CRITIQUE CD. RAMEAU: nouvelle symphonie (Les Musiciens du Louvre / M Minkowski – 1 cd ChĂąteau de Versailles Spectacles – janv 2021)

RAMEAU CD nouvelle-symphonie-minkowski sempey critique cd review classiquenewsCRITIQUE CD. RAMEAU: nouvelle symphonie (Les Musiciens du Louvre / M Minkowski – 1 cd ChĂąteau de Versailles Spectacles  (janv 2021)   –   NervositĂ© et tendresse, muscle et abandon : voilĂ  le gĂ©nie de Rameau rĂ©activitĂ© par celui qui en a, il y a 30 ans dĂ©jĂ , revitalisĂ© l’approche aux cĂŽtĂ©s de l’indĂ©trĂŽnable Christie, dans une version d’Hippolyte et Aricie, alors Ă©poustouflante. Quelques dĂ©cennies ont passĂ© depuis son premier essai dans le genre, ayant abouti Ă  une premiĂšre « Symphonie imaginaire » dont le propos semblait opportun : Rameau est avant Berlioz et Ravel, l’inventeur de l’orchestre français (ampleur, souffle, coloris, rythme, dĂ©veloppement, pensĂ©e et abstraction
) ; il Ă©tait tentant d’aborder Ă  travers ouvertures et formidables intermĂšdes dansĂ©s de ses opĂ©ras, sa conception unique et singuliĂšre de l’écriture orchestrale. On retrouve ici la pĂ©tulance des timbres (ivres, hallucinĂ©s), le mordant des cordes, l’insolente exacerbation des accents, une surenchĂšre crĂąnement assumĂ©e, que le baryton invitĂ© dans ses diverses interventions (cette nouvelle symphonie est donc aussi lyrique), Florian Sempey reprend Ă  son compte dans un jeu souvent surjouĂ©, oĂč peine l’esprit de nuances et de finesse (Orcan des Paladins) ; fort heureusement, Ă  demi voix, son « Monstres affreux » d’AntĂ©nor (Dardanus) trouve une intention mieux calibrĂ©e, plus sobre, entre terreur et hallucination, deux sentiments que les cordes expriment, elles, de façon exemplaire (2Ăš partie de l’air « Quels bruits »).

Nouvelle symphonie (lyrique) de Rameau

En un geste caricatural et sur un tempo Ă©trangement ralenti, « Le Turc gĂ©nĂ©reux » (les esclaves africains) a des airs de pachyderme ayant le hoquet ; l’option est personnelle, carrĂ©e, raide, toujours totalement dĂ©fendue ; on lui prĂ©fĂšre les enchainements trĂšs contrastĂ©s ensuite (Sarabande de Pygmalion) puis, pointĂ©s, rythmiques, les formidables tambourins pour les Spartiates (Castor, version 1754) – puis l’air trĂšs gai (version de 1754) fait valoir les trĂ©pidations de cette mĂ©canique aussi nerveuse que rythmĂ©e ; enfin la Chaconne finale a autant de chien que de tension, et comme les morceaux prĂ©cĂ©dents, saisie par un sentiment d’urgence et de nĂ©cessitĂ©, dĂ©cuplĂ©s, comme chauffĂ©s Ă  blanc. Voici le morceau le plus rĂ©ussi de notre point de vue : motricitĂ© Ă©lectrisĂ©e et abandon aux vents (flĂ»tes), habile posture entre tension et dĂ©tente.
A ce jeu hyper expressif, souvent binaire, certes le spectacle est total et les effets concertĂ©s, en surenchĂšre, mais Rameau peut-il se rĂ©duire Ă  ce systĂ©matisme ? Aujourd’hui, les tenants de la nouvelle gĂ©nĂ©ration d’interprĂštes, le chef et claveciniste, Bruno Procopio en tĂȘte, inaugurent des voies nouvelles, n’omettant pas les vertiges poĂ©tiques aux cĂŽtĂ©s de la carrure rythmique ; c’est aussi une nouvelle orchestration, plus proche des usages de Rameau et des moyens mis Ă  sa disposition par l’AcadĂ©mie royale de musique : pupitre des violoncelles Ă©toffĂ© jusqu’à 10 instruments (!) 
 / versus les 4 instruments ici ; et c’est immĂ©diatement une texture et un format sonore revitalisĂ©s qui surgissent, convoquant (enfin) ce que l’on avait jamais Ă©coutĂ© jusque lĂ  : ce Rameau dramaturge, coloriste et visionnaire
 qui pense l’orchestre comme un symphoniste.
En fondant l’annĂ©e derniĂšre (oct 2021) son prometteur JOR Jeune Orchestre Rameau, Bruno Procopio ouvre des expĂ©riences aussi inĂ©dites que dĂ©cisives pour notre connaissance de Rameau. VoilĂ  qui n’îte rien Ă  la prestation de Minkowski, son engagement admirable pour souligner le gĂ©nie ramĂ©lien Ă  l’orchestre. On peut cependant regretter le concours du baryton dans cette « nouvelle symphonie » qui pour le coup attĂ©nue l’enjeu purement instrumental du projet, en rompant le fil strictement orchestral.

_________________________________
CRITIQUE CD. RAMEAU: nouvelle symphonie (Les Musiciens du Louvre / M Minkowski – 1 cd ChĂąteau de Versailles Spectacles – janv 2021)

RAMEAU : Guerre & Paix, lancement digital. Entretien avec Bruno Procopio, fondateur du JOR Jeune Orchestre Rameau

ENTRETIEN avec BRUNO PROCOPIO, chef fondateur du JOR, Jeune Orchestre Rameau qu’il a fondĂ© en octobre 2021 – Chef et instrumentistes jouent au plus juste la musique du gĂ©nial auteur d’Hippolyte et Aricie, des BorĂ©ades ou de PlatĂ©e. Avec le concours de la musicologue Sylvie Buissou, ils offrent aujourd’hui le programme inĂ©dit « Guerre & Paix », ample fresque purement orchestrale qui rappelle par l’intelligence des couleurs, le festival des timbres, l’architecture expressive, la science sous le naturel combien Rameau est Ă  l’époque des LumiĂšres, l’inventeur de l’orchestre français. En rĂ©unissant plus de 50 instrumentistes, le maestro dĂ©voile aussi le son et les proportions comme les justes Ă©quilibres tels que l’auteur de Dardanus, de Castor et Pollux ou des Sybarites a pu les connaĂźtre Ă  son Ă©poque : jouer Rameau est un dĂ©fi dĂ©sormais relevĂ©. Bruno Procopio s’est donnĂ© les moyens d’en rĂ©aliser les prodiges. Pour preuve, 30 mn du concert inaugural « Guerre et Paix », diffusĂ© uniquement en digital, ce 27 mai 2022, 30 mn d’accomplissement et d’essor symphonique absolu. Entre explication et rĂ©vĂ©lations, Bruno Procopio explique les coulisses de ce projet hors normes qui bouleverse dĂ©sormais notre connaissance rĂ©elle de l’écriture ramĂ©lienne.

____________________________________

 

 

 

Nouvelle révolution baroque en France : le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU
53 instrumentistes ressuscitent l’orchestre de Rameau

 

 

 

bruno-procopio-j-o-r-jeune-orchestre-rameau-concert-lancement-digital-guerre-et-paix-sylvie-buissou-concert-classiquenews

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Pourquoi avoir crĂ©Ă© aujourd’hui le Jeune Orchestre Rameau JOR ?

BRUNO PROCOPIO : La pĂ©riode de la PandĂ©mie m’a offert l’opportunitĂ© d’une pause trĂšs constructive ; cette premiĂšre annĂ©e de pause m’a permis de dĂ©velopper les projets les plus intimes, les plus difficiles, ceux qui nĂ©cessitent plus de temps comme le lancement du Jeune Orchestre Rameau et l’enregistrement des Variations Goldberg. Rameau est mon compagnon de tous les jours ; la beautĂ© de sa musique me guide dans l’avancement de cette vie pleine d’alĂ©as. Un autre facteur important Ă©tait la rencontre d’une salle exceptionnelle dont l’orchestre est dĂ©sormais en rĂ©sidence : la Boiserie de Mazan (Vaucluse).

Rameau est sans doute le plus grand compositeur du XVIIIĂšme en France ; son Ɠuvre n’est pas encore dĂ©voilĂ©e au complet, plusieurs pages sont encore manuscrites ou en restauration au sein de l’édition Opera Omnia. C’est justement grĂące au soutien de Sylvie Bouissou, docteur en musicologie et directrice des Ă©ditions Rameau – Opera Omnia, que cette aventure Rameau peut exister.

Mon objectif est de rĂ©unir les meilleurs instrumentistes de la nouvelle gĂ©nĂ©ration, les plus passionnĂ©s, pour dĂ©fendre une interprĂ©tation novatrice. Cela commence par l’effectif de l’orchestre : nous sommes 53 musiciens sur le plateau, le mĂȘme effectif dont disposait Rameau Ă  l’AcadĂ©mie Royale de Musique en 1750.

Je souhaite avoir le temps de faire travailler l’orchestre, avoir le temps de dĂ©voiler Ă  tous les musiciens les secrets cachĂ©s de l’Art de Rameau. Cela passe par l’analyse de l’harmonie et une recherche plus personnelle concernant la vocalitĂ© de cette musique. L’Art de Rameau est l’un de plus personnels au XVIIIĂšme siĂšcle. Rameau utilise tous les carcans de son Ă©poque Ă  savoir la danse, la tragĂ©die lyrique mais il incorpore une touche unique par un sens poussĂ© de l’harmonie et une volontĂ© de dĂ©peindre la nature. Il ne s’agĂźt pas de simples effets Ă©voquant entre autres le ramage des oiseaux, Rameau souhaite cristalliser l’essence pour rendre en musique ce que serait pour lui la quintessence des Ă©lĂ©ments, qu’ils soient naturels ou humains.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Qu’apporte le JOR sur le plan sonore et pour la meilleure comprĂ©hension de Rameau ?

