vendredi, décembre 9, 2022

Mozart: Grande Messe en ut mineur France Musique, dimanche 28 mars 2010 à 10h

A ne pas rater

Mozart


Grande Messe en ut mineur

KV 427 (1783)

Depuis Ferenc Fricsay en 1959 pour DG, l’enregistrement pour le disque de la Grande Messe en ut mineur de Mozart n’a cessé de susciter les projets. Jubilation collective, à la fois fervente et libre, comprenant de sublimes arias solistes (proche de l’opéra?) – où ont brillé Te Kanawa ou Barbara Hendricks… entre autres divas employées pour le service divin-, l’oeuvre est du meilleur Mozart qui en compose les morceaux entre Salzbourg et Vienne, en 1782 et 1783.


Pour la guérison de Constance

Le compositeur y met tout son coeur car il s’agit d’un acte de piété pour la guérison de son épouse Constance, jeune mariée dont la santé est fragile. Après son rétablissement, Constance qui est aussi soprano, crée l’oeuvre en octobre 1783 à Vienne. Inspirée sans contraintes, ne relevant d’aucune commande officielle, la Messe de Mozart détone par son élégance et ses audaces: une démesure émotionnelle totalement mozartienne qui montre combien le jeune auteur émancipé des servitudes de Salzbourg, loin de l’indigne Colloredo (prince-archevèque tyrannique), a intégré entre autres modèles, les passions de Bach et les oratorios de Haendel.

Les effectifs requis (4 solistes, grand choeur à quatre, cinq et huit parties, grand orchestre), l’alternance très contrastée des morceaux (pour choeur, solistes…) rendent délicat la notion pourtant magicienne de continuité organique. Il importe aux interprètes de maîtriser les parties pour unifier la totalité. Pour réussir ce subtil mélange de grandeur et de profondeur, de dévotion individuelle (la Messe est dédiée à l’épouse du compositeur: elle s’inscrit donc malgré le format et le nombre d’interprètes requis, dans l’intimité du couple Mozart), de tendresse apaisée et d’ivresse extatique.

Parmi les plus récentes interprétations enregistrées, retenons pour notre part, celle de Philippe Herreweghe (1991), Paul Mc Creesh (2004), John ELiot Gardiner (1986)…

France Musique
Dimanche 28 mars 2010 à 10h
La tribune des critiques de disques

Illustrations: Constance par Lange à l’époque de la composition de la Grande Messe, en 1782 (DR). Wolfgang Amadeus Mozart (DR)

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

JO 2024. Menacés d’interdiction, les festivals culturels veulent exister pendant les JO 2024

JO 2024. Le secteur culturel français, vent debout contre le gouvernement et sa décision d’annuler ou reporter les festivals...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img