roĂŻque de l’instrumentiste confrontĂ© au collectif de l’orchestre. Dialogue ou combat, intĂ©gration/fusion ou sĂ©paratisme et individualitĂ©s incompatible ?

Paris, Cité de la musique, les 11, 12 et 13 avril 2014.

Surprises et découvertes du week end Turbulence.
Solo / collectif : opposition ou intégration ?

 

mantovani_bruno_Place dĂšs le concert d’ouverture (vendredi 11 avril 2014, 20h), au genre du concerto de chambre qui depuis Alban Berg, cultive une voie mĂ©diane, dans laquelle «  le soliste c’est l’ensemble » : ou tous = un.  Au programme Concertos de Ligeti (critique facĂ©tieux des formes du langage musical) et de Mantovani himself. A l’inverse, images Ă©clatantes dĂ©monstratives de la virtuositĂ© individuelle, une et indivise, Dialogue de l’ombre double et AnthĂšmes de Pierre Boulez (autoritĂ© musicale et spirituelle incontournable pour l’Intercomtemporain, son enfant) mais aussi PiĂšces pour clarinette de Stravinsky.

Samedi 12 avril : concert et dĂ©ambulation dans la CitĂ© de la musique. Deux crĂ©ations mondiales marquent d’abord (en premiĂšre partie de soirĂ©e: « le grand soir » Ă  20h), d’autres champs de dĂ©couvertes et d’interrogations formelles : Concerto pour basson de Johannes Boris Borowski, aux cĂŽtĂ©s de la nouvelle Ɠuvre pour percussion solo de RaphaĂ«l Cendo. Partitions inĂ©dites ouvrant des failles face Ă  l’efficace et dĂ©sormais incontournable piĂšce pour flĂ»te solo, classique du genre : Cassandra’s dream de Bryan Ferneyhough.

En seconde partie de soirĂ©e : l’Inter propose une dĂ©ambulation libre dans le musĂ©e de la citĂ© de la musique, dans la Rue musicale, dans l’AmphithĂ©Ăątre oĂč des impros, de courts sĂ©quences musicales (solos, quatuors) rythment et jalonnent les envies des spectateurs promeneurs.

Dernier volet, dimanche 13 avril au cours d’un aprĂšs midi riche en dĂ©couvertes et confrontations (Ă  partir de 16h, « Total solo concert ») : Incises (pour piano soliste) affronte son pendant Incises (pour orchestre) de Pierre Boulez ; mĂȘme alternance critique entre Sequenza VII (pour hautbois) et Chemin IV (pour hautbois et cordes) de Luciano Berio. Et si la personnalitĂ© de chacun fondait l’unitĂ© du tout ? C’est peut-ĂȘtre ce que dĂ©montrera TotalsOlo de Philippe Leroux, qui rĂ©concilie virtuositĂ© et dialogue concertant.

Samedi (17h30) et dimanche (15h), conférence-concert et avant-concert surprise explicitent les diverses questions posées par le thÚme générique du nouveau week end Turbulences « Air libre » , à la Cité de la musique.

Paris Cité de la musique, Week end Turbulences « Air libre », les 11, 12 et 13 avril 2014.

Toutes les infos, les modalités pratiques de réservations sur le site de Turbulences, week end Air libre :

Forfait spĂ©cial pour les 3 concerts du Week end : 37 euros au lieu de 61 euros. Offrez vous le festival musical de vos rĂȘves Ă  la CitĂ© de la musique, grĂące aux nouvelle expĂ©riences musicales prĂ©sentĂ©es par l’ensemble Intercontemporain.

Comments are closed.