BRUNO PROCOPIO : Les effectifs préconisés par Rameau sont impressionnants ; pour cet orchestre à 53 musiciens, nous avions 11 violoncelles, tous les vents ont été doublés par deux, à savoir 4 hautbois, 4 bassons, etc.
On perçoit la volontĂ© d’avoir un pupitre de basse important, presque de la mĂȘme taille que celle des instruments aiguĂ«s (dessus) ; cela donne aux basses un double rĂŽle encore peu exploitĂ©, Ă  savoir l’opportunitĂ© d’ĂȘtre entendu Ă  part Ă©gale aux instruments dits mĂ©lodiques. Dans mon travail de chef, j’ai demandĂ© Ă  tous les musiciens du pupitre de basse, de comprendre vocalement leurs parties en plus de leur rĂŽle de basse fondamentale. Ce travail a rendu l’orchestre plus riche et a fait dĂ©gager une complexitĂ© insoupçonnĂ©e, par exemple dans les petites danses que l’on concevait uniquement allĂ©goriques ou pour ĂȘtre mises en chorĂ©graphies. (NDLR : Ă©coutez ici la plage 10 du programme Guerre et Paix : « Air pour les Muses, Temple de la Gloire, le dialogue entre les pupitres des violoncelles et des flĂ»tes, tout aussi chantant l’un et l’autre).

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Comment vous inscrivez-vous par rapport aux orchestres baroques déjà existants ?

BRUNO PROCOPIO : Nous sommes un orchestre formĂ© uniquement par des jeunes instrumentistes ; notre orchestre reçoit de musiciens de plus de 18 pays, venus de plusieurs Ă©coles. Cette variĂ©tĂ© de cultures est un cas unique ; par consĂ©quent, je dois modeler le son, je dois fĂ©dĂ©rer. Aucun musicien de cette gĂ©nĂ©ration n’avait encore jouĂ© Rameau dans une formation aussi nombreuse ; donc la curiositĂ©, l’enthousiasme et la diversitĂ© sont les piliers de ma dĂ©marche orchestrale.

Nous sommes entourĂ©s par de grands professeurs de rĂ©fĂ©rence ; chaque chef de pupitre apporte sa vision ; nous construisons un orchestre en favorisant la transversalitĂ© des expĂ©riences ; les musiciens ne sont pas lĂ  pour Ă©couter religieusement le chef. Cette libertĂ© de parole, qui fait le fondement mĂȘme de ce laboratoire d’excellence, est le moteur du projet.

 

 

CLASSIQUENEWS : En quoi la musique de Rameau se prĂȘte-t-elle Ă  une telle aventure Ă  la fois humaine, artistique, scientifique et pĂ©dagogique ?

BRUNO PROCOPIO : Scientifique et pĂ©dagogique c’est simple, la musique de Rameau regorge encore de pages monumentales Ă  dĂ©couvrir, les Ă©quipes des Ă©ditions Rameau sont lĂ  pour nous aiguiller vers de prochaines dĂ©couvertes. La difficultĂ© et la complexitĂ© de sa musique sont une matiĂšre sans fin pour le plongeon pĂ©dagogique. Par contre l’aventure humaine et artistique dĂ©pend du projet et des personnes impliquĂ©es. Le JOR invite des professionnels et des spĂ©cialistes dans plusieurs matiĂšres (administrateurs de la culture, rencontre avec la presse et musicologues, enregistrement de disque avec les meilleurs ingĂ©nieurs du son du marchĂ©), le tout dans une salle adaptĂ©e aux dimensions symphoniques.

Il est encore possible d’avoir une dĂ©marche historiciste de recherche musicale ! En cela, la musique de Rameau offre une matiĂšre inĂ©puisable. Il y a beaucoup Ă  faire concernant la technique de jeu, la pratique orchestrale, le rapport Ă  la danse, la comprĂ©hension de ses subtilitĂ©s harmoniques. Rameau reste encore un compositeur Ă  dĂ©couvrir ! J’ai l’impression que Rameau souffre d’une posture actuelle qui ne lui est pas forcement favorable ; je vois actuellement une tendance au dĂ©foulement, le croisement forcĂ©es des cultures, une volontĂ© de divertissement superficiel au dĂ©triment du vĂ©ritable amusement, tout cela affecte et amenuise l’enivrement que peut causer la musique de Rameau en elle-mĂȘme. Comme sa musique est variĂ©e et unique, on se permet actuellement tout sorte d’insertions parfois superficielles par rapport au potentiel intrinsĂšque des Ɠuvres ; Ă  mon avis nul besoin de chercher Ă  l’extĂ©rieur, dans ses ouvrages il y a tout.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Avez-vous une anecdote, un souvenir clé au moment de cet enregistrement ?

BRUNO PROCOPIO : Dans l’une des piĂšces du programme, Air pour les Lutteurs (Les Sybarites / plage 9 du programme digital dĂ©voilĂ© ce 27 mai 2022), deux Ă©lĂ©ments du langage musical me paressaient Ă©trange : quelques mesures de la partie d’Alto semblaient erronĂ©es, dĂ©placĂ©es rythmiquement du discours. Des notes graves de basses appuyĂ©es dans les temps faibles semblaient Ă©galement dĂ©placĂ©es. GrĂące aux explications de Sylvie Bouissou sur la fĂ©rocitĂ© des crotoniates et la spĂ©cificitĂ© de leur luttes guerriĂšres, ces mesures qui semblaient erronĂ©es sont devenues le moteur mĂȘme du discours. VoilĂ  une beau travail d’équipe entre les musiciens et les musicologues
. Car chez Rameau, rien n’est laissĂ© au hasard. Tout fait sens. A nous de le retrouver.

Propos recueillis en mai 2022

 

 

 

 

 

 

________________

JOR-mai-22-582-UNE-carreLANCEMENT DIGITAL… Le 27 mai 2022, lancement digital du programme Guerre & Pais – extraits symphoniques des opĂ©ras de Jean-Philippe Rameau – sĂ©lection de 30 mn – LIRE notre prĂ©sentation du concert digital :
http://www.classiquenews.com/baroque-revolutionnaire-guerre-et-paix-jor-bruno-procopio/

Guerre et Paix – Suite Symphonique conçue par Sylvie Bouissou et Bruno Procopio – Commande du Jeune Orchestre Rameau JOR – Jeune Orchestre Rameau – Bruno Procopio, direction

Formation orchestrale : 52 musiciens
Chef d’orchestre
4 flûtes (traverso /piccolo)
4 hautbois
4 bassons
1 trompette
16 violons (8 premiers et 8 seconds)
6 altos (jouant les parties de hautes-contre et tailles de violon)
11 violoncelles
1 contrebasse
2 clavecins
1 timbale
1 percussion

 

______________________________

 

 

 

Le programme Guerre et paix a été créé à Mazan, le 31 oct 2021 / LIRE la critique du concert sur classiquenews
Naissance du JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU !CRITIQUE, concert. MAZAN, dim 31 oct 2021. RAMEAU : Suite symphonique « Guerre et Paix » (crĂ©ation), JOR Jeune Orchestre Rameau, Bruno Procopio, direction. Il est nĂ© le divin JOR ! De concert et dans une entente toute en complicitĂ©, le chef franco-brĂ©slien Bruno Procopio et la musicologue Sylvie Bouissou ont conçu un programme Ă©minemment symphonique qui sĂ©lectionne plusieurs extraits d’opĂ©ras de Jean-Philippe Rameau : ouvertures, danses, intermĂšdes divers (tempĂȘte,
), mais avec la cohĂ©rence d’une dramaturgie dont le titre Ă©claire les caractĂšres successifs « guerre et paix ». Ce diptyque est un vrai dĂ©fi pour les instrumentistes rĂ©unis sous la baguette du maestro, fondateur ainsi de son propre orchestre : le JOR pour Jeune Orchestre Rameau : une nouvelle phalange dĂ©diĂ©e uniquement Ă  l’interprĂ©tation des Ɠuvres du Dijonais et qui ce dimanche 31 octobre vit son baptĂȘme officiel.
http://www.classiquenews.com/critique-concert-mazan-dim-31-oct-2021-rameau-suite-symphonique-guerre-et-paix-creation-jor-jeune-orchestre-rameau-brun-procopio-direction/

______________

 

 

 

Programme original complet « Guerre & Paix »
Version sans entracte : Durée du programme 1h15

1. NaĂŻs, Ouverture
2. Dardanus, 1744, IV, Bruit de guerre
3. Castor et Pollux, II, 5, Premier et deuxiĂšme airs pour quatre AthlĂštes
4. Castor et Pollux, II, 5, Premier et deuxiĂšme airs pour une Spartiate
5. Castor et Pollux, I, 6, Combat
6. Hippolyte et Aricie, 1742, I, 4, Tonnerre (inédit)
7. Les Indes galantes, Le Turc généreux, sc. 6, Air pour les Esclaves africains
8. Les Indes galantes, Prologue, Air pour deux Polonais
9. Dardanus, III, 3, Entrée des Guerriers
10. Dardanus, 1739, Air pour les Guerriers et les Phrygiens
11. Les Sybarites, L’Amour amĂšne Mars (inĂ©dit)
12. Les Sybarites, Air pour les Lutteurs Crotoniates
13. Les Indes galantes, Les Sauvages, Chaconne pour tous les Peuples

14. Les Surprises de l’amour, AnacrĂ©on, Sommeil d’AnacrĂ©on
15. Platée, 1745, I, Orage
16. Les Boréades, III-IV, Suite des Vents
17. Le Temple de la Gloire, Aire tendre pour les Muses
18. Les Sauvages, danse du grand calumet de la paix pour les Sauvages
19. Les Boréades, IV, 4, Entrée de Polymnie
20. Dardanus, 1739, III, 4, Air pour une Spartiate
21. Dardanus, 1739, III, 4, Tambourins
22. Dardanus, 1744, Chaconne

