JUAN DIEGO FLOREZ chante MOZART

florez juan diego florez _2arte_logo_2013ARTE, dim 6 mai 2018, 18h40. JUAN DIEGO FLOREZ chante MOZART. C’est une vedette dans son pays (PĂ©rou), une sorte « trĂ©sor national vivant », et qui s’est surtout, essentiellement illustrĂ©e dans la maĂźtrise du bel canto romantique italien, c’est Ă  dire dans les opĂ©ras de Rossini, Donizetti, Bellini (les compositeurs avant Verdi). Rossini est son auteur fĂ©tiche, celui qui l’a propulsĂ© au firmament du panthĂ©on des meilleurs chanteurs du XXĂš. AprĂšs les Alfredo Krauss, Niccolai Gedda (qui ont dĂ©frichĂ© cependant un rĂ©pertoire plus Ă©tendu jusqu’à exceller dans l’opĂ©ra français
 ce qu’il ne chante pas ou rarement sur scĂšne), Juan DIEGO FLOREZ se consacre Ă  prĂ©sent, – Ă©volution naturelle de sa carriĂšre et de ses choix artistiques, vers Mozart. L’agilitĂ©, le phrasĂ©, le legato, la subtilitĂ© de l’émission, sans omettre la justesse de l’intonation comme la puretĂ© de l’articulation de la langue, doivent ici ĂȘtre totalement maĂźtrisĂ©s. VoilĂ  pourquoi, souvent, les grands belcantistes en particulier rossiniens, sont aussi de trĂšs bons mozartiens.
Juan Diego Florez a rĂ©cemment Ă©ditĂ© son premier album exclusivement mozartien (enregistrĂ© en 2016, publiĂ© en octobre 2017) : collection d’airs et de hĂ©ros qui par son incarnation, semblent comme rĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s tant son chant est intense, juvĂ©nile, naturel : ainsi en est-il d’Idomeno, Ottavio, Titus (excellent), Belmonte (en allemand)
 De sorte que si aujourd’hui, le munichois Jonas Kaufmann fait figure de heldentenor dans le rĂ©pertoire romantique germanique (Wagner, Schubert
) mais aussi dans les opĂ©ras de Verdi et de Puccini, la grĂące Ă©lĂ©gantissime de Juan Diego Florez brille sans Ă©gal chez Rossini, Bellini et Ă  prĂ©sent Mozart. A suivre.
florez_ cd MOzart cd sony classical review critique cd sony classical par classiquenews nVoici ce qu’écrivait notre rĂ©dacteur dans sa critique du cd Mozart par Juan Diego Florez :
« Son TITUS Ă©blouit par son humanitĂ©, celle d’un cƓur terrassĂ© par l’exemple moral et l’amour transcendant qu’il reçut de BĂ©renice. Soudain ce chant se fait leçon et apprentissage d’un humanisme devenu fraternitĂ© concrĂšte et vivante ; et la vĂ©ritĂ© du dernier opĂ©ra de Mozart prend alors son sens: ce qu’apporte le tĂ©nor au personnage est incomparable. L’idĂ©al politique surgit devant nous   »
LIRE notre critique complĂšte : Juan Diego Florez chante Mozart (1 cd SONY classical)
http://www.classiquenews.com/cd-evenement-recital-lyrique-compte-rendu-critique-juan-diego-florez-mozart-la-scintilla-minesi-2016-1-cd-sony-classical/

———————————————————-

ARTE, dim 6 mai 2018, 18h40. JUAN DIEGO FLOREZ chante MOZART.

APPROFONDIR
http://www.classiquenews.com/cd-evenement-recital-lyrique-compte-rendu-critique-juan-diego-florez-mozart-la-scintilla-minesi-2016-1-cd-sony-classical/

Comments are closed.