Cervantes et Don Quichotte à l’Opéra de Tours

cervantes miguel-de-cervantesTOURS, Opéra. L’Homme de la Mancha, les 24,25 et 26 mars 2017. L’AUTEUR FAIT L’ACTEUR : Cervantès est Don Quichotte. Alors qu’il est emprisonné avec son valet, Cervantès présente un spectacle de son cru à ses compagnons en geôle : il joue Alonzo Quijana, hobereau de campagne fasciné par les romans de chevalerie et devient le chevalier errant Don Quichotte, l’Homme de la Mancha ; avec son valet Sancho, il affronte « l’insupportable monde ». Vaincu par un géant (en réalité un moulin à vent), Don Quichotte pénètre dans un château – (une modeste auberge), – pour y être adoubé. Espoir et imagination du héros n’ont guère de limites…
Les prisonniers joueront aux côtés de Cervantès l’Aubergiste, les Muletiers, la prostituée Aldonza dont Don Quichotte tombera fou amoureux (chant d’amour à Dulcinea). Alors qu’il s’est déclaré à sa belle, Don Quichotte est adoubé « Chevalier à la triste figure ». A la fin, reprenant la route contre l’insupportable réalité, Don Quichotte se dresse et meurt. Ainsi vivent les hommes portés (ou non) par leur rêve, sans comprendre au juste qu’il est bon d’inventer la vie plutôt que subir l’ignoble réalité. La comédie musicale de Mitch Leigh, « Man of La Mancha » – créée en 1965 et chantée ici par des chanteurs d’opéra, est une réflexion sur le pouvoir de l’imaginaire et l’illusion théâtrale, les possibles que permet musique et chant, action et poésie.

 

 

Cervantès est Don Quichotte… en français dans le texte

Liberté de penser, d’écrire, d’imaginer

 

 

L'Homme de la Mancha à l'Opéra de Tours

 

 

On doit à Mitch Liegh le célèbre roman adapté au cinéma: « Vol au dessus d’un nid de coucou », Le spectacle associe la vie de Cervantès (emprisonné, excommunié, perdant l’usage du bras gauche lors de la Bataille de Lépante, puis qui finit esclave…!) et les éléments de la vie de son héros, Don Quichotte. La geôle de Cervantès devient théâtre des possibles pour son héros, Don Quichotte. Le pouvoir de l’imagination libère la pensée entravée… L’Opéra de Tours présente la version française du livret écrite par Jacques Brel (pour la version française de l’ouvrage, créée à Bruxelles en 1968, avec Brel en Cervantes / Quichotte). Point d’orgue du spectacle, la célèbre chanson « L’impossible rêve » qui concentre à elle seule toute l’ambition de Dale Wasserman (le librettiste original) de revisiter dans cet ouvrage le thème fascinant de Don Quichotte : entre délire et rêve, folie et libération.

 

 

 

_______________________

 

 

L’Homme de La Mancha de Mitch Leigh,
à l’Opéra de Tours
Comédie musicale
Livret de Dale Wasserman
Music by Mitch Leigh | Lyrics by Joe Darion
Création le 24 juin 1965 au Goodspeed Opera House

boutonreservationVendredi 24 mars 2017 – 20h
Samedi 25 mars 2017 – 20h
Dimanche 26 mars 2017 – 15h

 

Billetterie
Ouverture du mardi au samedi
10h00 à 12h00 / 13h00 à 17h45

02.47.60.20.20
theatre-billetterie@ville-tours.fr
Grand Théâtre de Tours
34 rue de la Scellerie
37000 Tours

Direction musicale : Didier Benetti
Mise en scène : Jean-Louis Grinda

Cervantes / Don Quichotte : Nicolas Cavallier
Sancho Pança : Raphael Brémard
Aldonza / Dulcinea : Estelle Danière
Antonia : Ludivine Gombert
Le Gouverneur / L’aubergiste : Frank T’Hézan
Le Duc / Chevalier aux miroirs / Dr Carrasco : Jean François Vinciguerra
La Gouvernante : Christine Solhosse
Maria / Fermina : Eleonore Pancrazi
Le barbier : Philippe Ermelier
Le Padre : Jean-Philippe Corre
Pedro : Yvan Sautejeau*
Anselmo : Mickaël Chapeau*
José : Jean Marc Bertre*
Tenorio : Emmanuel Zanarolli*
Les muletiers : Jean Michel Mounès* et Sylvain Bocquet*

*Artistes des Choeurs de l’Opéra de Tours
Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours

Comments are closed.