___________________________

 

 

 

PLUS D’INFOS sur le site du JOR Jeune Orchestre Rameau
http://jeuneorchestrerameau.com/bruno_procopio/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REPORTAGE. Bruno PROCOPIO crée et dirige le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert acadĂ©mieREPORTAGE. Bruno PROCOPIO crĂ©e et dirige le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU  -  Fin octobre 2021, le claveciniste et chef d’orchestre, Bruno Procopio dirige son propre orchestre sur instruments historiques, le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU, nouvelle phalange de 53 instrumentistes, venus de 23 pays diffĂ©rents. Exclusivement dĂ©diĂ© Ă  l’interprĂ©tation des partitions de JEAN-PHILIPPE RAMEAU, le JEUNE ORCHESTRE RAMEAU est une formidable aventure pĂ©dagogique, scientifique, artistique, humaine au service de Rameau, gĂ©nie musicien du XVIIIĂš, dont l’Ɠuvre est la source de l’orchestre français Ă  l’Ă©poque des LumiĂšres – reportage exclusif par le studio CLASSIQUENEWS.TV – rĂ©alisation : Philippe-Alexandre Pham © CLASSIQUENEWS 2022

 

 

 

 

 

——————————————————

 

 


_________________________________________

LIRE aussi notre critique du CONCERT INAUGURAL du JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU, Ă  Mazan, le 31 octobre 2021 – Progamme Rameau symphonique inĂ©dit ” Guerre & Paix” :

CRITIQUE, concert. MAZAN, dim 31 oct 2021. RAMEAU : Suite symphonique « Guerre et Paix » (crĂ©ation), JOR Jeune Orchestre Rameau, Brun Procopio, direction. Il est nĂ© le divin JOR ! De concert et dans une entente toute en complicitĂ©, le chef franco-brĂ©silien Bruno Procopio et la musicologue Sylvie Bouissou ont conçu un programme Ă©minemment symphonique qui sĂ©lectionne plusieurs extraits d’opĂ©ras de Jean-Philippe Rameau : ouvertures, danses, intermĂšdes divers (tempĂȘte,
), mais avec la cohĂ©rence d’une dramaturgie dont le titre Ă©claire les caractĂšres successifs « guerre et paix ». Ce diptyque est un vrai dĂ©fi pour les instrumentistes rĂ©unis sous la baguette du maestro, fondateur ainsi de son propre orchestre : le JOR pour Jeune Orchestre Rameau : une nouvelle phalange dĂ©diĂ©e uniquement Ă  l’interprĂ©tation des Ɠuvres du Dijonais et qui ce dimanche 31 octobre vit son baptĂȘme officiel.

 

 

JOR-JEUNE-ORCHESTRE-RAMEAU-indes-galantes-concert-mazan-bruno-procopio-classiquenews

 

 

Sur scĂšne, 23 nationalitĂ©s diffĂ©rentes ont appris Ă  jouer ensemble, une Babylone musicale qui pourtant sans les voix, font parler et chanter l’orchestre ; soit 50 instrumentistes qui ont suivi dans l’esprit d’une acadĂ©mie, plusieurs « partielles » encadrĂ©s par un coach (professeur de conservatoire) d’autant plus que les sĂ©quences enchaĂźnĂ©es rappellent le gĂ©nie orchestrateur d’un Rameau, maĂźtre des situations dramatiques, capables d’évoquer tempĂȘtes et fureur martiales, ivresse sensuelles, sons de la nature, langueurs amoureuses
 la science et la puissance suggestive de Rameau se dĂ©versent sans contrainte retrouvant dans le geste libre, Ă  la fois prĂ©cis et ample de Bruno Procopio, l’allant et la classe rythmiques qui font de Rameau, cet orfĂšvre des couleurs mais aussi ce « maĂźtre Ă  danser » dont l’excellence des ballets annonce les Tchaikovsky, Prokofiev, Stravinsky Ă  venir.

L’écriture ramĂ©lienne fourmille d’idĂ©es et d’audaces qui composent dans le dĂ©roulement de la musique, un vaste chantier expĂ©rimental. L’inouĂŻ s’invite au festin de la surprise et Sylvie Bouissou en concoctant ce programme inĂ©dit pour le maestro, a su jouer des effets de contrastes, tout en assurant aussi la cohĂ©rence des enchaĂźnements. La Suite opĂšre un cheminement logique et naturel, ouvert par l’exceptionnelle vitalitĂ© de NaĂŻs (ouverture), fermĂ© par la chaconne de Dardanus (son abandon nostalgique), l’une des plus belles de Rameau qui semble alors revivifier le modĂšle du siĂšcle qui le prĂ©cĂšde, Lully. LIRE LA SUITE…

 

 
 

 

CRITIQUE, concert. MAZAN, dim 31 oct 2021. RAMEAU : Suite symphonique « Guerre et Paix » (création), JOR Jeune Orchestre Rameau, Brun Procopio, direction.

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert acadĂ©mieCRITIQUE, concert. MAZAN, dim 31 oct 2021. RAMEAU : Suite symphonique « Guerre et Paix » (crĂ©ation), JOR Jeune Orchestre Rameau, Brun Procopio, direction. Il est nĂ© le divin JOR ! De concert et dans une entente toute en complicitĂ©, le chef franco-brĂ©slien Bruno Procopio et la musicologue Sylvie Bouissou ont conçu un programme Ă©minemment symphonique qui sĂ©lectionne plusieurs extraits d’opĂ©ras de Jean-Philippe Rameau : ouvertures, danses, intermĂšdes divers (tempĂȘte,…), mais avec la cohĂ©rence d’une dramaturgie dont le titre Ă©claire les caractĂšres successifs « guerre et paix ». Ce diptyque est un vrai dĂ©fi pour les instrumentistes rĂ©unis sous la baguette du maestro, fondateur ainsi de son propre orchestre : le JOR pour Jeune Orchestre Rameau : une nouvelle phalange dĂ©diĂ©e uniquement Ă  l’interprĂ©tation des Ɠuvres du Dijonais et qui ce dimanche 31 octobre vit son baptĂȘme officiel.

JOR-jeune-orchestre-Rameau-bruno-procopio-affiche-concert-31-oct21Sur scĂšne, 23 nationalitĂ©s diffĂ©rentes ont appris Ă  jouer ensemble, une Babylone musicale qui pourtant sans les voix, font parler et chanter l’orchestre ; soit 50 instrumentistes qui ont suivi dans l’esprit d’une acadĂ©mie, plusieurs « partielles » encadrĂ©s par un coach (professeur de conservatoire) d’autant plus que les sĂ©quences enchaĂźnĂ©es rappellent le gĂ©nie orchestrateur d’un Rameau, maĂźtre des situations dramatiques, capables d’évoquer tempĂȘtes et fureur martiales, ivresse sensuelles, sons de la nature, langueurs amoureuses
 la science et la puissance suggestive de Rameau se dĂ©versent sans contrainte retrouvant dans le geste libre, Ă  la fois prĂ©cis et ample de Bruno Procopio, l’allant et la classe rythmiques qui font de Rameau, cet orfĂšvre des couleurs mais aussi ce « maĂźtre Ă  danser » dont l’excellence des ballets annonce les Tchaikovsky, Prokofiev, Stravinksy Ă  venir.

L’écriture ramĂ©lienne fourmille d’idĂ©es et d’audaces qui composent dans le dĂ©roulement de la musique, un vaste chantier expĂ©rimental. L’inouĂŻ s’invite au festin de la surprise et Sylvie Bouissou en concoctant ce programme inĂ©dit pour le maestro, a su jouer des effets de contrastes, tout en assurant aussi la cohĂ©rence des enchaĂźnements. La Suite opĂšre un cheminement logique et naturel, ouvert par l’exceptionnelle vitalitĂ© de NaĂŻs (ouverture), fermĂ© par la chaconne de Dardanus (son abandon nostalgique), l’une des plus belles de Rameau qui semble alors revivifier le modĂšle du siĂšcle qui le prĂ©cĂšde, Lully.

 

 

 

BaptĂȘme de feu pour le JOR Jeune Orchestre Rameau

23 nationalités édifient une Babylone musicale
dédiée exclusivement à la musique de RAMEAU

 

 

 JOR-JEUNE-ORCHESTRE-RAMEAU-BRUNO-PROCOPIO-jean-philippe-rameau-classiquenews

 

 

Pour rĂ©ussir un tel dĂ©fi, les musiciens ont suivi un stage intensif de prĂ©paration, pendant toute une semaine, encadrĂ©s par des professeurs de conservatoire Ă  l’expertise avĂ©rĂ©e, questionnant le placement de l’archet sur les cordes (en boyau), la rĂ©alisation des ornements, la souplesse des passages entre extraits, l’esprit de la danse dans la musique de Rameau
 L’énergie et la plĂ©nitude s’appuient ici sur la prĂ©sence de jeunes musiciens vĂ©nĂ©zueliens, enfants du Sistema qui diffusent dans l’orchestre de Maestro Procopio, cette Ă©tincelle et cette joie permanente dans le geste et l’attitude.

Souvenez-vous de Caracas 2012, presque 10 ans dĂ©jĂ  : l’Orchestre symphonique SimĂłn BolĂ­var et son chef Gustavo Dudamel invitaient Bruno Procopio Ă  diriger un programme tout Rameau. Le feu latin au service du gĂ©nie français des LumiĂšres. Le rĂ©sultat fut au delĂ  des promesses : 1 cd (« Rameau in Caracas », Paraty) d’une Ă©loquence furieuse et nuancĂ©e jamais Ă©coutĂ©e auparavant. L’Orchestre Baroque SimĂłn BolĂ­var qui a dĂ©coulĂ© de cette rencontre inespĂ©rĂ©e a permis le transfert Ă  l’automne 2021, de certains de ses instrumentistes vĂ©nĂ©zuĂ©liens au sein du JOR


Car la maturitĂ© ayant fait son Ɠuvre, Bruno Procopio a ainsi constituĂ© son propre orchestre, le JOR, JEUNE ORCHESTRE RAMEAU, nouveau laboratoire orchestral sollicitant le potentiel de mĂ©tissages inespĂ©rĂ©s.
CĂŽtĂ© Europe, les instrumentistes rĂ©unis sont issus des conservatoires de Bruxelles, Paris, Aix-en-Provence et Avignon. C’est donc outre une formidable expĂ©rience artistique, un atelier pĂ©dagogique de premiĂšre qualitĂ© oĂč la transmission et l’apprentissage des bons rĂ©flexes, adaptĂ©s Ă  l’interprĂ©tation ramĂ©lienne, sont au centre du travail.

