CD. Francis Poulenc : inédits, créations (INA)

CLIC_macaron_2014CD. Francis Poulenc : inĂ©dits, crĂ©ations (2 cd INA, MĂ©moire vive). L’INA participe aux commĂ©morations du 50è anniversaire de la mort de Poulenc. En 2 cd voici un florilège de morceaux plus que recommandables, certains portĂ©s par des interprètes inoubliables qui ont bien connu le compositeur lui-mĂŞme. Lequel au micro de la radio, grâce Ă  une sĂ©lection d’entretiens habilement rĂ©alisĂ©e, explique et souligne l’enjeu de la musique, moins badine et lĂ©gère qu’il semble souvent. Parmi ses meilleures ambassadrices, la voix flexible Ă  la mordante et souvent irĂ©sistible intelligibilitĂ© de la soprano Denise Duval qui vĂ©ritable vedette, offre une leçon de chant  Ă  travers des extraits de La Dame de Monte-Carlo, surtout Courte Paille, un trop court fragment des Mamelles de TirĂ©sias, A sa guitare et Air champĂŞte ressuscitent ce beau chant qu’aima Poulenc, entre verve, dĂ©rision, digression subtile, poĂ©sie, tendresse, piquant. La Blanche des CarmĂ©lites ressuscite ici par le timbre suave angĂ©lique de Rosanna Carteri (qui chante en italien pour la crĂ©ation milanaise, crĂ©ation mondiale qui prĂ©cĂ©da toute reprĂ©sentation dans l’Hexagone). L’interprète du Gloria qu’elle crĂ©a se dĂ©voile comme sa consĹ“ur française, d’une limpiditĂ© habitĂ©e absolument captivante.

 

 

Inédits et créations de Poulenc par lui-même

 

poulenc_francis_inedits-creations_INA_memoire_vive_2cdInĂ©dits prĂ©cieux par son intensitĂ©, la bande rĂ©cemment retrouvĂ©e de la première du Stabat Mater (intĂ©grale) avec Geneviève Moizan en soliste sous la direction de Fritz MĂĽnch Ă  Strasbourg en 1951.  Une perle radiophonique qui mĂ©ritait bien d’ĂŞtre ainsi rĂ©vĂ©lĂ©e.
Le double coffret permet d’entendre la voix de Francis, un rien provocatrice mais flĂ»tĂ©e, avec cette verve distinctive oĂą les musiciens savaient encore parler pour dire quelque chose, et non plus vendre Ă  qui mieux mieux, ce qu’ils fabriquent Ă  la chaĂ®ne. Autre Ă©poque, autres standards. Les passionnĂ©s de Poulenc y trouveront de quoi nourrir leur attente, les autre dĂ©couvriront grâce au fonds de la Radio nationale, des perles qui parleront Ă  leur besoin d’expressivitĂ© et de ferveur. Ecoutez comme le compositeur prĂ©sente Ă  l’antenne le cahier de mĂ©lodies (7 au total) La Courte Paille, modeste offrande au genre exigeant et destinĂ© Ă  l’origine Ă  Denise Duval, sa muse, son interprète prĂ©fĂ©rĂ©e pour qu’elle le chante Ă  son fils de 7 ans … Chansons enfantines d’une valeur exaltante comme ” Quelle aventure ” parmi les plus connues.
Autre belle rĂ©vĂ©lation, celle du Gendarme incompris (FP 20), livret de Cocteau et Raymond Radiguet (deux critiques bouffes Ă©pinglant Rimbaud et Verlaine), d’un dĂ©lire linguistique et articulaire ” courtelinesque “… texte scandaleux (il y est question d’une marquise dĂ©guisĂ©e en curĂ© faisant des cochonneries sur le gazon Ă  Boulogne, comme le prĂ©cise l’auteur lui-mĂŞme!), la pièce est totalement inĂ©dite que Francis Poulenc gardait pour lui-mĂŞme et la princesse de Noailles (version pour petit orchestre). Un rĂ©gal qui rĂ©tablit la charge critique, satirique, ce mordant sulfureux qui Ă©pouse chez Poulenc, la pure poĂ©sie. La sĂ©lection est dĂ©lectable et très bien prĂ©sentĂ©e.

 

Francis Poulenc : CrĂ©ations mondiales et inĂ©dits. La Dame de Monte-Carlo, Les Mamelles de TirĂ©sias, La Courte Paille, Dialogues des CarmĂ©lites, Stabat Mater, L’histoire de Babar … Denise Duval, Rosanna Carteri, Geneviève Moizan, sopranos. Pierre Bernac, Jean Vilar (rĂ©citants), Francis Poulenc (piano, L’histoire de Babar). 2 cd INA MĂ©moire vive IMV092. Parution : dĂ©cembre 2013.