dimanche 23 juin 2024

CD événement, ANNONCE. MIASKOVSKY : Sonates n°6, 7, 8. LYDIA JARDON, piano (1 cd AR RE SE)

A lire aussi

 

 

LA MUSIQUE CONTRE LA BARBARIE ET LA TERREUR… Dans son nouvel album RESILIENCE, Lydia Jardon souligne la puissance rentrée et le courage du compositeur d’origine polonaise Nikolaï Mïaskovsky (1881 – 1950). Le feu et la maîtrise ; l’émotion et la distance… surtout une intensité canalisée qui exprime l’enjeu viscéral des partitions abordées ; le jeu de la pianiste Lydia Jardon s’exprime à nouveau dans ce programme aussi ambitieux qu’original. En réalité, un 3è volet qui achève ainsi une formidable odyssée pianistique dédiée au compositeur  La fondatrice du Festival  à Ouessant, » L’île aux femmes », depuis 2001, confirme un talent rare pour l’exploration ; après Marie Jaëll, Louise Farrenc, Clara Schumann, Mel Bonis… heureuses compositrices enfin ressuscitées, voici pour Ar Ré-Sé, maison discographique qu’elle a aussi fondée depuis 2001, le dernier MÏASKOVSKY, figure sublime de la résistance musicale contre l’asservissement idéologique et la complaisance face à la terreur des goulags. Condamné en 1948 comme Chostakovitch, Prokofiev, Khatchatourian, par Jdanov ministre de la culture et de la police, Mïaskovsky, refuse l’humiliation de la soumission au régime stalinien ; sa musique exprime comme chez Chostakovitch, les vertiges intimes que fait naître le poids de la résilience face à l’autocratie. Lydia Jardon achève dans ce 3è album, le cycle des Sonates. Les n°6, 7 et 8 récapitulent comme un chemin personnel qui est lutte et dépassement de soi, des tourments vers la lumière. Dans l’insouciance recouvrée, celle de l’enfance, dans la liberté qu’offre l’imaginaire et l’inspiration, Nikolai Mïaskovsky semble ici s’affranchir enfin de toute entrave psychologique, politique. C’est la musique qui le sauve et exprime au plus près, la vérité inaltérée, comme préservée et intacte de l‘artiste. A travers ces 3 Sonates, Lydia Jardon semble comprendre l’architecture mentale d’un compositeur empêché, inquiété dont le combat jaillit sous ses doigts, plus étincelant que jamais.

 

 

__________________________

CD événement, ANNONCE. NIKOLAI MIASKOVSKY : Sonates n°6, 7, 8. LYDIA JARDON, piano (1 cd AR RE-SE) – enregistrement réalisé Salle Colonne, Paris, juil 2022. A venir, notre CRITIQUE complète. CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2023. EN LIRE PLUS sur le site de Lydia Jardon : https://www.lydiajardon.com/produit/lydia-jardon-9/

 

VISITER le site de LYDIA JARDON / AR RE-SE classic : https://www.lydiajardon.com/arre-se/

- Sponsorisé -
- Sponsorisé -
Derniers articles

75ème FESTIVAL DE MENTON : du 27 juil au 12 août 2024. L. Bringuier, A. Tharaud, F. Say, B. Rana, N. Goerner, A. Dovgan,...

Au-dessus de la mer, au pied d’une merveilleuse Basilique baroque (sous la protection de l’épée de Saint-Michel Archange), chaque...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img