 

 

La forge orchestrale des LumiĂšres,
à l’origine de l’orchestre moderne


 

 

RAMEAU-ORCHESTRE-JOR-BRUNO-PROCOPIO-critique-classiquenews-opera

 

 

 

procopio-bruno-maestro-concert-orchestre-national-des-pays-de-la-loire-maestro-rameau-gossec- A Mazan, l’activitĂ© du collectif ainsi constituĂ© Ă©voque la forge orchestrale inĂ©dite pourtant premiĂšre, qui prend corps dĂšs le XVIIIĂš, dans l’orchestre de Rameau, dans ses opĂ©ras dont la sĂ©quence accompagne l’émergence de l’esprit des LumiĂšres. Aux cĂŽtĂ©s de Mannheim et de Vienne, Paris / Versailles deviennent par le gĂ©nie de Rameau, un centre essentiel dans l’essor de la musique symphonique : il n’y a aucun doute sur le fait que Rameau dans ses opĂ©ras, des annĂ©es 1730 Ă  1760, a fait progresser considĂ©rablement l’écriture orchestrale. Par consĂ©quent oser programmer un concert de sa musique purement instrumentale, est pertinent, Ă©clairant mĂȘme.

GetFileAttachment-6On comprend que l’orfĂšvre Saint-SaĂ«ns Ă  la fin du XIXĂš ait Ă©tĂ© passionnĂ© par l’écriture de Rameau ; et dans les alliages de timbres, Rameau prĂ©figure Ravel. C’est dire la subtilitĂ© musicale qui est ici en jeu. A 50 instrumentistes soit un effectif trĂšs proche de ce que le Dijonais a connu dans la fosse de l’OpĂ©ra de Paris (AcadĂ©mie royale de musique), son gĂ©nie orchestrateur se dĂ©voile enfin : hautbois, bassons, flĂ»tes (par 4), clavecins (par 2), et surtout, pilier assurant l’assise et la puissance, 10 violoncelles positionnĂ©s Ă  la droite du chef : immĂ©diatement, la sensation de souffle et d’ampleur est saisissante. Evidemment l’orchestre joue debout (violoncelles compris !) pour Les Indes Galantes
 les mouvements de la danse, l’esprit chorĂ©graphique du morceau en sont vivifiĂ©s. Serait-ce bientĂŽt qu’en une prochaine Ă©tape, le JOR s’associe Ă  une compagnie de danse ? On rĂȘve d’applaudir au futur spectacle. Car tout est rythmes, couleurs et danse chez Rameau.

 

 

GetFileAttachment-8

 

 

Saluons la Mairie de Mazan (Vaucluse) de soutenir ce lancement historique. Le JOR est dĂ©sormais nĂ©, flamboyant et scintillant, initiative unique au monde, osant ce que personne avant lui n’avait imaginĂ© : se dĂ©vouer au plus grand compositeur du XVIIIĂš. Dans un programme inĂ©dit, le jeune orchestre a pu sans contraintes relever le dĂ©fi de son objet et convaincre par ses exceptionnelles qualitĂ©s musicales. Le tĂ©moignage vidĂ©o et audio de ce concert miraculeux sera bientĂŽt accessible (annoncĂ© pour NoĂ«l, comme un cadeau providentiel). Rameau n’a jamais semblĂ© plus moderne, rĂ©gĂ©nĂ©rĂ© par une approche souple et vivifiante. Pour l’heure, portĂ© par son orchestre juvĂ©nile et fougueux, affĂ»tĂ© et sensible, Bruno Procopio est un chef heureux, appelĂ© dĂ©sormais Ă  de futures rĂ©alisations jubilatoires. A suivre.

___________________________________________________________________________________________________

bruno procopioLIRE aussi notre prĂ©sentation du concert inaugural du JOR Jeune Orchestre Rameau, Mazan, le 31 oct 2021 / Bruno Procopio, direction – Entretiens exclusifs avec Sylvie Bouissou et Bruno Procopio : Comment interprĂ©ter Rameau ? Qu’apporte le Jeune Orchestre Rameau en 2021 ?

 

 

 

 

 

 JOR-Jeune-orchestre-rameau-orchestre-bruno-procopio-concert-critique-rameau-classiquenews

 
 

 

 

 
VIDÉOS
________________________________________

 
JOR – Jeune Orchestre Rameau, Dardanus (version de 1744), Chaconne :
 

 

 

 

JOR – Jeune Orchestre Rameau, NaĂŻs, ouverture :
 

 
 

 
JOR – Jeune Orchestre Rameau, Les Sybarites, L’Amour amĂšne Mars (inĂ©dit) & Air pour les Lutteurs Crotoniates :

 

 
 

 
 

 

MAZAN, le 31 oct 2021 : 1er concert du JOR Jeune Orchestre Rameau / Bruno PROCOPIO, direction

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert acadĂ©mieMAZAN, ce 31 oct 2021 : premier concert du JOR, JEUNE ORCHESTRE RAMEAU / Bruno Procopio  – Dans le cadre du Festival de Mazan (Vaucluse, du 24 au 31 octobre 2021), le chef BRUNO PROCOPIO fonde un nouvel orchestre composĂ© de 50 jeunes instrumentistes venus du monde entier pour se perfectionner dans la confrontation Ă  l’écriture des opĂ©ras de Jean-Philippe Rameau, dĂ©fi immense pour tout instrumentiste passionnĂ© par le Baroque français, et le Baroque tout court.

bruno procopioLancĂ© par le claveciniste et chef franco-brĂ©silien BRUNO PROCOPIO depuis mai 2021 le JOR Jeune Orchestre Rameau, premier orchestre sur instruments d’époque (145 hz) offre aux jeunes musiciens une aventure exceptionnellement formatrice. Rameau dĂ©fie tout instrumentiste (comme tout chanteur) digne de ce nom : son imaginaire est illimitĂ© ; son Ă©criture flamboyante, virtuose et profonde ; son sens des rythmes et des couleurs, exceptionnels Ă  son Ă©poque, offrant une synthĂšse puissante et originale entre les styles français et italiens. De quoi constituer aujourd’hui une expĂ©rience musicale unique au monde ; ses partitions lyriques ont une profondeur symphonique unique dont le sens et la forme interrogent et stimulent chefs et instrumentistes.

Le projet est Ă  la fois artistique, pĂ©dagogique et culturel, permettant Ă  terme de mieux comprendre l’ampleur du gĂ©nie ramĂ©lien, Ă  travers la crĂ©ation d’oeuvres inĂ©dites ; l’enregistrement discographique ; une plateforme de networking dĂ©diĂ©e
 surtout des concerts dont le but est de diffuser la connaissance des oeuvres de l’auteur des Indes Galantes, de PlatĂ©e ou Dardanus, sans omettre NaĂŻs, Hyppolyte et Aricie, Les BorĂ©ades
 avec Rameau, son sens du rythme et de la danse, s’affirme un goĂ»t pour les timbres qui annoncent les plus grands compositeurs français, de Berlioz Ă  Saint-SaĂ«ns, sans omettre Debussy et Ravel.

 

 

MAZAN (Vaucluse), salle La BOISERIE
150 chemin de ModĂšne, MAZAN
1er CONCERT DU JOR Jeune Orchestre Rameau
Bruno Procopio, direction
Programme « guerre et paix »
Dim 31 octobre 2021, 17h
Suite orchestrale conçue par Sylvie Bouissou et Bruno Procopio comprenant plusieurs extraits des opéras Naïs, Dardanus, Castor et Pollux, Hippolyte et Aricie, Les Boréades, Platée et de nombreuses piÚces inédites.

ACHETEZ VOS PLACES iciboutonreservation
https://www.helloasso.com/associations/les-nuits-musicales-de-mazan/evenements/concert-jeune-orchestre-rameau-guerre-et-paix

 

 

 

 

JOR / formation orchestrale : 50 musiciens
4 flûtes (traverso /piccolo)
4 hautbois
4 bassons
1 trompette
16 violons (8 premiers et 8 seconds)
6 altos (jouant les les parties de hautes-contre et tailles de violon)
11 violoncelles
1 contrebasses
2 clavecins
1 percussionniste

 

 

 

 

LIRE aussi notre prĂ©sentation du JOR – JEUNE ORCHESTRE RAMEAU ici
http://www.classiquenews.com/nouvel-orchestre-bruno-procopio-cree-le-jor-jeune-orchestre-rameau/

VISITEZ le site du JOR
http://jeuneorchestrerameau.com/

VISTEZ le site du Festival de MAZAN 2021
http://www.classiquenews.com/les-nuits-musicales-de-mazan-24-31-octobre-2021/

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

LIRE AUSSI notre entretien avec la musicologue SYLVIE BUISSOU, spécialiste de Jean-Philippe Rameau :

