vendredi, décembre 9, 2022

Boesmans: Julie (2005). OPS. Nicolas Chalvin Les 27 avril puis 11 mai 2010

A ne pas rater
Philippe Boesmans
Julie
, 2005

Orchestre des Pays de Savoie
Chambéry, espace Malraux, le 27 avril 2010
Echirolles, La Rampe, le 11 mai 2010

Une nuit de la Saint-Jean…

Un
24 juin, à la fin du XIX ème siècle, dans un château perdu dans la
campagne suédoise, domestiques et propriétaires fêtent la Saint-Jean,
dans la cuisine du château. Julie est le quatrième opéra de Philippe
Boesmans
(né en 1936), tissé sur le même registre que Reigen,
comme un opéra de chambre. Troix voix, un orchestre réduit exprime le
jeu des séductions qui transgressent le code social. Mais l’orage qui a
lieu, révèle les aspirations et les angoisses tenues cachées. La tension va croissante jusqu’à la tragédie finale. Verbe et musique fusionnent pour réaliser une oeuvre forte et captivante.

Julie de Philippe Boesmans (2005). Opéra en un acte. Livret de Luc Bondy et de Marie Louise
Bischofberger d’après Mademoiselle Julie d’August Strindberg.

Carolina Bruck-Santos, Julie (mezzo-soprano)
Alexander Knop, Jean (baryton)
Agnieszka Slawinska, Kristin (soprano)
Orchestre des Pays de Savoie
Nicolas Chalvin, direction

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

CD, portrait. Dimitri Naïditch, pianiste – compositeur (SoLiszt, Ukraine)

DIMITRI NAÏDITCH... C’est un artiste inclassable qui ressuscite les figures emblématiques de la virtuosité romantique. Quand on lui demande...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img