vendredi, décembre 9, 2022

Vincenzo Bellini, Norma (1831)Montpellier, Opéra. Du 10 au 17 juin 2007

A ne pas rater

Vincenzo Bellini
Norma

, 1831

Opéra de Montpellier
Du 10 au 17 juin 2007

Jean-Yves Ossonce, direction
Paul-Emile Fourny, mise en scène

L’opéra des druides

L’histoire des Gaulois a rarement inspiré les compositeurs d’opéras. Mais Bellini et son librettiste habituel, Felice Romani, s’intéressent au succès de la tragédie française, Norma, présenté à l’Odéon, en avril 1831, par Alexandre Soumet. Après le scandale d’Hernani, Norma, malgré ses cinq actes, fut très applaudie: elle démontrait la pérennité de la tragédie classique française au coeur de la révolution romantique.
L’attrait du texte plonge en pleine histoire de Gaule, ressuscitant les nobles druides, auxquels sont opposées les légions des envahisseurs romains, personnifiées par le proconsul de Rome, Pollion, accompagné de son confident, Flavius. La scène de leur confrontation se déroule au moment où Norma, prêtresse d’Irminsul, divinité majeure du panthéon gaulois, coupe le gui sacré. Bellini approfondit encore l’exotisme des évocations druidiques et gauloise. Dans son fameux air, « Casta Diva », Norma invoque la lune et les divinités ancestrales de son peuple.
Incarnation de l’identité religieuse des gaulois, Norma appelle au soulèvement contre les romains, d’autant plus que Pollion qui fut jadis son amant et dont elle a eu des enfants, l’a trahie en lui préférant la jeune Adalgise.
Mais Norma par laquelle la catastrophe s’accomplit, est aussi un être contradictoire qui demeure dévorée par la nostalgie de son ancien amour…
Avec Norma, Bellini laisse un chef-d’oeuvre de vocalità italienne, considéré peu de temps après sa création milanaise (assez tiède), comme le manifeste du bel canto, et le premier ouvrage majeur du romantisme italien, avant Lucia di Lammermoor (1835) de Donizetti, son aîné et rival.


Vincenzo Bellini
(1801-1835)

Norma


opéra en deux actes
Livret de Felice Romani
Créé à la Scala de Milan,
le 26 décembre1831

Illustration
Arnold Böcklin, portrait de jeune femmes (DR)

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

JO 2024. Menacés d’interdiction, les festivals culturels veulent exister pendant les JO 2024

JO 2024. Le secteur culturel français, vent debout contre le gouvernement et sa décision d’annuler ou reporter les festivals...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img