BOUISSOU SYlvie RAMEAU portrait concert critique Jean Philippe Rameau JOR Jeune Orchestre RameauJOR, JEUNE ORCHESTRE RAMEAU. Entretien avec la musicologue spĂ©cialiste de Rameau, Sylvie Bouissou Ă  l’occasion de la crĂ©ation du Jeune Orchestre Rameau. Aux cĂŽtĂ©s du chef Bruno Procopio qui a fondĂ© l’orchestre, Sylvie Bouissou apporte sa connaissance de Rameau, permettant aux jeunes instrumentistes choisis et embarquĂ©s dans l’aventure de se familiariser avec l’une des Ă©critures baroques les plus fascinantes et les plus exigeantes. D’autant plus que l’orchestre, comme une phalange laboratoire qui ne s’interdit aucune limite, est ainsi amenĂ© Ă  jouer des partitions inĂ©dites et des programmes spĂ©cialement conçus pour lui : prochaine session les 30 et 31 octobre 2021 Ă  Mazan (Vaucluse) oĂč le public pourra Ă©couter le premier programme symphonique dĂ©fendu par les quelques 50 jeunes instrumentistes prĂȘts Ă  relever tous les dĂ©fis. Car pour l’instrumentiste, il n’existe pas de musique aussi difficile que celle du Dijonais : une expĂ©rience formatrice particuliĂšrement riche dans l’acquisition du mĂ©tier
 Entretien exclusif pour CLASSIQUENEWS

________________________________________________________________________________________________

 

 

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert académieLIRE notre entretien avec Bruno Procopio : pourquoi créer en mai 2021 un nouvel orchestre de jeunes instrumentistes totalement dédié à la musique de Rameau ? Enjeu et prochain rv à Mazan en octobre 2021

 

BRUNO PROCOPIO : maestro transatlantique !BRUNO PROCOPIO : La musique de Rameau reste encore Ă  dĂ©couvrir, plusieurs ouvrages sont encore Ă  Ă©diter ! Nous n’avons pas encore mesurĂ© tout son gĂ©nie. La musique instrumentale de Rameau, plus particuliĂšrement les suites de danses au sein des opĂ©ras, reprĂ©sentent Ă  elles seules un monument, une des plus belles et complexes Ɠuvres pour orchestre du 18Ăšme siĂšcle. Les aborder au sein d’un orchestre constituĂ© par des jeunes musiciens sera un grand dĂ©fi mais aussi une excellente et rare opportunitĂ©. Nous allons proposer un orchestre Ă  trĂšs grand effectif, soit 50 instrumentistes.
Le pupitre de violon sera formĂ© par 16 instrumentistes, un nombre plutĂŽt consĂ©quent pour un orchestre sur instruments d’époque. La virtuositĂ© des Ɠuvres (ouvertures, chaconnes, 
) constitue un dĂ©fi Ă  soulever collectivement, d’autant plus que chaque pupitre d’instruments Ă  vents regroupe 4 musiciens (flĂ»te, hautbois, basson), ces instruments doublent rĂ©guliĂšrement d’autres parties. La justesse et la coloration des ces pupitres fusionnĂ©s seront partie intĂ©grante de notre travail. LIRE notre entretien complet ICI

JOR, JEUNE ORCHESTRE RAMEAU. Entretien avec la musicologue spécialiste de Rameau, Sylvie Bouissou

BOUISSOU SYlvie RAMEAU portrait concert critique Jean Philippe Rameau JOR Jeune Orchestre RameauJOR, JEUNE ORCHESTRE RAMEAU. Entretien avec la musicologue spĂ©cialiste de Rameau, Sylvie Bouissou Ă  l’occasion de la crĂ©ation du Jeune Orchestre Rameau. Aux cĂŽtĂ©s du chef Bruno Procopio qui a fondĂ© l’orchestre, Sylvie Bouissou apporte sa connaissance de Rameau, permettant aux jeunes instrumentistes choisis et embarquĂ©s dans l’aventure de se familiariser avec l’une des Ă©critures baroques les plus fascinantes et les plus exigeantes. D’autant plus que l’orchestre, comme une phalange laboratoire qui ne s’interdit aucune limite, est ainsi amenĂ© Ă  jouer des partitions inĂ©dites et des programmes spĂ©cialement conçus pour lui : prochaine session les 30 et 31 octobre 2021 Ă  Mazan (Vaucluse) oĂč le public pourra Ă©couter le premier programme symphonique dĂ©fendu par les quelques 50 jeunes instrumentistes prĂȘts Ă  relever tous les dĂ©fis. Car pour l’instrumentiste, il n’existe pas de musique aussi difficile que celle du Dijonais : une expĂ©rience formatrice particuliĂšrement riche dans l’acquisition du mĂ©tier
 Entretien exclusif pour CLASSIQUENEWS

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Sur le plan scientifique et de la recherche, qu’apporte la crĂ©ation du JOR ?

SYLVIE BOUISSOU : Sur le plan purement scientifique, la crĂ©ation du JOR pourrait permettre de « tester » des sĂ©quences non encore jouĂ©es. Il existe beaucoup de repentirs dans les sources ramistes pour lesquels il n’est pas toujours aisĂ© de savoir si elles sonnent bien. Il reste que sur le plan historique, ce sont des Ă©lĂ©ments prĂ©cieux.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Comment avez vous conçu la sĂ©lection des Ɠuvres de Rameau pour la session 1 du JOR, en octobre prochain ?

SYLVIE BOUISSOU : Bruno m’avait demandĂ© d’envisager quatre programmes symphoniques qui puissent afficher une cohĂ©rence entre eux, qui respectent un Ă©quilibre d’effectif et qui incluent des sĂ©quences inĂ©dites. Un vrai challenge !
Le premier programme (NDLR : qui sera crĂ©Ă© Ă  Mazan les 30 et 31 octobre 2021), « Guerre et paix », est basĂ© sur l’opposition de deux conceptions de la vie, avec une victoire de la paix, Ă©videmment. C’est pourquoi j’ai choisi l’ouverture de NaĂŻs, « opĂ©ra pour la paix » comme premiĂšre sĂ©quence et la chaconne finale de ce mĂȘme opĂ©ra (comme derniĂšre sĂ©quence).
La guerre est Ă©minemment prĂ©sente dans l’Ɠuvre lyrique de Rameau tout autant que les sĂ©quences pacifiques ou de rĂ©conciliation. Il n’y avait que l’embarras du choix, rĂ©duit nĂ©anmoins par des aspects techniques, tonalitĂ©s, effectifs, contrastes nĂ©cessaires, etc.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : En quoi pensez-vous que jouer Rameau est particuliĂšrement formateur pour l’instrumentiste ?

RAMEAU-jean-philippe-portrait-concert-critique-classiquenews-JEUNE-ORCHESTRE-RAMEAU-carre-grand-formatSYLVIE BOUISSOU : Formateur pour les instrumentistes Ă  l’évidence, tous les chefs le disent. D’abord parce que techniquement, sa musique est difficile et qu’il faut donc travailler sa partie trĂšs sĂ©rieusement. Ensuite pour aborder les aspects stylistiques des agrĂ©ments, du phrasĂ© et des notes inĂ©gales, propres Ă  la musique française. Enfin parce que Rameau pousse les instruments au-delĂ  de leurs possibilitĂ©s (tessiture notamment pour les hautbois et mĂȘmes les basses). Cela suppose des amĂ©nagements, des dĂ©cisions Ă©ditoriales, mais aussi des rĂ©flexions communes entre musicologues et musiciens.
Un symphoniste de l’orchestre de l’OpĂ©ra de Paris, Ă  l’époque de Rameau, s’était plaint du fait qu’il n’avait pas mĂȘme le temps d’éternuer quand il jouait du Rameau !

 

 

 

CLASSIQUENEWS : En quoi l’expĂ©rience du JOR permet-elle de mieux comprendre l’orchestre de Rameau ?

SYLVIE BOUISSOU : Pour les jeunes, il s’agit d’une formation essentielle (c’est le but de Bruno), prĂ©liminaire Ă  leur intĂ©gration dans un orchestre, moderne ou baroque. Ils auront eu un Ă©ventail large et prĂ©cis des problĂšmes soulevĂ©s par ce rĂ©pertoire. Ils auront surtout, du moins nous l’espĂ©rons, l’envie de jouer et rejouer du Rameau.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Quelles sont les oeuvres inĂ©dites dĂ©voilĂ©es par le JOR ? Quel en est l’intĂ©rĂȘt ?

SYLVIE BOUISSOU : Dans « Guerre et paix », il y a plusieurs sĂ©quences inĂ©dites tirĂ©es des secondes versions des Ɠuvres (Hippolyte, Dardanus, Castor) ou d’Ɠuvres que nous avons rĂ©vĂ©lĂ©es comme ZĂ©phyr. Il y a aussi des piĂšces tirĂ©es des « ComplĂ©ments », je m’explique.
La politique des Opera omnia, que je dirige, consiste Ă  publier chacune des versions d’une Ɠuvre car Rameau a effectivement beaucoup remaniĂ© ses opĂ©ras. Pour certains titres, deux versions sont clairement identifiĂ©es (Castor et Pollux, Dardanus, Zoroastre) ; dans ce cas, nous publions deux volumes distinctes. Pour d’autres, Rameau a Ă©crit plusieurs versions d’une sĂ©quence. Nous les plaçons alors en fin de volume dans ce que nous appelons des « ComplĂ©ments ». Il y a donc de la matiĂšre.
Or ces complĂ©ments sont parfois laissĂ©s pour compte (de moins en moins d’ailleurs), car naturellement, ils sont tous intĂ©ressants et piquent la curiositĂ© des chefs. Or, dans le cadre d’une production, le chef doit rester cohĂ©rent et « choisir ». L’un des intĂ©rĂȘts du JOR est donc de pouvoir jouer ses complĂ©ments ou doubles versions.
À noter que nous avons prĂ©parĂ© pour cette session du JOR, l’édition de ZĂ©phyr, ouvrage inĂ©dit du vivant de Rameau.

 

 

 

Propos recueillis en juin 2021

 

 

 

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert académieLIRE notre entretien avec Bruno Procopio : pourquoi créer en mai 2021 un nouvel orchestre de jeunes instrumentistes totalement dédié à la musique de Rameau ? Enjeu et prochain rv à Mazan en octobre 2021

 

BRUNO PROCOPIO : maestro transatlantique !BRUNO PROCOPIO : La musique de Rameau reste encore Ă  dĂ©couvrir, plusieurs ouvrages sont encore Ă  Ă©diter ! Nous n’avons pas encore mesurĂ© tout son gĂ©nie. La musique instrumentale de Rameau, plus particuliĂšrement les suites de danses au sein des opĂ©ras, reprĂ©sentent Ă  elles seules un monument, une des plus belles et complexes Ɠuvres pour orchestre du 18Ăšme siĂšcle. Les aborder au sein d’un orchestre constituĂ© par des jeunes musiciens sera un grand dĂ©fi mais aussi une excellente et rare opportunitĂ©. Nous allons proposer un orchestre Ă  trĂšs grand effectif, soit 50 instrumentistes.
Le pupitre de violon sera formĂ© par 16 instrumentistes, un nombre plutĂŽt consĂ©quent pour un orchestre sur instruments d’époque. La virtuositĂ© des Ɠuvres (ouvertures, chaconnes, 
) constitue un dĂ©fi Ă  soulever collectivement, d’autant plus que chaque pupitre d’instruments Ă  vents regroupe 4 musiciens (flĂ»te, hautbois, basson), ces instruments doublent rĂ©guliĂšrement d’autres parties. La justesse et la coloration des ces pupitres fusionnĂ©s seront partie intĂ©grante de notre travail. LIRE notre entretien complet ICI

 

JOR Jeune Orchestre Rameau : REJOIGNEZ les rangs du 1er orchestre historique dédié à RAMEAU

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert acadĂ©mieJOR 2021 (Mazan, session d’oct 2021). APPEL A CANDIDATURE : rejoignez les rangs du JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU, la nouvelle formation crĂ©Ă©e en 2021 pour interprĂ©ter JEAN-PHILIPPE RAMEAU
 Pour son crĂ©ateur BRUNO PROCOPIO, Rameau est le plus grand gĂ©nie baroque français 
 Il mĂ©ritait bien qu’on lui dĂ©die une nouvelle aventure, en particulier un orchestre composĂ© de jeunes instrumentistes en formation, soucieux d’éloquence et d’expressivitĂ© sur instruments historiques, dans le respect des traitĂ©s concernant la pratique historique. On voit bien l’apport aujourd’hui inestimable des orchestres sur instruments d’époque dans le rĂ©pertoire classique, romantique, et aussi moderne : des Viennois, Mozart, Haydn, 
 aux symphonies rĂ©investies, rĂ©estimĂ©es de Gossec, Cherubini, MĂ©hul ; de Ravel, Debussy et mĂȘme Ă  Stravinsky (Les SiĂšcles ont ressuscitĂ© comme aucun autre orchestre Le Sacre du Printemps, La Mer de Debussy, Daphnis et ChloĂ© ou Ma mĂšre l’Oye de Ravel). Sans bruno procopioomettre Ă©videmment Beethoven dont l’énergie et l’orchestration subtile n’auraient pu ĂȘtre retrouvĂ©s sans l’apport des Harnoncourt, Bruggen, aujourd’hui Currentzis. A plusieurs reprises Bruno Procopio a dĂ©montrĂ© la valeur de l’approche historique en jouant les partitions de Gossec, MĂ©hul, Cherubini, Reicha. 
 Rameau demeure un territoire favori comme son excellent enregistrement JOUER RAMEAU A CARACAS (1 cd Paraty 2012) l’a rĂ©vĂ©lĂ© (tout un programme composĂ© des Suites de danses extraites des opĂ©ras y constitue comme une symphonie française du XVIIIĂš, prĂ©lude enchantĂ© aux Berlioz, Ravel, Roussel, Debussy Ă  suivre
) :

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Rameau 2014 : les Grands Motets par Bruno Procopio, William ChristieJOUER RAMEAU sur instruments historiques
 Le chef spĂ©cialiste des approches historiques en particulier des compositeurs classiques, romantiques français, retrouve ainsi son cher Rameau dans un esprit d’explication, de transmission, de partage. Jouer Mozart et Beethoven en connaissant l’articulation propre Ă  Rameau, gĂ©nie de l’orchestre au XVIIIĂš, fonde une approche originale et particuliĂšrement pertinente. Cette perspective qui rĂ©tablit le jeu orchestral dans une chronologie logique, ne cesse de rĂ©vĂ©ler sa pertinence : comprendre et maĂźtriser l’écriture de Rameau permet de mieux jouer tous les grands symphonistes aprĂšs lui, du XVIIIĂš au XIXĂš.

 

 

 

A Mazan (Vaucluse),

50 instrumentistes
pour retrouver la magie de Rameau

Du 25 au 31 octobre 2021

________________________________________________________________________________________________

Bruno Procopio joue Rameau et Mondonville Ă  RioÉCRITURE RAMÉLIENNE
 La sonoritĂ©, les rapports entre pupitres, les timbres dĂ©taillĂ©s, fusionnĂ©s retrouvent une couleur et une intensitĂ© que l’on avait perdu. Dans le sillon de ces redĂ©couvertes majeures, le chef et claveciniste BRUNO PROCOPIO crĂ©e son nouvel orchestre dont le rĂ©pertoire sera dĂ©diĂ© aux Ɠuvres de Rameau. Le compositeur officiel de Louis XV Ă  Versailles n’a pas que rĂ©former l’opĂ©ra français depuis son scandaleux Hippolyte et Aricie de 1733. En thĂ©oricien, fier opposant aux thĂšses polĂ©miques de JJ Rousseau, Rameau, orfĂšvre de l’harmonie, magicien des timbres, a dĂ©veloppĂ© dans ses divertissements et intermĂšdes pour l’opĂ©ra (nombreuses suites de danses), des sĂ©quences au souffle authentiquement symphonique.
Bruno Procopio analyse en particulier ce qui singularise l’orchestre de Rameau et lui convient le mieux, exprimant ce qui lui permet de suggĂ©rer comme nul autre la force des Ă©lĂ©ments, la puissance tragique du destin, des paysages Ă  la fois Ă©piques et psychologiques, fantastiques aussi (infernaux et surnaturels) qui font leur auteur un narrateur de premier plan et aussi un fils des LumiĂšres

procopio-bruno-maestro--neukomm-avril-2015-concert-orchestre-maestro-classiquenews-582-390C’est peut-ĂȘtre cet aspect particulier, universel et poĂ©tique, que Bruno Procopio entend servir demain,, avec les quelques 50 instrumentistes du JOR, Jeune Orchestre Rameau : Ă©toffer le rang des violons et des violoncelles, sans sacrifier la virtuositĂ© ni la clartĂ© du chant ; vivifier les parties non moins Ă©loquentes et exposĂ©es des vents et bois (flĂ»tes, hautbois, surtout bassons
), l’approche s’annonce aussi fouillĂ©e que prometteuse. L’aventure relĂšve d’un pari fou, sur le plan humain, artistique et aussi pĂ©dagogique. La premiĂšre session de travail aura lieu du 25 au 31 octobre 2021 Ă  MAZAN (Vaucluse), dans l’écrin de la salle appelĂ©e « La Boiserie » : les instrumentistes sĂ©lectionnĂ©s (jeunes professionnels et aussi musiciens d’orchestre souhaitant perfectionner leur maĂźtrise de la pratique baroque) suivront une formation intense, encadrĂ©s par plusieurs musiciens chevronnĂ©s, et sous la direction du chef Bruno Procopio, aborderont Ă  415Hz les piĂšces parmi les plus difficiles et exigeantes du rĂ©pertoire dont des inĂ©dits de Rameau, sĂ©lectionnĂ©s et prĂ©parĂ©s par la musicologue spĂ©cialiste de Rameau, Sylvie Bouissou.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

REJOINDRE LE JOR en OCTOBRE 2021

TOUTES LES INFOS, programme, dépÎt des candidatures
sur le site du JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU
http://jeuneorchestrerameau.com/

APPEL à CANDIDATURE jusqu’au 2 juillet 2021

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

ORCHESTRE

4 flûtes (traverso /piccolo)
4 hautbois
4 bassons
1 trompette
16 violons (8 premiers et 8 seconds)
6 altos (jouant les les parties de hautes-contre et tailles de violon)
11 violoncelles
1 contrebasses
2 clavecins
1 percussionniste

INSCRIVEZ VOUS ICI
http://jeuneorchestrerameau.com/orchestre/

FORMULAIRE D’INSCRIPTION
http://jeuneorchestrerameau.com/edition-2021-guerre-et-paix/inscriptions/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Programme session octobre 2021
Guerre et Paix – Ɠuvres jouĂ©es Ă  Mazan 

 

 

 

Guerre, terreur des Peuples
Entrée des Combattants de différents peuples des plus rudes aux plus guillerets
Sommeil des guerriers
Orage
Reprise de violence
Apologie de la douceur et de l’amour
Réconciliation et gaité des Peuples
Gloire Ă  la paix

NaĂŻs, Ouverture
Dardanus, 1744, IV, Bruit de guerre
Castor et Pollux, II, 4, Marche pour les Spartiates, les AthlĂštes et les Combattants
Castor et Pollux, II, 5, Air pour deux Femmes et deux AthlĂštes
Castor et Pollux, II, 5, Premier et deuxiĂšme air pour une Spartiate
Castor et Pollux, I, 6, Combat
Hippolyte et Aricie, 1742, I, 4, Tonnerre (inédit)
Les Indes galantes, Le Truc généreux, 6, Air pour les Esclaves africains
Les Indes galantes, Prologue, Air pour deux Polonais
Dardanus, III, 3, Entrée pour les Guerriers
Dardanus, I, 3, Rigaudons pour les Guerriers
Dardanus, 1739, Air pour les Guerriers et les Phrygiens
Les Sybarites, L’Amour amĂšne Mars (inĂ©dit)
Les Sybarites, Air pour les Gladiateurs
Les Indes galantes, Les Sauvages, Chaconne pour tous les Peuples
Dardanus, 1739, IV, 2, Sommeil de Dardanus
Les Surprises de l’amour, AnacrĂ©on, Sommeil d’AnacrĂ©on
Platée, 1745, I, Orage

PAUSE

Les Boréades, III-IV, Suite des Vents
Le Temple de la Gloire, Aire tendre pour les Muses
Les Sauvages, danse du calumet de la paix
Les Boréades, IV, 4, Entrée de Polymnie
Les Boréades, IV, 4, Gavottes
Les Boréades, IV, rigaudons pour les Heures et les Zéphyrs
Dardanus, 1739, III, 4, Air en rondeau (sur l’incipit Paix favorable)
Dardanus, 1739, III, 4, Tambourins
Platée, I, 6, Tambourins
Platée, I, 6, Passepieds
Le Turc généreux, Rigaudons pour les Matelots et Matelotes
Le Turc généreux, Tambourins pour les Matelots et Matelotes
Dardanus, 1744, Chaconne
NaĂŻs, Air de triomphe

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

LIRE aussi notre ENTRETIEN AVEC BRUNO PROCOPIO
procopio-bruno-maestro-chef-d-orchestreNOUVEL ORCHESTRE BAROQUE : le JOR Jeune Orchestre Rameau. A l’initiative du chef et claveciniste BRUNO PROCOPIO, le JOR Jeune Orchestre Rameau en mai 2021, affiche clairement son ambition : jouer Rameau en grand effectif (50 instrumentistes) sur instruments d’époque. Pour cela, une semaine de formation et d’interprĂ©tation dĂ©diĂ©e est proposĂ©e Ă  MAZAN (Vaucluse) : tous les profils instrumentistes dĂ©sireux de se perfectionner, avec d’autant plus d’acuitĂ© que l’écriture de Rameau est la plus difficile, sont invitĂ©s Ă  adresser leur candidature (jusqu’au 2 juillet 2021) pour une expĂ©rience musicale, humaine, artistique et musicologique dĂ©sormais unique en Europe, s’agissant de la musique Baroque Française du XVIIIĂš. Bruno Procopio explique le JOR, enjeux, objectifs, calendrier
 ENTRETIEN EXCLUSIF
http://www.classiquenews.com/nouvel-orchestre-baroque-le-jor-jeune-orchestre-rameau-entretien-avec-bruno-procopio/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

LIRE aussi notre annonce JOR, un nouvel orchestre pour RAMEAU
http://www.classiquenews.com/nouvel-orchestre-bruno-procopio-cree-le-jor-jeune-orchestre-rameau/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

LIRE aussi notre critique du cd RAMEAU in CARACAS (2012)
Rameai in Caracas, Bruno ProcopioCD. Rameau in Caracas (Bruno Procopio et The Simon Bolivar Symphony orchestra of Venezuela, 2012) 
 DĂ©fi magistral rĂ©ussi pour jeune chef audacieux ! Ce nouveau cd Paraty adoube trĂšs officiellement le tempĂ©rament du claveciniste Bruno Procopio comme chef d’orchestre. Poursuivant une nouvelle et dĂ©jĂ  riche collaboration avec les musiciens vĂ©nĂ©zuĂ©liens de l’Orchestre Simon Bolivar (la phalange qui hier accompagnait et permettait aussi l’essor du jeune Gustavo Dudamel), Bruno Procopio ne montre pas seulement sa lumineuse sensibilitĂ© et sa versatilitĂ© contagieuse chez Rameau, il confirme l’ampleur et la sĂ»retĂ© de son approche, n’hĂ©sitant pas ici Ă  aborder le compositeur baroque sur
 instruments modernes, de surcroĂźt avec des instrumentistes qui Outre-Atlantique n’ont que trĂšs peu Ă©tĂ© confrontĂ©s Ă  la rhĂ©torique et l’éloquence du XVIIIĂš français. C’est donc pour eux un vrai dĂ©fi instrumental liĂ© Ă  une dĂ©couverte de rĂ©pertoire.

http://www.classiquenews.com/cd-bruno-procopio-rameau-in-caracas/

 

 

 

 

 

 

NOUVEL ORCHESTRE BAROQUE : le JOR Jeune Orchestre Rameau (entretien avec Bruno Procopio)

Un Rameau mĂ©connu : Les FĂȘtes de PolymnieNOUVEL ORCHESTRE BAROQUE : le JOR Jeune Orchestre Rameau. A l’initiative du chef et claveciniste BRUNO PROCOPIO, le JOR Jeune Orchestre Rameau en mai 2021, affiche clairement son ambition : jouer Rameau en grand effectif (50 instrumentistes) sur instruments d’époque. Pour cela, une semaine de formation et d’interprĂ©tation dĂ©diĂ©e est proposĂ©e Ă  MAZAN (Vaucluse) : tous les profils instrumentistes dĂ©sireux de se perfectionner, avec d’autant plus d’acuitĂ© que l’écriture de Rameau est la plus difficile, sont invitĂ©s Ă  adresser leur candidature (jusqu’au 2 juillet 2021) pour une expĂ©rience musicale, humaine, artistique et musicologique dĂ©sormais unique en Europe, s’agissant de la musique Baroque Française du XVIIIĂš. Bruno Procopio explique le JOR, enjeux, objectifs, calendrier
 ENTRETIEN EXCLUSIF

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

 

CLASSIQUENEWS : En quoi interprĂ©ter les Ɠuvres de Rameau est il particuliĂšrement formateur pour l’instrumentiste ?

BRUNO PROCOPIO : maestro transatlantique !BRUNO PROCOPIO : La musique de Rameau reste encore Ă  dĂ©couvrir, plusieurs ouvrages sont encore Ă  Ă©diter ! Nous n’avons pas encore mesurĂ© tout son gĂ©nie. La musique instrumentale de Rameau, plus particuliĂšrement les suites de danses au sein des opĂ©ras, reprĂ©sentent Ă  elles seules un monument, une des plus belles et complexes Ɠuvres pour orchestre du 18Ăšme siĂšcle. Les aborder au sein d’un orchestre constituĂ© par des jeunes musiciens sera un grand dĂ©fi mais aussi une excellente et rare opportunitĂ©. Nous allons proposer un orchestre Ă  trĂšs grand effectif, soit 50 instrumentistes.
Le pupitre de violon sera formĂ© par 16 instrumentistes, un nombre plutĂŽt consĂ©quent pour un orchestre sur instruments d’époque. La virtuositĂ© des Ɠuvres (ouvertures, chaconnes, 
) constitue un dĂ©fi Ă  soulever collectivement, d’autant plus que chaque pupitre d’instruments Ă  vents regroupe 4 musiciens (flĂ»te, hautbois, basson), ces instruments doublent rĂ©guliĂšrement d’autres parties. La justesse et la coloration des ces pupitres fusionnĂ©s seront partie intĂ©grante de notre travail.
Le pupitre de violoncelle sera constituĂ© par 11 instrumentistes ; on aura ainsi une excellente opportunitĂ© de travailler dans un Ă©quilibre orchestral assez atypique ! Les basses pourront exprimer une vocalitĂ© Ă  part entiĂšre dans la masse orchestrale. Par ailleurs, la musique de Rameau est trĂšs exigeante pour les bassonistes, les parties de basson sont souvent dans la limite aiguĂ« de l’instrument.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : A quels aspects de son Ă©criture, la session pĂ©dagogique d’octobre 2021 Ă  MAZAN va-t-elle s’intĂ©resser ?

MAESTRO dĂ©fricheur : Bruno Procopio et l'Orchestre National des Pays de la LoireBRUNO PROCOPIO : Le premier point sera la dĂ©couverte mĂȘme du programme, constituĂ© dans une grande partie d’Ɠuvres inĂ©dites ! Les partitions seront donnĂ©es 3 mois avant la session d’orchestre, nous allons exiger une maĂźtrise totale de la partition, les coup d’archets ainsi que des rencontres ZOOM seront organisĂ©es en amont pour Ă©claircir les difficultĂ©s techniques. Nous souhaitons dans cette intense semaine de formation orchestrale arriver Ă  maitriser non seulement tous les aspects techniques mais aussi apprivoiser une partir du rĂ©pertoire qui reste mĂ©connu, le tout sera enregistrĂ© par le label Paraty en fin de stage pour un album digital. Cette opportunitĂ© ira encore encourager les participants Ă  trouver l’excellence.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Que vont apprendre les jeunes instrumentistes du JOR?

BRUNO PROCOPIO : Ils vont apprendre un rĂ©pertoire inĂ©dit ; ils vont travailler aux cĂŽtĂ©s de musiciens professionnels, ils pourront profiter d’une expĂ©rience unique : jouer dans une trĂšs grande formation sur instruments d’époque (50 musiciens) ; ils auront deux buts prĂ©cis pour cette premiĂšre Ă©dition – faire un concert de restitution et l’enregistrement d’un album ; ils pourront cĂŽtoyer l’équipe de musicologues qui ont restituĂ© les Ɠuvres. Ils pourront rencontrer des musiciens issus de plusieurs conservatoires d’Europe et d’ailleurs ; ils seront en immersion totale pendant une semaine, une chance dans une vie aussi chargĂ©e d’activitĂ© autres que musicales.

 

 

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Vous recrutez jusqu’au 2 juillet prochain les membres de l’orchestre. A qui s’adresse votre appel à candidature ?

Bruno Procopio dirige Renaud de Sacchini Ă  Rio de JaneiroBRUNO PROCOPIO : Aux musiciens sur instruments d’époque (415Hz) issus des 5 conservatoires partenaires (CNSMD de Paris, Conservatoire Royal de Bruxelles, CRR de Paris, Avignon et Aix en Provence) mais aussi Ă  tous les dĂ©partements de musique ancienne et universitĂ©s. Nous proposons Ă©galement cette expĂ©rience aux musiciens dĂ©jĂ  en poste au sein de formation symphonique (dans le cadre de la formation continue) ; nous rencontrons beaucoup de musiciens ayant le double cursus (baroque et moderne) qui souhaitent approfondir leurs connaissances.

Le JOR sera un vrai orchestre de formation et d’insertion professionnelle.
Inscrivez-vous : www.jeuneorchestrerameau.com

_____________________________________________________________________________________

Propos recueillis en mai 2021.

 

 

 

LIRE aussi notre prĂ©cĂ©dente dĂ©pĂȘche Bruno Procopio fonde le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU : rĂ©unir les meilleurs instrumentistes pour jouer le plus grand compositeur français du XVIIIù
 (4 mai 2021) :
http://www.classiquenews.com/nouvel-orchestre-bruno-procopio-cree-le-jor-jeune-orchestre-rameau/

NOUVEL ORCHESTRE : BRUNO PROCOPIO crée le JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert acadĂ©mieNOUVEL ORCHESTRE : JOR JEUNE ORCHESTRE RAMEAU / Bruno PROCOPIO. Jean-Philippe Rameau, gĂ©nie du Baroque Français du XVIIIĂš (compositeur officiel de la Cour de Louis XV) est un moderne qui ne cesse d’inspirer. En tĂ©moigne l’initiative portĂ©e par le claveciniste et chef franco-brĂ©silien BRUNO PROCOPIO qui lance en mai 2021 le JOR Jeune Orchestre Rameau, premier orchestre dĂ©diĂ© Ă  la musique de Rameau composĂ© de 50 jeunes musiciens sur instruments d’époque (145 hz). L’initiative entend constituer rĂ©guliĂšrement une formation orchestrale permettant aux jeunes instrumentistes de toute nationalitĂ© de se perfectionner en particulier grĂące aux multiples dĂ©fis que prĂ©sentent les Ɠuvres de Rameau : son imaginaire est illimitĂ© ; son Ă©criture flamboyante, virtuose et profonde ; son sens des rythmes et des couleurs, exceptionnels Ă  son Ă©poque, offrant une synthĂšse puissante et originale entre les styles français et italiens. Pour tout interprĂšte baroque, l’Ɠuvre de Rameau est un univers fascinant qui enrichit comme nul autre auteur, l’expĂ©rience musicale ; ses partitions lyriques ont une profondeur symphonique unique dont le sens et la forme interrogent et stimulent chefs et instrumentistes.

bruno procopioDepuis MAZAN dans le Vaucluse, Bruno Procopio pilote ce vaste projet Ă  la fois artistique, pĂ©dagogique et culturel, permettant Ă  terme de mieux comprendre l’ampleur du gĂ©nie ramĂ©lien, Ă  travers la crĂ©ation d’oeuvres inĂ©dites ; l’enregistrement discographique ; une plateforme de networking dĂ©diĂ©e
 surtout des concerts dont le but est de diffuser la connaissance des oeuvres de l’auteur des Indes Galantes, de PlatĂ©e ou Dardanus, sans omettre NaĂŻs, Hyppolyte et Aricie, Les BorĂ©ades
 avec Rameau, son sens du rythme et de la danse, s’affirme un goĂ»t pour les timbres qui annoncent les plus grands compositeurs français, de Berlioz Ă  Saint-SaĂ«ns, sans omettre Debussy et Ravel.

L’AcadĂ©mie RAMEAU Ă  MAZAN
PremiĂšre session de travail : du 25 au 31 Octobre 2021 Ă  la Boiserie de MAZAN (Vaucluse, France) – les candidats Ă  cette semaine d’approfondissement et de perfectionnement dĂ©diĂ©e Ă  l’interprĂ©tation de Rameau sont invitĂ©s Ă  adresser leur candidature jusqu’au 2 JUILLET 2021.

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

 

INFOS, inscriptions sur le site
www.jeuneorchestrerameau.com

Rameai in Caracas, Bruno ProcopioBruno Procopio est depuis toujours passionnĂ© par l’écriture de Jean-Philippe Rameau. Le chef et claveciniste a jouĂ© et enregistrĂ© les PiĂšces de clavecin en concert (avec Patrick Bismuth au violon – 2012). SpĂ©cialiste de l’interprĂ©tation sur instruments historiques, Bruno Procopio a rĂ©guliĂšrement dirigĂ© des orchestres au Venezuela, au BrĂ©sil, en France
 inscrivant sa rigueur et son souci d’éloquence, au service des partitions de Rameau. A la tĂȘte du Jeune Orchestre Simon Bolivar du Venezuela, le maestro a enregistrĂ© un programme spectaculaire qui a suscitĂ© un immense succĂšs « Rameau in Caracas » oĂč Ă  la vitalitĂ© d’une Ă©criture versatile rĂ©pond l’implication et le sens rythmique des instrumentistes vĂ©nĂ©zuĂ©liens (au programme, des extraits d’opĂ©ras de Rameau : Les Indes Galantes, Acanthe et CĂ©phise,…).

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

 

VOIR le TEASER du JOR Jeune Orchestre Rameau

 

 


 

 

Intervenants : BRUNO PROCOPIO, direction musicale
Patrick Bismuth, violon
Hervé Douchy, violoncelle
BenoĂźt Laurent, hautbois
Giorgio Mandolesi, basson
Hugo Reyne, flûte

Sylvie Bouissou, musicologue

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

ENGLISH VERSION / DONATION

 

 

JOR Jeune Orchestre Rameau Bruno Proocopio annonce critique concert académie

  

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

Présentation du projet | Presentation

Le JOR Jeune Orchestre Rameau est le 1er orchestre international dédié à la musique de Jean-Philippe Rameau.
RAMEAU-jean-philippe-portrait-hippolyte-et-aricie-classiquenewsRestitutions d’Ɠuvres inĂ©dites, concerts, enregistrement et rencontres professionnelles Ă  Mazan (Vaucluse) – Le site est l’endroit avec le plus de descendants directs de Jean-Philippe Rameau. Comme Ă©cho Ă  l’histoire, le premier orchestre dĂ©diĂ© Ă  Rameau aura comme berceau la sublime salle La Boiserie de Mazan (rĂ©sidence idĂ©ale pour le JOR) oĂč seront crĂ©Ă©es des Ɠuvres inĂ©dites du plus emblĂ©matique des compositeurs français de la pĂ©riode baroque. Le Jeune Orchestre Rameau sera crĂ©Ă© en octobre 2021 (du 25 au 31 Oct.) dans le cadre du festival Les Nuits Musicales de Mazan, partenaire du JOR.

Restitution and revival of unpublished works, concerts, recordings and professional networking  / Mazan is the place in the world with the most direct descendants of Jean-Philippe Rameau. Echoing history, the first orchestra dedicated to Rameau will have its birthplace in the sublime hall of La Boiserie in Mazan (orchestra in residence), where unpublished works from the most emblematic French composers of the period will be premiered. The 1st edition of the Rameau Youth Orchestra will take place in October 2021 (25-31 Oct.) as part of the festival Les Nuits Musicales de Mazan, a partner of the JOR.
 

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

Origine du projet | Origins

BRUNO-PROCOPIO-MAZAN-festival-concert-RAMEAU-festival-eduarduslee_20180126_bruno_procopio_003Sous l’impulsion de Bruno Procopio – claveciniste et chef d’orchestre et Sylvie Bouissou – docteur en musicologie, directrice de recherche au CNRS et responsable de l’édition monumentale Rameau Opera omnia, le projet a pris forme grĂące au partenariat avec la ville de Mazan et les conservatoires tels le CNSMDP, CRR de Paris, le CRR du Grand Avignon, le CRR d’Aix en Provence mais aussi le Conservatoire Royal de Bruxelles.

At the impetus of Bruno Procopio – harpsichordist and conductor- and Sylvie Bouissou – PhD in Musicology, research director at the CNRS and manager of the monumental edition Rameau Opera omnia, this project came together thanks to partnerships with the city of Mazan, and conservatories such as the CNSMDP, CRR de Paris, CRR du Grand Avignon, CRR d’Aix en Provence as well as the Conservatoire Royal de Bruxelles.

 

 
 

 

FAITES UN DON POUR L’ESSOR DU JOR

JEUNE ORCHESTRE RAMEAU

https://www.helloasso.com/associations/les%20musiciens%20navigateurs/collectes/participez-a-la-creation-du-jeune-orchestre-rameau-1

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

A quoi servira l’argent collectĂ© ? | Where will the money go?

Votre don permettra le soutien au projet du premier orchestre international dĂ©diĂ© Ă  la musique de Rameau et l’accueil de musiciens venus du monde entier.  L’argent collectĂ© permettra d’offrir le logement et les repas pour les 50 musiciens sĂ©lectionnĂ©s au Jeune Orchestre Rameau.

Your donation will go directly to supporting the project of creating the first international orchestra dedicated to Rameau’s music and the welcoming of musicians from around the globe. The money we collect will allow us to offer complementary lodging and meals for the 50 musicians selected for the JOR.
 

 
Qui sommes-nous ? | Who are we?

Structure administrative du Jeune Orchestre Rameau, l’association Les Musiciens Navigateurs a pour objectif de permettre Ă  des jeunes musiciens issus des conservatoires partenaires mais aussi venant des conservatoires français et internationaux, d’aborder la musique de Jean-Philippe Rameau dans des conditions uniques. L’acadĂ©mie se veut ĂȘtre ouverte au plus grand nombre avec des conditions d’accueil les plus avantageuses pour tous.

The administrative structure of the Rameau Youth Orchestra is organized around the association Les Musiciens Navigateurs, which has the mission statement of allowing young musicians from partners conservatories as well as those coming from French and international music schools to become familiar with the music of Jean-Philippe Rameau in unique conditions. The Academy seeks to be open to the widest range of candidates with the most accessible and welcoming conditions for everyone.
 

 
PLUS D’INFOS sur le site du JOR Jeune Orchestre Rameau